Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Alimentation et bien-être

L'actualité

À côté des « Nutri-scores », bientôt des « CO2-scores » sur les produits alimentaires ?

Supermarché produits alimentaires

Kevin Phillips, Pixabay

17/09/20 - Comprendre l’impact environnemental de ses pratiques alimentaires n’est pas aisé. Face au manque d’informations claires pour orienter les choix des consommateurs vers une alimentation plus durable, le Gouvernement vient de lancer une phase d’expérimentation sur l’affichage environnemental dans le secteur alimentaire.

L’alimentation représenterait 24 % de l’empreinte carbone des ménages en France selon une étude de 2019 publiée par l’IDDRI. Un étiquetage environnemental sur les emballages des produits permettrait « aux consommateurs d’intégrer la dimension environnementale dans leurs choix alimentaires » d’après un document de travail de l’ADEME et l’INRAE. Ils pourraient notamment opérer des substitutions de produits en privilégiant ceux à plus faible impact environnemental. Cette évolution de la demande irait de pair avec une « évolution de l’offre des produits alimentaires et des modes de production, engageant les acteurs agricoles et agroalimentaires dans des démarches de progrès ».

A côté des « Nutri-scores », l’étiquetage nutritionnel déjà en place, des « CO2-scores » pourraient ainsi également apparaître sur les produits alimentaires, retraçant leur impact sur le climat, de leur fabrication à leur acheminement vers leurs points de vente.

Prévue en application de l’article 15 de la loi relative à la lutte contre le gaspillage alimentaire et pilotée par l’ADEME et le ministère de la Transition écologique et solidaire, une expérimentation sur l’affichage environnemental vient d’être lancée. Ouverte depuis le 31 août à tout acteur public ou privé, elle devrait apporter des éléments de réponse sur les modalités les plus efficaces à mettre en œuvre pour « fournir au consommateur une information environnementale lisible, fiable et objective ». Le test éclairera sur les indicateurs, formats d’affichage, seuils et types d’informations à généraliser. Les différentes modalités d’affichage seront par la suite évaluées dans un rapport qui sera remis au Parlement.

Plus d'informations sur l'expérimentation en suivant ce lien.

Madeleine Goujon

Voir toutes les actualités

Alimentation et santé

Prudence sur le sucre !

Notre corps a besoin de sucres, carburants essentiels du moteur. Mais pas n’importe lesquels, et pas n’importe comment… Face au développement du surpoids et du diabète, un critère simple, l’indice glycémique, indique quels aliments choisir pour trouver des glucides.

De l'utilité des antioxydants

On les dit capables de protéger des maladies cardiovasculaires et de certains cancers. Les antioxydants sont-ils vraiment si utiles ? Comment agissent-ils ? Quels sont les aliments qui en fournissent le plus ? Tous les conseils de Sylvie Hampikian, notre spécialiste santé.

Le régime méditerranéen

Après le régime crétois, le régime méditerranéen connaît aujourd’hui un succès qui ne se dément pas. Essayons de comprendre pourquoi.

Cuisine maison

Terrine de poulet au gingembre

Voici une recette concoctée par Anaid Bacher, à proposer à vos convives pour l'apéro ou pour un buffet... bio bien sûr.

Recette de tiramisu à la rose

Doux et poétique à souhait, ce sera le dessert idéal ! Vous trouverez peut-être même au jardin de quoi orner votre tiramisu d’une somptueuse couronne de petites roses…

Risotto aux fleurs de capucines et de courgettes

Quoi de meilleur qu'un risotto, surtout si vous le réalisez avec un bouillon fait maison ? Celui-ci vous régalera de ses parfums d'été avec ses fleurs de capucine et de courgette. À tester tout de suite !

Bien-être au quotidien

Des plantes à redécouvrir

Le coquelicot

Sous son allure romantique, le coquelicot cache des qualités thérapeutiques, cosmétiques, voire culinaires !

Les échinacées

Plantes précieuses des Amérindiens, les échinacées sont utiles contre le rhume. A consommer en infusion, pour éviter les infections respiratoires et urinaires.

La saponaire

Avec ses petites fleurs roses que viennent butiner les papillons morosphinx avec leur longue trompe, la saponaire se remarque au bord des rivières, à la belle saison. C'est l'“herbe à savon”, qui lave vêtements, visage ou cheveux et qui soigne, à condition de rester prudent.
© 2008 Terre vivante