Editions Terre Vivante – L’écologie pratique

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Habitat écologique

L'actualité

Taxe sur l'imperméabilisation des sols

2/11/2011 - Depuis le 8 juillet, les communes ont la possibilité, si elles le souhaitent, de taxer chaque mètre carré couvert de béton ou de bitume. Cette nouvelle taxe a pour but de financer le service public de gestion des eaux pluviales des communes. Elle devrait inciter les propriétaires à échapper à cette taxe en se dotant d'équipements qui ménagent les capacités des égouts municipaux : collecte et stockage de l'eau de pluie, toitures végétalisées... Mais dans le contexte économique actuel, la mise en place d'une nouvelle taxe n'est pas simple et les villes candidates ne sont pas légion. La communauté d'agglomération de Douai (Nord) est la première à s'être lancée car elle développe des techniques alternatives depuis 20 ans. Le montant de la taxe est très bas (0,05 € le m²) et elle ne concerne que les surfaces imperméabilisées supérieures à 500 m². D'autres collectivités importantes comme Lyon et Bordeaux ont mis cette mesure à l'étude, mais rien n'a été voté à ce jour.   

Antoine Bosse-Platière, rédaction des 4 Saisons du jardin bio.

Voir toutes les actualités

Economiser l'eau

De l'eau de pluie pour les WC et le lave-linge

Bien mise en œuvre, la récupération de l’eau de pluie fournit une eau de bonne qualité et non calcaire. D’où l’idée de l’utiliser dans la maison, pour les chasses d’eau et le lave-linge.

Eau trop calcaire, que faire ?

Il obstrue vos tuyaux et robinets, réduit l'efficacité de votre chauffe-eau et vous oblige à utiliser davantage de lessive. Qui donc ? Le tartre, bien sûr ! Il a la peau dure et il n’est pas facile de s’en débarrasser. Mais est-il si grave, finalement ?

Des mousseurs pour économiser l’eau

Grâce à des équipements adaptés, on peut réduire de moitié, voire des deux tiers, sa consommation d’eau du robinet, soit 12 à 16 m3 par an et par personne, sans baisse de confort. Pour ce faire, contrôlez que vous n’ayez aucune fuite, puis installez des mousseurs-économiseurs d’eau aux robinets.

Isolation : quelques principes

Laines de verre ou de roche et santé

Ce sont les isolants les plus répandus dans l’habitat, car les moins coûteux et parmi les plus performants. Mais leur impact sur la santé fait débat…

Bien isoler ses murs

Cellulose, briques de chanvre (photo ci-contre), lin, fibre de bois, liège expansé, plume, laine… les isolants écologiques sont désormais nombreux. Mais lequel choisir pour bien isoler vos murs ? Et quelle technique adopter ? Quelle épaisseur utiliser ? Quelques conseils de base.

Bien isoler son toit

La toiture est le premier poste de déperdition de chaleur dans une maison (30 %). C’est donc par là qu’il faut commencer vos travaux d’isolation. Conseils de choix et de mise en œuvre.

Entretien écolo

Comment protéger les bois d’extérieur ?

Bardage, fenêtres, volets, balcon, terrasse… comment éviter que le bois soumis aux intempéries ne vieillisse ou pourrisse prématurément ?

Entretenir ses parquets

Pour protéger et nourrir vos parquets, évitez les produits courants, pleins de composants chimiques. Utilisez plutôt des huiles et cires naturelles qui leur assurent une bonne protection tout en laissant respirer le bois.

Vinaigre à tout faire

Entretenir la maison avec des produits qui peuvent être nocifs pour nous et notre environnement, c’est un peu dommage, non ? Surtout lorsque tant de produits courants, sains et efficaces, sont à portée de main. Parmi eux, le vinaigre blanc.

Notre sélection de livres

Je construis un muret de pierres

Livre Je construis un muret de pierres
Serge Lapouge

Enfin réaliser, végétaliser et restaurer facilement son muret de pierres pas à pas ...

96 pages; (21 x 21 cm); 12,00 €

Ajouter au panier

Voir le catalogue  >

© 2008 Terre vivante