Editions Terre Vivante – L’écologie pratique

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Alimentation et bien-être

L'actualité

Bisphénol A : que faire ?

14/01/2015 - Depuis le 1er janvier 2015, le Bisphenol A (BPA), suspecté d'être un perturbateur endocrinien, est en théorie banni de tous nos contenants alimentaires.

Sauf qu'à l'intérieur des frontières de l'Union européenne, le principe de la libre circulation des marchandises est roi : impossible donc de bloquer des produits teintés de BPA aux frontières ou de punir d'éventuels contrevenants. Du coup, il faut continuer à inspecter les produits que l'on achète et repérer le chiffre 7 entouré d'un triangle et désignant "les autres plastiques" – parmi lesquels le polycarbonate mêlé de BPA (lorsqu'il est accompagné des lettres "PC", le doute n'est plus permis. Sur les bouteilles de lait ou d'eau minérale, on trouve le chiffre 2 entouré d'un triangle et accompagné des lettres PEHD ("polyéthylène de haute densité") ou le 1 et les lettres PET ("polyétéréphtalate d'éthylène"). Mais a priori pas de polycarbonate, et donc de BPA.

Quid des conserves ?
« Une conserve fabriquée en France en 2015 n'a aucune chance de contenir du BPA », assure le Syndicat national des fabricants de boîtes, emballages et bouchages métalliques (SNFBM). Sauf que les boîtes ne sont pas toutes françaises et rien ne permet de repérer leur origine. En 2013, l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) disait que les conserves en verre ne contenenaient généralement pas de bisphénol A (à l'exception possible du vernis présent sur le bouchon), que les cannettes n'en étaient a priori pas dotées, et que dans les boîtes composées de "trois pièces" (un corps et deux éléments - fond et couvercle - sertis), la présence de bisphénol A était possible voire probable si l'aliment concerné était acide. Il faudra se débrouiller avec ça...

Omar Mahdi, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

 

Voir toutes les actualités

Les plantes et leurs vertus

Cuisiner pour être en bonne santé

Le chou, une plante médicinale

Redécouvrez les vertus médicinales du chou, notamment contre les douleurs articulaires.

De l'utilité des antioxydants

On les dit capables de protéger des maladies cardiovasculaires et de certains cancers. Les antioxydants sont-ils vraiment si utiles ? Comment agissent-ils ? Quels sont les aliments qui en fournissent le plus ? Tous les conseils de Sylvie Hampikian, notre spécialiste santé.

Alimentation : se préparer à l'hiver

L’hiver arrive, avec son cortège d’affections bien connues. Comment lutter au mieux contre les épreuves que la mauvaise saison inflige à notre organisme ?

Bien-être au quotidien

Soigner sa peau naturellement

Hydrater sa peau avec des produits faits maison

Baumes pour les lèvres, crèmes de jour et de nuit, lait pour le corps : voici quelques bases à compléter, selon vos goûts et les spécificités de votre peau.

Purifier sa peau

Purifier sans irriter : c’est l’intérêt du micro-hammam facial ou du gommage. Pour une peau nettoyée en profondeur, mais aussi naturellement stimulée et réactivée.

Des masques maison aux produits frais

Fraise, avocat, banane, œuf et bien sûr argile ! Quelques ingrédients plus ou moins surprenants mais ô combien naturels pour vous mitonner un petit masque pour le visage, selon vos besoins et vos envies.

Cuisine maison

Faire soi-même

Faire son pain bio au levain

Cuit dans un four à bois, dans la cuisinière, voire dans une machine à pain, le pain maison au levain demande un peu de savoir-faire. Mais de sérieuses économies et beaucoup de plaisir sont à la clé !

Faire ses laits végétaux

Amandes, noisettes, noix de cajou, pignons, graines de sésame… Ces petites graines riches en acides gras insaturés, protéines, minéraux et vitamine E, peuvent êtres transformées en boissons, à déguster telles quelles ou à utiliser en cuisine.

Faire ses graines germées

Croquer des graines germées, c’est une façon supplémentaire d’apporter à son corps vitamines, protéines et minéraux. Lentilles, pois chiches, tournesol, carottes, faites-les germer chez vous !
© 2008 Terre vivante