Editions Terre Vivante – L’écologie pratique

  • Vous êtes ici :
  • Accueil > 
  • Labels de A à Z
Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Labels de A à Z

  • A
  • B
  • C
  • D
  • E
  • F
  • G
  • H
  • I
  • J
  • K
  • L
  • M
  • N
  • O
  • P
  • Q
  • R
  • S
  • T
  • U
  • V
  • W
  • X
  • Y
  • Z

A

Artisan

La qualification d'artisan est attribuée par le président de la Chambre des métiers aux chefs d'entreprise individuelle et aux dirigeants sociaux des sociétés commerciales immatriculés au répertoire des métiers. Les personnes qualifiées “Artisan” possèdent un diplôme professionnel CAP-BAP ou un titre homologué d'un niveau équivalent dans le métier exercé ; au bout de 6 années d'immatriculation à la chambre des métiers; le titre est attribué automatiquement (loi n°96-603 du 5 juillet 1996 et décret d'application n° 98-246 du 2 avril 1998) www.artisanat.fr

Ange Bleu

Premier label du monde dans le domaine environnemental, le label Ange Bleu est né en 1978 en Allemagne, à l’initiative du ministère fédéral de l’Intérieur et par décision des ministres de l’Environnement de l’Etat et des régions. Propriété du ministère fédéral pour l’Environnement, il est attribué aux produits et services respectueux de la santé et de l’environnement. Il a pour but d’être une véritable aide à l’achat, dans les domaines de la construction, de l’aménagement de bureaux, de l’habitat, du bien-être et du jardin. Plus de 10 000 produits et services dans 80 catégories portent aujourd’hui ce logo. Peu de produits labellisés sont présents sur le marché français. Il répond aux normes d’un cahier des charges strict, garantissant la qualité et la durabilité des produits, le choix en toute transparence, la sécurité d’achat, le respect de critères préservant la santé et l’environnement. Dans le logo de l’Ange bleu apparaît clairement le “plus éco” de chaque produit sélectionné : recyclable, faible consommation d’énergie, ergonomique, etc. Il est porté par 4 structures : - le Jury label environnement, un organe indépendant composé d'experts représentant des organisations environnementales, des associations de consommateurs et de distributeurs, des représentants de l’industrie, du monde scientifique, de l'Eglise et les ministères de l’environnement des Régions ; - le ministère fédéral de l’environnement, propriétaire du label, qui diffuse les décisions prises par le jury ; - l’agence fédérale de l’environnement, qui établit les critères de labellisation ; - une société indépendante, le RAL, institut pour la certification des produits. www.blauer-engel.de

ACERMI

La certification Acermi (Association pour la certification des matériaux isolants) a pour objectif de contrôler les performances thermiques des produits isolants. L'Acermi, organisme certificateur indépendant, accrédité par le Cofrac (comité français d'accréditation), garantit la véracité et le maintien dans le temps des caractéristiques annoncées par les fabricants et les réévalue périodiquement : le système qualité du fabricant est vérifié, ses produits prélevés en usine deux fois par an. Les contrôles sont réalisés par le CSTB et le LNE (laboratoire national d'essais). Le fabricant s'engage à mettre en place un système qualité et les moyens nécessaires pour contrôler et maintenir la qualité des produits. 350 certificats ont déjà été attribués. Liste des certificats en cours de validité sur www.acermi.com

ATR

ATR (Agir pour un Tourisme Responsable) est une association qui tend à regrouper les opérateurs du tourisme souhaitant oeuvrer dans le sens d'un tourisme plus responsable et partageant des valeurs communes dans l'exercice de leurs pratiques professionnelles basées sur le respect, la solidarité et la qualité.
Parce que le profit seul ne les satisfait pas, ils s'engagent à :
• Minimiser les effets pervers du tourisme en évitant les pièges de l'industrie touristique.
• Promouvoir un tourisme plus responsable, c'est à dire soucieux de la préservation des patrimoines culturels des pays visités et soucieux de la préservation de leurs environnements.
• Sensibiliser les visiteurs à ces problématiques.
• Favoriser une plus grande transparence vis à vis de leurs clients et veiller à la qualité des services offerts.
• Faire de leurs structures des entreprises citoyennes au sein desquelles l'Humain est au coeur de leurs préoccupa

