Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Habitat écologique

L'actualité

Compteur Linky : pour un droit au refus

01/06/2018 - Enedis, filiale à 100 % d'EDF qui assure la gestion du réseau de distribution d'électricité, a prévu d'installer 35 millions de compteurs Linky en France d'ici 2024, pour un coût estimé de 5,67 milliards d'euros. Le coût de ce déploiement sera intégralement à la charge des usagers et le récent avis de la Cour des Comptes a bien montré que ce changement imposé n'a guère d'intérêt pour le consommateur. Par contre la pollution électromagnétique émise par ce compteur semble bien réelle et les témoignages se multiplient de personnes devenues électro-hypersensibles depuis la pose de ce compteur (www.temoignage-linky-france.fr). Linky génère en effet deux types d'émissions différentes. Il utilise tout d'abord le CPL (courant porteur en ligne) pour collecter et transmettre les données de consommation jusqu'à un concentrateur en superposant au courant 230 V- 50 Hz une fréquence de 35 à 90 Hz d'environ 1 volt toutes les 5 secondes 24 heures sur 24. Ce signal basse-fréquence est faible mais il circule en permanence sur tout le réseau électrique domestique du client. Dans certaines configurations, cela pourrait provoquer une pollution électromagnétique importante. En tout cas, les effets sanitaires de tels dispositifs n'ont pas été sérieusement étudiés. La seconde source de pollution provient des 700 000 concentrateurs équipés d'une puce GSM qui transmettent les données à Enedis. Une pollution électromagnétique plus puissante mais extérieure, du même type que celle de la téléphonie mobile et qui s'ajoute aux très nombreuses autres sources. Sans oublier que Linky, en mesurant 24h sur 24 votre consommation électrique, collecte ainsi à notre insu des données personnelles qui peuvent être vendues ou piratées... L'opposition à Linky commence à prendre de l'ampleur et à s'organiser. Plusieurs centaines de communes ont pris des arrêtés anti-Linky mais la plupart ont dû les retirer suite aux menaces d'importantes pénalités. Des actions juridiques collectives sont en cours dans plusieurs régions pour tenter de trouver une faille. Et quelques personnes électrosensibles ont obtenu qu'on leur réinstalle leur ancien compteur. Mais la partie est difficile face à un déploiement présenté comme obligatoire. Pour s'informer : www.priartem.fr - www.criirem.org - www.robindestoits.org

Antoine Bosse-Platière, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Voir toutes les actualités

Habitat et santé

Entretien de la maison

Comment protéger les bois d’extérieur ?

Bardage, fenêtres, volets, balcon, terrasse… comment éviter que le bois soumis aux intempéries ne vieillisse ou pourrisse prématurément ?

Entretenir ses parquets

Pour protéger et nourrir vos parquets, évitez les produits courants, pleins de composants chimiques. Utilisez plutôt des huiles et cires naturelles qui leur assurent une bonne protection tout en laissant respirer le bois.

Bicarbonate de soude, à usages multiples

Avec le savon noir, le bicarbonate de soude fait partie des produits incontournables de l’écologie pratique. Entretien de la maison, cuisine, cosmétique, pharmacie… vous ne pourrez bientôt plus vous en passer.

Gestion de l'eau

De l'eau de pluie pour les WC et le lave-linge

Bien mise en œuvre, la récupération de l’eau de pluie fournit une eau de bonne qualité et non calcaire. D’où l’idée de l’utiliser dans la maison, pour les chasses d’eau et le lave-linge.

Filtration domestique de l'eau

Les Français sont au 8e rang mondial pour la consommation d’eau en bouteille. Mais peut-on se fier à l’eau du robinet ? Et que penser des différents appareils de filtration domestique ?

Des mousseurs pour économiser l’eau

Grâce à des équipements adaptés, on peut réduire de moitié, voire des deux tiers, sa consommation d’eau du robinet, soit 12 à 16 m3 par an et par personne, sans baisse de confort. Pour ce faire, contrôlez que vous n’ayez aucune fuite, puis installez des mousseurs-économiseurs d’eau aux robinets.

Matériaux écologiques

Construire en paille

La construction en bottes de paille s’affirme comme un mode constructif performant, écologique et très économique. Depuis une dizaine d'années, la filière s'est professionnalisée. À tel point qu'un centre national de la construction paille vient d'ouvrir ses portes.

Construire en chanvre

Associé à une ossature bois, le chanvre – sous forme de béton de chanvre banché ou de briques à maçonner – est un matériau chaleureux pourvu de bonnes performances écologiques.

Construire en terre crue

Utilisée depuis les temps les plus reculés pour la construction, la terre crue nous revient aujourd’hui avec de sérieux arguments écologiques, esthétiques et de confort. Et avec des produits élaborés, prêts à l’emploi.
-- PUBLICITE --
Notre éthique

Notre sélection de livres

La conception bioclimatique

Livre La conception bioclimatique
Des maisons confortables et économes

Le premier investissement avant de poser la première pierre

(20 x 26 cm); 35,50 €

Ajouter au panier

Voir le catalogue  >

© 2008 Terre vivante