Editions Terre Vivante – L’écologie pratique

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Produire son électricité solaire : l'autoconsommation (page 2/2)

legende
La baisse des coûts des modules photovoltaïques a permis à l'autoconsommation de se développer en France. Elle consiste à produire et consommer localement l'énergie solaire créée par les panneaux photovoltaïques.
Partager cet article :
|

Qu'est ce que l'autoconsommation?

L'autoconsommation est la part de production qui est consommée dans le bâtiment où elle est produite. L'électricité va au point de consommation le plus proche puisqu'elle suit le chemin le plus court. Elle est donc prioritairement consommée sur le lieu de production. Ainsi, lorsque le producteur produit et consomme en même temps, c'est "son" électricité qu'il consomme, qu'elle soit injectée ou non sur le réseau. Même s'il vend la totalité de sa production, le producteur va consommer une partie de l'énergie qu'il a produite.

Une part de cette autoconsommation est dite "spontanée", car elle intervient lorsque des appareils sont en fonctionnement au même moment que la production. Cette autoconsommation "spontanée" dépend bien évidemment de la puissance photovoltaïque installée et des appareils fonctionnant le jour (activation du cumulus durant la journée) et notamment en été. Elle représente 20 à 40% de la production solaire. Pour augmenter ce pourcentage d'autoconsommation on peut :
• soit réduire la puissance photovoltaïque
• soit installer des batteries
• soit décaler au maximum les consommateurs électriques en journée (cumulus par exemple)

On peut aussi choisir de ne pas optimiser ce pourcentage et d'installer le maximum de modules possibles sur la toiture. Dans ce cas, le surplus de production sera exporté et vendu au réseau.

Quelles économies sur ma facture d'électricité actuelle?

Tout va dépendre du nombre de modules et donc du taux d'autoconsommation atteint.

Il est très important de se poser la question du surplus de production quotidien lors des mois d'été. Comme expliqué précédemment, pour des puissances de 1kWc à 5kWc par exemple, l'installation de batteries permet d'augmenter le taux d'autoconsommation de façon significative. Si le taux d'autoconsommation est inférieur à 70% il faudra favoriser les contrats de vente de surplus et ne pas installer de batteries.

Quelle politique chez nos voisins européens?

En Allemagne, 70% des installations photovoltaïques sont désormais en autoconsommation. Chez nos voisins allemands comme italiens, les tarifs d'achat ont été abandonnés au profit des primes à l'autoconsommation lorsque le photovoltaïque a gagné en compétitivité.

Même si ces primes n'existent plus, l'autoconsommation continue de gagner du terrain.

Juliette Lécureuil

 

En savoir plus - livres de Terre Vivante

Livre Habitat passif et basse consommation Habitat passif et basse consommation
Philippe Lequenne
Vincent Rigassi

Enfin une vraie bible - destinée aussi bien aux constructeurs professionnels qu'aux particuliers - sur l'habitat passif et les bâtiments basse consommation !
Feuilleter le catalogue
© 2008 Terre vivante