Agence Bio
Le travail de l’Agence BIO s’articule autour de 4 axes majeurs:
 
     
 

·  communication et promotion de l’agriculture biologique auprès du grand public, des professionnels de l’agriculture et de l’ensemble de la filière agroalimentaire,

· observatoire national de l'agriculture biologique,

· développement des filières, des marchés et des dynamiques interprofessionnelles en vue d’une meilleure structuration du secteur. Ces travaux sont menés en coordination avec ceux des sections consacrées aux produits issus de l’agriculture biologique dans les interprofessions et les offices,

· sur la thématique environnement et territoires, approfondissement de la connaissance :
- des effets environnementaux et territoriaux de l’agriculture biologique,
- des liens entre les acteurs de l’agriculture biologique (structures agricoles et entreprises d’aval) et la dynamique du tissu rural dans lequel ils s’insèrent.

www.agencebio.org

 

 

 

B

BDIH

Le BDIH, association fédérale des entreprises commerciales et industrielles allemandes pour les médicaments, les produits diététiques, les compléments alimentaires et les cosmétiques, est organisé en association européenne. Son cahier des charges « cosmétiques naturels contrôlés » interdit : - les matières premières issues de la pétrochimie ou d’origine animale - les colorants - les parfums de synthèse. Le BDIH n’accepte pas non plus les huiles essentielles et les huiles végétales ne provenant pas de l’agriculture bio certifiés par le label AB. Le certificat est attribué, par un organisme de contrôle indépendant, produit par produit et non à une marque. Liste des fabricants ayant introduit dans leurs gammes des produits certifiés sur www.kontrollierte-naturkosmetik.de/gesamt_fr.htm

Biopiscinier

Le réseau des Biopisciniers de France regroupe des paysagistes. L'obtention du label fait suite à une formation en sciences de l'aquatique et sur ses applications aux baignades biologiques. Une biopiscine propose une qualité sanitaire des eaux résultant d’un traitement exclusivement par des moyens reconnus comme écologiques. Liste des paysagistes 'licenciés Biopisciniers' sur www.biopisciniersdefrance.com

Bio Equitable

La marque "Bio équitable" (Association des petites et moyennes entreprises du secteur agrobiologique, fondée en 2002 et basée à Valence) garantit le respect d'une charte en 7 points : - la conformité à l’un des règlements d’Agriculture Biologique reconnus au niveau international, - la contractualisation des engagements entre les entreprises opératrices et les producteurs ou organisations de producteurs et/ou les représentants des acteurs intermédiaires des filières, - la prise en charge totale des coûts de certification par les entreprises pour qu'ils ne soient supportés par les producteurs,
 - la formation à l’Agriculture biologique et durable, - la pratique d’une politique commerciale de "prix minimum garanti contractuel" pour une juste rémunération des producteurs, - le respect des droits fondamentaux de la personne, - le développement d’une agriculture durable. Tout au long de la chaîne, le respect de ces critères est contrôlé par ECOCERT, un organisme indépendant, accrédité par le COFRAC (France) pour ce qui est de l’agriculture biologique et qui réunit depuis plus d’une décennie les qualités nécessaires de compétence et d’expérience. Ces critères ainsi contrôlés font que la marque "BIO EQUITABLE" présente des critères objectifs, mesurables et vérifiables, empreints de rigueur et d’engagement au service de la qualité biologique globale des produits et du respect des conditions éthiques et sociales de leur production par des producteurs et leurs familles, dans une véritable démarche de développement durable et de progrès social. Le respect de ces critères est contrôlé par l'organisme indépendant Ecocert, accrédité par le Cofrac. Plusieurs filières sont concernées : cacao, coton, dattes, fruits secs, quinoa, sésame, épices et thé, huile d'olive, vanille, girofle, poivre et argan. www.bioequitable.com

Bio cohérence

Nouveau logo de la marque privée de l'agriculture biologique française qui maintient le niveau d'exigence passé face au nouveau label européen (Euro-feuille).

