Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Buvez le bouleau !

© Joël Valentin
legende © Joël Valentin
Dans le bouleau, c'est surtout la sève, dépurative, nutritive et détoxifiante, qui travaille à notre bonne santé !
Partager cet article :
|

Dans plusieurs langues slaves, le mois de mars porte le nom du bouleau, sans doute parce que cette période de l'année correspond à la montée de la sève. Celle du bouleau pubescent (Betula pubescens ou B. alba), aussi appelé bouleau blanc, le plus commun, était jadis très prisée dans les pays du nord de l'Europe, où l'on en faisait une cure dépurative – une propriété qui n'a cependant jamais été vérifiée scientifiquement. Les Amérindiens, eux, consommaient la sève du bouleau à papier pour ses vertus nutritives et toniques. Les analyses scientifiques ont confirmé l'intérêt nutritionnel de cette sève : sucres divers (glucose, fructose, galactose...), acides aminés (surtout glutamine, citrulline et acide glutamique), acides organiques (malique, citrique...). De plus, elle apporte des minéraux utiles à la santé : calcium, magnésium, phosphore, manganèse et zinc.

Drainez les toxines

De nos jours, la cure de sève de bouleau a trouvé sa place dans les pratiques de santé. Elle draine les toxines accumulées pendant l'hiver tout en ayant un effet tonique et reconstituant. La dose conseillée est d'un verre de sève de bouleau tous les matins pendant trois semaines (soit environ 1 litre par semaine). Vous la trouverez dans les magasins d'alimentation bio. Vous pouvez également la prélever vous-même. Percez à la vrille un trou dans un bouleau, à environ 1 m de hauteur. Placez-y un tuyau parfaitement propre que vous laisserez pendre dans un récipient (en interposant un filtre entre le tuyau et le récipient). Rebouchez-le trou avec un bouchon de bois ou du mastic à bois et ne prélevez un même arbre que deux à trois fois par an pour ne pas l'affaiblir. Conservez la sève recueillie au réfrigérateur.

Sylvie Hampikian
Auteure et rédactrice pour Les 4 Saisons du jardin bio

En savoir plus - livres de Terre Vivante

Livre Le Guide Terre vivante des huiles essentielles
Françoise Couic-Marinier
Anthony Touboul

Un guide complet pour soigner toute la famille
Feuilleter le catalogue
© 2008 Terre vivante