Les 4 étapes pour entretenir son parquet

Article publié le
Pour protéger et nourrir votre parquet, évitez les produits courants, remplis de composants chimiques. Utilisez plutôt des huiles et cires naturelles. Elles assurent une bonne protection du parquet, tout en laissant respirer le bois.
Du parquet (gros plan)

Un parquet entretenu régulièrement peut garder son éclat plusieurs dizaines d’années. 
Mix |

Redonner un coup de jeune à son parquet peut paraitre une tâche fastidieuse mais le résultat final sera très satisfaisant. Voilà comment procéder en quatre étapes: 

1. Décaper son parquet

Fuyez les vitrificateurs à base de vernis synthétiques (polyuréthane). Ils sont électrostatiques, dégagent des composés organiques volatils toxiques (notamment du formaldéhyde), tout en empêchant le bois de respirer. Et ne vous laissez plus piéger avec les cires courantes, bourrées de paraffine (issue du pétrole).

Les 4 étapes pour entretenir son parquet

 

Avant tout traitement de votre parquet, mettez le bois à nu afin de supprimer les taches, ainsi que l’ancienne couche de cire. Pour cela, brossez-le avec de la paille de fer, puis dépoussiérez-le soigneusement avec l’aspirateur. La location d’une ponceuse à parquet est utile pour les grandes superficies ou les parquets endommagés. Mais, attention à ne pas creuser le bois en l’utilisant. Un bon ponçage s’effectue en trois passages, avec un abrasif de plus en plus fin.

2. Le protéger

Privilégiez l’huile de lin et les huiles dures. Celles-ci pénètrent dans le bois et forment un film plus ou moins protecteur et hydrofuge, tout en le laissant respirer.

  • L’huile de lin, extraite des graines de lin écrasées et pressées à froid, a l’avantage d’être peu onéreuse et largement diffusée. Son principal défaut : elle sèche très lentement au contact de l’oxygène. De ce fait, pour diminuer la durée de séchage, les fabricants ajoutent des siccatifs. Choisissez de préférence une huile de lin dans la gamme des peintures naturelles, qui contient des siccatifs sans plomb. Cette huile s’utilise sur un support propre et sec, au moyen d’un pinceau.
  • Les huiles dures, elles, ne fendillent pas et assurent une protection plus durable des parquets. Plus précisément, elles leur donnent un aspect brillant et satiné. La recette varie d’un fabricant à l’autre. Elles sont fabriquées à partir d’huile de lin et de résines naturelles, ou de colophane.

Au préalable, faites un essai sur une petite partie car cette huile peut teinter le support.

Il faut aérer au moment de l’application car les solvants utilisés (écorces d’agrumes, térébenthine ou composés iso-aliphatiques issus du pétrole) peuvent piquer les yeux et la gorge, et incommoder les personnes sensibles. L’application des huiles dures se réalise en deux couches, au moyen d’un pinceau large sur un support propre et sec. Retirez les surplus au moyen d’un chiffon au bout d’un quart d’heure. Par ailleurs, il est préférable de poncer (légèrement) entre les deux couches. Puis, prévoyez d’attendre 12 à 24 heures avant de passer la deuxième couche. Au terme de cette étape, laissez poser 24 ou 48 heures avant d’occuper la pièce (bien respecter les indications du fabricant).

Application de l'huile dure au moyen d'un pinceau (dessin)

 

Précautions : il est important de bien laisser sécher l’ensemble de vos chiffons, imprégnés d’huile de lin ou d’huile dure. Faites sécher à l’air libre, à l’abri du soleil ou d’une source de chaleur. Puis, assurez-vous de les laver ou de les conserver dans un récipient hermétique en fer blanc. En les laissant traîner en boule, vous risquez une réaction inflammatoire spontanée.

3. Le cirer

Une bonne cire apportera le brillant et une meilleure résistance à l’usure. Les cires dites “dures” sont particulièrement adaptées pour les parquets. À la cire d’abeille, qui craint la chaleur, on ajoute de la cire de carnauba, plus dure (produite par un palmier qui pousse au Brésil), et des siccatifs sans plomb.

Dessin de l'application de la cire sur le parquet avec un chiffon

 

Qu’elle soit dure ou liquide, n’en utilisez pas trop. En effet, les surépaisseurs restent longtemps collantes et ne peuvent être lustrées. Laissez sécher 4 à 6 heures à 20 °C avant de lustrer avec un chiffon.

4. Le nettoyer

Les parquets s’entretiennent une fois par semaine à l’aide d’une serpillière humide ou d’un chiffon de laine. En revanche, ils ne doivent pas être nettoyés avec un produit dégraissant qui enlèverait la couche de cire. Utilisez donc du savon de Marseille ou une émulsion de cire de carnauba, que l’on ajoute à l’eau de lavage.

Dessin de l'entretien hebdomadaire du parquet à la serpillière humide

 

Les astuces : pour redonner de l’éclat à un parquet ciré, frottez-le avec un chiffon imbibé d’huile de lin et de térébenthine (2/3 – 1/3). Autrement, pour masquer une éraflure, mélangez du cirage (de la même couleur que le bois) et de la cire. Puis, frottez énergiquement jusqu’à sa disparition.

 

Nina Astruc
Dessin : Dominique Klecka

 

Pavé D - Route des comptoirs / Partenariat 2022

À lire aussi
Pavé A - Partenariat la semence bio mai 2022