Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Alimentation et bien-être

L'actualité

Une nouvelle année sans paille, sans touillette et sans couverts jetables en plastique !

 Pailles - Brian Yurasits, Unsplash

Brian Yurasits, Unsplash

20/01/21 - Depuis le 1er janvier 2021, de nouveaux produits plastiques à usage unique ont été interdits en France. Pailles, touillettes, piques à steak ou encore couverts jetables devraient disparaitre de la circulation cette année, avec l’objectif « zéro plastique jetable » en France d’ici 2040.

Près de neuf millions de pailles sont utilisées - et donc jetées - chaque jour en France, et ce, seulement dans l’industrie de la restauration rapide selon l’association Bas les Pailles. Or la durée d’utilisation moyenne de ces pailles n’est que d’une vingtaine de minutes, « plus long que la durée de vie de quatre secondes de l’agitateur en plastique pour mélanger votre thé ou café, mais […] qu’une infime fraction des plusieurs centaines d’années qu’elles pourraient passer dans une décharge », rappelle l’ONG Ocean Conservancy. Souvent ni recyclés, ni valorisés, ces déchets finissent dans la nature, polluant plages et océans et pouvant être ingérés par les animaux. D’ailleurs, selon la directive européenne du 5 juin 2019 sur l’incidence des produits plastiques sur l’environnement, « entre 80 et 85 % des déchets sauvages dans le milieu marin, […] sont en plastique, les articles en plastique à usage unique représentant 50 % » du total.

Conformément à cette directive, de nouveaux produits plastiques à usage unique sont dorénavant interdits en France. Depuis le 1er janvier 2021, sauf exceptions, pailles, couverts jetables, bâtonnets mélangeurs pour boissons (touillettes), piques à steak, tiges pour ballons de baudruche, mais aussi couvercles des gobelets à emporter, récipients en polystyrène expansé, confettis en plastique et objets en plastique oxodégradable sont interdits. Les distributeurs de ces produits devront écouler leurs stocks sous six mois. En outre, les établissements publics et entreprises ne pourront plus distribuer gratuitement des bouteilles en plastique, et « les sponsors ne pourront plus imposer l’utilisation de bouteilles en plastique » lors d’évènements culturels, festifs ou sportifs, d’après le Ministère de la Transition écologique.

Faisant suite à une première interdiction en 2020 des assiettes et gobelets jetables en plastique (sauf exceptions) et des bâtonnets de coton-tige en plastique, cette seconde phase d’interdiction s’inscrit dans l’objectif du Gouvernement d’atteindre « zéro plastique jetable d’ici 2040 ». De plus, à côté de ces ustensiles mono-usage, la « distribution de cadeaux non sollicités à visées commerciales dans les boîtes aux lettres » et le « dépôt d’imprimés publicitaires sur les véhicules » sont désormais également interdits.

Madeleine Goujon

Voir toutes les actualités

Alimentation et santé

Prudence sur le sucre !

Notre corps a besoin de sucres, carburants essentiels du moteur. Mais pas n’importe lesquels, et pas n’importe comment… Face au développement du surpoids et du diabète, un critère simple, l’indice glycémique, indique quels aliments choisir pour trouver des glucides.

De l'utilité des antioxydants

On les dit capables de protéger des maladies cardiovasculaires et de certains cancers. Les antioxydants sont-ils vraiment si utiles ? Comment agissent-ils ? Quels sont les aliments qui en fournissent le plus ? Tous les conseils de Sylvie Hampikian, notre spécialiste santé.

Le régime méditerranéen

Après le régime crétois, le régime méditerranéen connaît aujourd’hui un succès qui ne se dément pas. Essayons de comprendre pourquoi.

Cuisine maison

Terrine de poulet au gingembre

Voici une recette concoctée par Anaid Bacher, à proposer à vos convives pour l'apéro ou pour un buffet... bio bien sûr.

Recette de tiramisu à la rose

Doux et poétique à souhait, ce sera le dessert idéal ! Vous trouverez peut-être même au jardin de quoi orner votre tiramisu d’une somptueuse couronne de petites roses…

Risotto aux fleurs de capucines et de courgettes

Quoi de meilleur qu'un risotto, surtout si vous le réalisez avec un bouillon fait maison ? Celui-ci vous régalera de ses parfums d'été avec ses fleurs de capucine et de courgette. À tester tout de suite !

Bien-être au quotidien

Des plantes à redécouvrir

Le coquelicot

Sous son allure romantique, le coquelicot cache des qualités thérapeutiques, cosmétiques, voire culinaires !

Les échinacées

Plantes précieuses des Amérindiens, les échinacées sont utiles contre le rhume. A consommer en infusion, pour éviter les infections respiratoires et urinaires.

La saponaire

Avec ses petites fleurs roses que viennent butiner les papillons morosphinx avec leur longue trompe, la saponaire se remarque au bord des rivières, à la belle saison. C'est l'“herbe à savon”, qui lave vêtements, visage ou cheveux et qui soigne, à condition de rester prudent.
-- PUBLICITE --
Notre éthique

Notre sélection de livres

Cuisinez les légumes de la tête... aux pieds !

Livre Cuisinez les légumes de la tête... aux pieds !
Rien ne se jette, tout se déguste !

40 légumes, 180 recettes et 0 gâchis !

(15 x 21 cm); 16,00 €

Ajouter au panier

Voir le catalogue  >

© 2008 Terre vivante