Editions Terre Vivante – L’écologie pratique

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Des shampoings naturels faits maison

© Sylvie Hampikian
legende © Sylvie Hampikian
Les shampoings qui moussent sont trop chimiques pour être honnêtes ! Préférez des solutions naturelles, moins glamour mais bien meilleures pour les cheveux.
Partager cet article :
|

Les premiers shampoings modernes, à base de détergents synthétiques, sont apparus dans les années 1930. Leur mousse, longtemps synonyme d'efficacité, révèle aujourd'hui sa face cachée : principalement à base de lauryl éther sulfate de sodium, les shampoings moussants sont accusés de dessécher et d'abîmer la fibre capillaire, d'irriter le cuir chevelu, et même d'accélérer la chute des cheveux ! En outre, pour masquer leur effet décapant, on leur adjoint des silicones, polluantes car non biodégradables.
Or, il ne faut pas croire que nos aïeux n'entretenaient pas leurs cheveux avant 1930 ! Le simple savon (de Marseille) était couramment employé et peut l'être encore de nos jours, sur les cheveux gras, qu'il embellit. Il ne convient pas en revanche aux cheveux secs. Il existe aussi de nombreuses alternatives mais ces soins naturels ne donneront pas les mêmes résultats immédiats que les shampoings moussants. Votre chevelure sera sans doute moins gonflante et moins soyeuse après séchage. Mais vos cheveux graisseront moins vite et seront de plus en plus beaux au fil des lavages (1 à 2 fois par semaine maximum). Dans certains cas, vous verrez même vos cheveux blancs s'estomper.

Gardez la pose

Les shampoings non moussants s'utilisent tous de la même manière. On répartit la préparation sur les cheveux mouillés, on malaxe la chevelure et on masse le cuir chevelu, avant de laisser poser 2 à 5 minutes puis de rincer soigneusement.

  • L'œuf : le shampoing à l'œuf demeure un grand classique des recettes de "grands-mères". Le blanc absorbe les saletés et gaine les cheveux, le jaune les gaine également et les nourrit. Il existe de nombreuses variantes (pour tous types de cheveux) : 1 jaune d'œuf + 1 cuiller à soupe de rhum, 1 œuf en omelette + 1 cuiller à café de miel, 1 jaune d'œuf + 1 cuiller à café d'huile d'olive ou de pépins de raisin + 10 cl de bière. Voir aussi nos 3 recettes de shampoings naturels.
  • Les argiles : les argiles (argile verte, terre de Fuller, rhassoul marocain, mulaani mitti indien) absorbent la saleté et l'excès de sébum. Elles conviennent tout particulièrement aux cheveux gras. On les emploie diluées dans l'eau jusqu'à obtenir une pâte onctueuse.
  • Le bois de Panama : injustement oublié de nos jours, le bois de Panama contient des saponines, molécules végétales naturelles aux propriétés tensioactives (pouvoir émulsifiant et nettoyant). Il exerce aussi un effet protecteur capillaire et freine la production de sébum. Il convient aux cheveux gras, de châtain à brun (il peut teinter les cheveux blonds). On le prépare en décoction, en faisant bouillir 15 g de copeaux d'écorce dans ½ litre d'eau.
  • La saponaire et le lierre : voici deux plantes lavantes bien de chez nous, elles aussi riches en saponines. La saponaire convient à tous les types de cheveux, tandis que le lierre est à réserver aux cheveux foncés. Il pourrait même, à la longue, couvrir les cheveux blancs. Tous deux s'emploient sous forme de décoction : pour ½ litre d'eau, comptez une petite poignée de racines fraîches ou une grosse poignée de feuilles et tiges fraîches de saponaire ou 100 g de feuilles de lierre fraîches, grossièrement hachées.
Sylvie Hampikian
Rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Les plantes indiennes

Les soins capillaires revêtent en Inde une importance toute particulière car les Indiennes considèrent leur luxuriante chevelure comme une véritable parure. Elles ont la chance de bénéficier de nombreux produits exceptionnels, la plupart utilisés dans l'Âyurveda (médecine naturelle millénaire). De nos jours, on peut trouver ces produits dans les magasins indiens et orientaux ou sur les sites de vente de produits âyurvédiques.

  • La farine de pois chiche : un excellent soin qui nettoie la chevelure sans l'assécher. On l'emploie humectée à l'eau, en pâte onctueuse, comme les argiles.
  • Le shikakai et l'aritha (noix de savon indienne) : ces poudres de plantes ressemblent au cacao et se diluent dans l'eau tiède. Véritables shampoings naturels, ils nettoient les cheveux, les empêchent de graisser et préviennent les pellicules. Ils tonifient la chevelure, renforcent les reflets bruns et tendent, à terme, à cacher les cheveux blancs. A éviter sur les cheveux très secs et les cheveux clairs.

Les 4 Saisons du jardin bio, édité par Terre vivante, est le magazine leader en jardinage bio depuis plus de trente ans (30 000 abonnés et 15 000 ventes au numéro). Il s'appuie sur l'expertise de journalistes et de praticiens du jardinage, de l'alimentation et de l'habitat écologique, et sur des échanges constants avec ses lecteurs. Ceux-ci participent notamment à des essais et expérimentations, menés en parallèle au Centre Terre vivante.

En savoir plus - livres de Terre Vivante

Livre Créez vos cosmétiques bio Créez vos cosmétiques bio
Sylvie Hampikian

LA bonne idée de cadeau pour les mamans !
Livre Je crée mes savons au naturel Je crée mes savons au naturel
Leanne Chevallier
Sylvain Chevallier

Facile et bio, bon pour la peau, bon pour la planète.
Feuilleter le catalogue

Stage à Terre vivante

Réalisons nos cosmétiques aux plantes du jardin

Pour apprendre, dans les jardins de Terre vivante, les techniques de base pour réussir ses cosmétiques, avec des plantes que l'on peut cultiver.

Notre sélection de livres

Je fabrique mes cosmétiques

Livre Je fabrique mes cosmétiques
Des recettes pour tous les budgets
Sylvie Hampikian

Prendre naturellement soin de soi sans se ruiner : 15 ingrédients indispensables et polyvalents, 36 recettes de cosmétiques bio de qualité, illustrées pas à pas, et tous les conseils pour vous initier très facilement et vous perfectionner au plaisir de faire soi-même ses cosmétiques naturels maison !

96 pages; (21 x 21 cm); 12,00 €

Ajouter au panier

Voir le catalogue  >

© 2008 Terre vivante