Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Conserver dans la maison en cave, en silo, au grenier

©A. Bosse-Platière
legende ©A. Bosse-Platière
De très nombreux légumes – et quelques fruits – se conservent naturellement une bonne partie de l’hiver. Il suffit tout simplement de les mettre dans des conditions de température et d’humidité favorables.
Partager cet article :
|

Disposer tout l'hiver d'un large choix de légumes frais, c'est possible, à partir des récoltes de son propre jardin ou des “provisions” faites en saison auprès de producteurs locaux.

Conserver en cave est efficace à condition qu'elle reste fraîche jusqu'à la fin du printemps. Pommes et choux peuvent y être stockés plusieurs mois, dans des cagettes. On peut aussi y replanter des poireaux en terre ameublie, ou enfouir dans des caisses de sable carottes, betteraves rouges, radis d'hiver.

Si on ne dispose pas d'une cave très fraîche, le silo est le meilleur mode de conservation pour tous les légumes-racines : trou creusé dans le sol, monticule de terre ou de sable, le silo peut aussi être bricolé à partir de briques ou d'une vieille lessiveuse.

Au grenier, placer l'ail, l'oignon et les aromates séchés.

Courges et tomates se conservent à température ambiante : la cave serait trop humide et le grenier trop froid. Les courges peuvent ainsi être stockées dans la cuisine, permettant de décorer la maison tout en surveillant leur évolution.

Voir l’article en archive “Conservation des légumes, cave, silo ou en terre” du n°149 (novembre-décembre 2004) des 4 Saisons du jardin bio.

© 2008 Terre vivante