Editions Terre Vivante – L’écologie pratique

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Cultiver ses légumes

© Jean-Jacques Raynal
legende © Jean-Jacques Raynal
Tendres petits pois du printemps, courges dodues à l'automne, tomates goûteuses en été... Un jardin, c'est la possibilité de cultiver soi-même des légumes sans pesticides ni engrais chimiques, à déguster sans modération. Les conseils de Josiane Goepfert pour cultiver les principales stars du jardin, et pour choisir et réaliser vous-mêmes vos semences.

Rechercher un légume

Tous les articles de cette rubrique

Semez vos aubergines en godets

L’aubergine peut se cultiver partout, même au nord de la Loire, pour peu qu’on y prête suffisamment d’attention.

La betterave rouge

Dégoûté des molles betteraves rouges qu’on vous servait à la cantine ? Tentez-la crue : croquante, elle vous convaincra. Si, en plus, vous avez cultivé dans votre jardin une ‘Tonda di Chioggia’, ses zébrures et son parfum vous étonneront !

Planter des blettes

La blette, aussi appelée poirée, est d’aimable composition : elle ne pose pas de problème particulier au jardin. Et en plus, elle se décline en deux parties à cuisiner : les côtes et le vert, lequel remplace aisément les épinards.

Semez les carottes

C’est une inamovible du jardin, à cultiver dans une bonne terre bien ameublie. En cuisine, elle s’accommode de tout !

Le céleri

Le céleri, qu'il soit rave ou branche, est un gourmand : il aime le compost bien mûr et préfère un sol humide. En cuisine, redécouvrez le céleri-rave, qui se transforme en délicieuses criques ou purées.

Le chou blanc résiste au froid

Dans la grande famille des choux, adoptez les choux blancs, très résistants au froid et qui vous fourniront de délicieuses salades d’hiver.

Semez le chou-fleur !

C'est l'un des derniers semis de l'année, sous abri : le chou-fleur, semé jusqu'à fin octobre, se récoltera en juin et juillet ! Au printemps, vous les repiquerez en les dispersant au milieu des fleurs et autres légumes pour lutter contre les piérides du chou…

La courgette

On redécouvre les courgettes rondes, parfaites pour les farcis. Mais vous pouvez aussi essayer la ‘Gold rush’, jaune et dont la chair fine se conserve mieux.

Semez les épinards

Si vous semez vos épinards de la mi-février à la fin juin et de la mi-août à la mi-octobre, vous aurez des épinards une bonne partie de l’année !

Semer le haricot vert

Un été sans haricots verts au jardin ne serait pas un vrai été. N’hésitez pas à cultiver des variétés à rames, esthétiques et plus aisées à cueillir.

Semez les laitues

Les grands froids sont terminés – on l'espère ! Et la saison des semis est là. Il faut décider quelles variétés de laitues de printemps semer. N'hésitez pas à varier les plaisirs en en semant le plus possible !

La mâche

Egalement appelée doucette, la mâche vous fournira des salades d’hiver presque inépuisables. En plus, la réussir est un véritable jeu d’enfant !

Semez les navets

Le navet n’est pas seulement ce légume un peu fort qu’on met dans les soupes. Avez-vous déjà essayé une poêlée de navets 'Boule de neige' primeurs ou de de tendres ‘Boule d’Or’ au début du printemps ? Vous ne le regretterez pas !

L'oignon blanc

Tout potager se doit de comporter des oignons. Essayez les petits oignons blancs, à déguster “primeurs”.

Semez vos petits pois

Ah, le petit pois tout frais cueilli que l’on déguste à la croque au sel ! Le temps de la récolte est l’un des plus joyeux au jardin, et se solde, à table, par de délicieuses fricassées de légumes primeurs.

Des poireaux dès l'été !

La terrible mineuse du poireau fait des ravages partout. Mais il ne faut pas pour autant abandonner la culture du poireau, tellement meilleur quand il vient du jardin ! Dès mars, il est temps de semer les variétés d'été.

Semez les pois gourmands

Le pois gourmand est un peu contrariant. Il aime le soleil mais déteste la chaleur et la sécheresse… La solution ? Pailler !

Plantez des rattes

Vous n'avez qu'un petit jardin ? Optez pour les pommes de terre rattes, l’un des délices de l’été. Juste sautées à la poêle avec quelques gousses d’ail, elles récompenseront largement les quelques efforts consentis pour les cultiver.

Au potager, cultivez toutes les courges que vous voulez !

À l’instar de nombreux autres légumes, les cucurbitacées du commerce sont souvent les mêmes. Comme courge de conservation, c’est la Musquée de Provence qui inonde tous les marchés. Ces dernières années, la Butternut ou le potimarron font tout de même de timides apparitions sur les étals des maraîchers bio. Il en va de même des courgettes, des concombres, des melons ou des pastèques, dont on ne trouve souvent qu’une variété. Quel dommage ! Il existe tellement de variétés différentes !

Le potiron

La famille des courges et potirons est grande, et vous aurez l’embarras du choix dans les variétés. Quant à la culture, elle est simplissime. Oubliez vos graines sur le compost, et attendez !

Semez les radis

Objectif : des radis qui ne piquent pas. Ça ne va pas être facile avec la sécheresse qui sévit actuellement. La clé : un arrosage suffisant et régulier, qui leur assurera un développement harmonieux.

C'est l'heure de planter ses tomates

On ne le dira jamais assez, c'est la star du potager. Pour que vos récoltes soient encore plus belles, mettez une poignée d’orties fraîches dans votre trou de plantation.

Faire ses graines de tomates

Vous avez testé cette année une délicieuse variété de tomate ? Il ne vous reste plus qu’à récolter ses graines, pour les replanter l’année prochaine sans avoir à repasser à la caisse ! Suivez notre mode d’emploi.

Variétés de tomates : cultivez la biodiversité !

Rappelons-nous qu'au XVIIe siècle, les premières tomates arrivées du Nouveau Monde étaient, en Europe, cultivées comme plantes ornementales. Profitons donc de la grande diversité des formes et des couleurs pour embellir notre jardin et nos assiettes... tout en participant au maintien de la biodiversité.

Produire soi-même ses graines, entretien avec Christian Boué

Produire ses propres semences, c’est retrouver un peu d’autonomie et préserver la biodiversité. C’est aussi redécouvrir la saveur de variétés de légumes goûteux et l’assurance de graines bio de qualité. Auteur de "Produire ses graines bio, légumes et fleurs", Christian Boué nous présente les enjeux écologiques des graines et nous invite à produire nos propres semences.

Notre sélection de livres

Elles sont bonnes mes tomates !

Livre Elles sont bonnes mes tomates !
50 variétés de tomates testées
Blaise Leclerc

L'auteur y fait découvrir 50 variétés de tomates, de la plantation à l'assiette.

120 pages; (21 x 21 cm); 14,00 €

Ajouter au panier

Voir le catalogue  >

© 2008 Terre vivante