Comment cultiver le crosne du Japon ?

Article publié le
Comme beaucoup de légumes consommés en temps de guerre, le crosne du Japon a été boudé durant plusieurs décennies. Aujourd’hui, il revient dans les potagers ! Découvrez comment cultiver ce légume à la drôle de silhouette.
Stachys affinis

Comme les salsifis ou les topinambours, les crosnes du Japon sont tombés dans l’oubli, souvent associés à des légumes de disette.
|  

Le crosne du Japon est d’abord originaire de Chine, avant d’être très populaire au Japon. Un botaniste russe a amené cette plante potagère en Europe à la fin du XIXe siècle. C’est à Crosne, une commune dans l’Essonne, que furent cultivés les premiers Stachys affinis. Ils tirèrent ainsi leur nom vernaculaire de ce village. Ils furent très plébiscité en France, avant de tomber dans l’oubli, étant boudé par les consommateurs. À l’instar du topinambour, ils évoquaient les périodes de disette. Le crosne du Japon est une plante herbacée formant des touffes de 30-40cm de haut. Les feuilles sont opposées, gaufrées, dentelées et pointues. Les tiges et les feuilles sont recouvertes d’un duvet de petits poils. Dans nos contrées, les Stachys affinis ne fleurissent pas, la multiplication s’opère dont avec les tubercules. Ces derniers ont une drôle d’apparence. Blanc-crème, ils ressemblent à un chapelet ponctué de renflements, à l’image d’une petite chenille.

Variétés de Stachys affinis

Le Sctachys affinis fait partie de la famille des lamiacées comme les mélisses, les Nepeta, les sauges, la menthe et les thyms. Les feuilles du crosne ne sont d’ailleurs pas sans rappeler certaines menthes et mélisses. Il n’y a pas eu d’autres productions variétales à partir de l’espèce type Stachys affinis.

Semis de crosne

Où et quand semer ?

Les crosnes apprécient un sol frais, léger et drainé. Ils ne tolèrent pas les terres lourdes, ni desséchées en été ! Si votre terrain est compact, il faudra l’alléger avec un apport de sable avant la plantation. Le crosne demande une exposition ensoleillée. On le plante dès mars au sud de la Loire et plutôt en avril au nord.

Comment semer ?

Ce sont les tubercules que l’on plante. Vous pouvez en récupérer d’une année sur l’autre ou en acheter dans le commerce, certifiés indemnes de viroses. On les plante en poquets, c’est-à-dire dans des petits trous.

  1. Préparez le terrain en retirant les adventices, les cailloux et en ratissant légèrement.
  2. Creusez des poquets tous les 30cm.
  3. Déposez deux trois rhizomes au fond de chaque poquet.
  4. Rebouchez le trou et tassez légèrement.
  5. Arrosez généreusement.
  6. Maintenez humide jusqu’à la levée.

Associations de culture

Les crosnes sont de bons voisins pour toutes les plantes du potager. Il faut alors les rapprocher de celles qui ont sensiblement les mêmes besoins. C’est le cas de la betterave que l’on sème quasiment en même temps et qui pourra être récoltée plus tôt.

Entretien du Stachys affinis

L’arrosage doit être régulier, afin de garder un sol frais. En été, pensez à épandre un paillage pour éviter que le substrat ne devienne sec. Juste après la récolte, enrichissez le sol avec du compost bien mûr.

 

Pavé D - Route des comptoirs / Partenariat 2022

 

Maladies et nuisibles

 

Maladies et nuisibles

Symptômes

Prévention et traitements

Limaces et escargots

Traces collantes sur les feuilles, limaces ou escargots visibles

 

  • Barrières infranchissables
  • Pièges

Larves de hannetons

Les tubercules sont creusés de galeries, la plante flétrit.

  • Favoriser les prédateurs naturels comme les oiseaux, les hérissons, les volailles, etc.
  • Binages pour blesser les larves et les exposer.
  • Nématodes.

 

Récolte et conservation

La récolte a lieu en novembre, une fois que le feuillage sèche. Pour cela, munissez-vous d’une fourche-bêche pour extirper les tubercules. Ils se conservent seulement 2-3 jours au frais et quelques semaines dans du sable humide.

Multiplication des crosnes

On ne peut pas multiplier la plante par semis puisqu’il fait trop froid pour qu’elle fleurisse chez nous. Ainsi, il faut conserver quelques tubercules dans du sable durant tout l’hiver. Ils doivent être dans une pièce fraîche, non chauffée, comme une grange ou un garage. Si vous laissez quelques tubercules en terre, ils vont repartir au printemps. Prenez toutefois garde au caractère envahissant du crosne du Japon !

 

Audrey Chéritel

 

 

D'autres articles sur