C

Cosmébio

Créé en 2002 à l’initiative de l’association professionnelle de la cosmétique écologique et biologique Cosmébio, qui regroupe des laboratoires spécialisés et des entreprises, le label Cosmébio s’applique à des produits cosmétiques. Certifié par l’organisme de certification Écocert, il est contrôlé deux fois par an. Son niveau d’exigence garantit le respect de l’environnement tout au long de la chaîne de production. Les ingrédients sont d’origine naturelle et prioritairement issus de l’agriculture biologique ; 5 % d’ingrédients de synthèse sont tolérés mais contrôlés. Il repose sur le respect de la charte Cosmébio, déposée au ministère de l’Industrie en 2003 (téléchargeable sur le site), et de trois critères : origine naturelle des ingrédients, origine biologique des ingrédients végétaux, origine biologique des ingrédients sur le produit fini. Deux déclinaisons du label existent, Bio ou Éco, selon le pourcentage d’ingrédients bio entrant dans la composition des produits : - le label Éco exige que 95% minimum du total des ingrédients soient naturels ou d’origine naturelle (5% minimum du total des ingrédients issus de l’agriculture biologique et 50% minimum ingrédients issus de l’agriculture biologique certifiables) - le label Bio (voir le logo) exige que 95% minimum du total des ingrédients soient naturels ou d’origine naturelle (10% minimum du total des ingrédients issus de l’agriculture biologique et 95% des ingrédients issus de l’agriculture biologique certifiables). www.cosmebio.org

La clef verte

La Clef Verte est un label de gestion environnementale pour l'hébergement touristique mené par la Fondation pour l'Education à l'Environnement depuis 1998. Elle récompense les campings, hôtels, gîtes, pour leur dynamisme en matière d'environnement.

Fondation pour l'Education à l'Environnement : 36 rue Amelot 75011 Paris, contact@laclefverte.org, www.laclefverte.org

 

Cygne blanc

Cygne Blanc (Nordic Swan) est un écolabel nordique qui vise à encourager une conception durable des produits. L'adhésion des contractants à Cygne blanc est volontaire. Ainsi, ils s'engagent à respecter des règles de respect de l'environnement, de qualité et de santé.
Le label Cygne blanc (Nordic Swan) prend en compte l'ensemble des impacts environnementaux du produit durant tout son cycle de vie : de l'extraction des matières premières jusqu'à l'élimination ou le recyclage du produit. L'écolabel nordique Cygne Blanc implique donc une émission restreinte de gaz à effet de serre, un traitement écologique des déchets, l'emploi de produits écologiques et des modes de production respectueux de l'environnement. C'est ça Cygne blanc !
L'écolabel nordique Cygne Blanc couvre 67 catégories de produits : de l'informatique (ordinateurs, cartouches pour imprimantes...) à pratiquement tous les produits de consommation quotidienne, en passant par de nombreux services (hôtellerie, restauration, supermarchés, etc.). Le label Cygne Blanc entend ainsi encourager la production de biens et services moins nocifs pour l'environnement.
Concrètement, Cygne Blanc (Nordic Swan) reprend les mêmes critères que l'écolabel européen mais demeure plus strict encore concernant les produits bio. Cygne blanc est attribué et contrôlé par des organismes indépendants (SIS Ecolabelling) et les pouvoirs publics. Ce label Cygne blanc est délivré pour une durée de 3 ans au terme desquels il doit être renouvelé.

