Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Habitat écologique

L'actualité

Eoliennes : pas dans les zones protégées !

27/06/17 - La Ligue de protection des oiseaux (LPO) a publié le 20 juin dernier un bilan national des rapports de suivi de la mortalité des oiseaux imputables aux éoliennes effectués entre 1997 et 2015 sur 1065 éoliennes françaises. Le nombre total de cadavres d'oiseaux retrouvés  (1102) apparaît assez faible. Mais l'estimation de la mortalité réelle - prenant en compte la durée de persistance des cadavres et le taux de détection - varie selon les parcs éoliens de 0,3 à 18,3 oiseaux tués par éolienne et par an, ce qui n'est pas négligeable. Sur les 97 espèces retrouvées, 75 % bénéficient d'un statut protégé et 8,4 % figurent sur la liste rouge des espèces menacées en France comme le bruant jaune et le gobemouche noir. Les espèces les plus touchées sont les passereaux (roitelets, alouettes, moineaux) suivis des rapaces diurnes (faucon crécerellette, milan noir...), les mouettes rieuses (près des parcs éoliens du littoral) et les martinets noirs. Enfin, la mortalité des oiseaux est environ deux fois supérieure pour les éoliennes situées à moins de 1000 m de zones de protection spéciales (ZPS) intégrées au Réseau Natura 2000 en raison de leur intérêt pour la protection des oiseaux, alors que les parcs concernés n'accueillent que 11 % des éoliennes françaises. Pour la LPO, « il convient donc rejeter l'implantation d'éoliennes à l'intérieur et à proximité des ZPS » (zone tampon d'1 km). Elle souhaite également que les éoliennes des parcs les plus anciens précisément situés à proximité des ZPS ne soient pas remplacées. La LPO précise cependant qu'elle soutient le développement des énergies renouvelables, selon les objectifs du scénario Négawatt, et donc celui des éoliennes. Mais en dehors des ZPS, qui ne couvrent que 8 % du territoire métropolitain. www.lpo.fr

Antoine Bosse-Platière, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Voir toutes les actualités

Habitat et santé

Pollutions électro-magnétiques, danger

L’exposition aux champs magnétiques s’est accrue avec le travail sur écran et l’explosion des appareils sans fil. Son impact sur la santé fait l’objet d’intenses polémiques, mais les résultats d’études inquiétants se multiplient…

Pollution intérieure : éviter le formaldéhyde

Cancérogène, le formaldéhyde est devenu l’un des polluants les plus sérieux de nos intérieurs. Il est principalement contenu dans les colles utilisées dans les panneaux de bois. Quelques conseils pour l’éviter.

Moins de pollution électro-magnétique au bureau

Nos bureaux et ceux de nos enfants sont soumis à une pollution électromagnétique qui s’accroît avec l’accumulation de nouveaux équipements. Que faire pour la réduire sans renoncer aux appareils les plus utiles ?

Bien choisir son poêle à bois

La technologie a révolutionné le chauffage au bois. Exit les bons vieux poêles et les matins frisquets dans la maison, bienvenue à des poêles au rendement et à l’autonomie maximales, comme les poêles à granulés (photo) ou les poêles de masse. Tour d’horizon des types de poêles actuellement sur le marché.

Poêles de masse, la chaleur douce

Très répandus dans les pays du Nord, beaucoup moins chez nous, les poêles de masse ont pourtant toutes les qualités pour faire un excellent chauffage principal, à la fois économique et écologique.

Granulés : le bois sans les contraintes

Performant et autonome, le poêle à granulés, comme chauffage principal ou d’appoint, est la nouvelle star des énergies renouvelables. Avec quelques inconvénients toutefois.

Matériaux écologiques

Bien isoler ses murs

Cellulose, briques de chanvre (photo ci-contre), lin, fibre de bois, liège expansé, plume, laine… les isolants écologiques sont désormais nombreux. Mais lequel choisir pour bien isoler vos murs ? Et quelle technique adopter ? Quelle épaisseur utiliser ? Quelques conseils de base.

Quel isolant choisir ?

Cellulose, fibre de bois, chanvre, lin, liège expansé, plume, laine… les isolants écologiques sont désormais nombreux. Mais lequel choisir ? Voici quelques critères de choix et un tableau comparatif qui vous aidera à prendre votre décision.

Bien isoler son toit

La toiture est le premier poste de déperdition de chaleur dans une maison (30 %). C’est donc par là qu’il faut commencer vos travaux d’isolation. Conseils de choix et de mise en œuvre.
-- PUBLICITE --
Notre éthique

Notre sélection de livres

La conception bioclimatique

Livre La conception bioclimatique
Des maisons confortables et économes

Le premier investissement avant de poser la première pierre

(20 x 26 cm); 35,50 €

Ajouter au panier

Voir le catalogue  >

© 2008 Terre vivante