Confiance textile

La certification Oeko-Tex est née de la collaboration entre Instituts Allemand et Autrichien. Elle garantit la qualité humano-écologique des produits textiles (leur non-nocivité pour l'homme et l'environnement).
Il existe 3 certifications Oeko Tex:
Oeko-Tex Standard 100 (ou Öko-Tex Standard 100) certifie l'absence de substances toxiques pour l'homme ou l'environnement dans le produit finis.
Oeko-Tex Standard 1000 (ou Öko-Tex Standard 1000) garantit le respect de normes humano-écologiques au moment de la fabrication du produit. Pour obtenir cette certification, l'entreprise productrice doit pouvoir prouver que 30% de sa production sont déjà certifiés Oeko-Tex Standard 100 et respecter un certain nombre de critères parmi lesquels :
• L'exclusion d'adjuvants et de colorants nuisibles pour l'environnement
• Le respect de valeurs standards pour le traitement des eaux usées et de l'air d'évacuation
• La maîtrise de la consommation d'énergie
• Les mesures pour éviter le bruit et la poussière
• Les mesures définies en termes de sécurité sur le lieu de travail
• L'interdiction de faire travailler les enfants
Oeko-Tex 100plus (ou Öko-Tex Standard 100plus) certifie que le produit bénéficie à la fois du label Oeko-Tex Standard 1000 et Oeko-Tex Standard 100 et qu'il répond donc à des critères de qualité humano-écologiques stricts dans sa fabrication et dans son utilisation.

D

Demeter

La marque Demeter permet de reconnaître les produits issus de l’agriculture bio-dynamique, selon la méthode Steiner née dans les années 1920, visant à protéger l’environnement et l’individu : environnement, saveur, diversité des paysages, santé, soin de la terre, alimentation saine. L’association Demeter France, créée en 1979, certifie les produits, qui doivent satisfaire aux exigences du règlement européen sur l’agriculture biologique et répondre à un cahier des charges exigeant, propre à la production et à la transformation bio-dynamique, disponible sur son site. Cette marque internationale est présente dans 50 pays. Liste des producteurs, transformateurs et grossistes sur le site www.bio-dynamie.org/organismes-nationaux-agriculture-biodynamique/demeter/demeter-accueil.htm

E

Ecocert

Cet organisme de contrôle et de certification, référence de la certification bio, contrôle au moins 70 % des opérateurs en France. Son métier consiste à donner une garantie sur le respect rigoureux de cahiers des charges. La délivrance du certificat représente un gage de sécurité pour le consommateur ou l’utilisateur. Ecocert est agréé par l’Institut national de l’origine et de la qualité, et accrédité par le Cofrac (Comité français d’accréditation www.cofrac.fr), selon des normes qui exigent son indépendance et son impartialité. Plus d’infos sur www.ecocert.fr

Ecolabel européen

Le label écologique communautaire ou EcoLabel est, comme NF-Environnement, l'écolabel officiel en France, permettant de reconnaître les produits et services respectueux de l'environnement, avec les meilleures garanties. Utilisable dans les tous les pays de l'Union européenne, il est délivré en France par Afnor certification. Il repose sur le principe d'une approche globale qui prend en considération le cycle de vie du produit à partir de l’extraction des matières premières, la fabrication, la distribution, et l'utilisation jusqu'à son recyclage ou son l'élimination après usage. La qualité et l'usage sont également pris en compte. Ses critères garantissent l’aptitude à l’usage des produits et une réduction de leurs impacts environnementaux tout au long de leur cycle de vie. 49 catégories de produits ou services sont aujourd'hui proposées. Listes et référentiels disponibles sur www.ecolabels.fr ou http://ec.europa.eu/environment/ecolabel

Effinergie

L’appellation Effinergie vise à identifier les bâtiments dont les très faibles besoins énergétiques contribuent à atteindre les objectifs de réduction par 4 des émissions de gaz à effet de serre. Ce label est la marque de promotion du label officiel BBC (Bâtiment Basse Consommation) mis en place par l’arrêté ministériel du 8 mai 2007. Il reprend les référentiels fixés par l’association interrégionale Effinergie, avec un objectif de consommation maximale en énergie primaire de 50 Kwh/m2/an, pour les constructions résidentielles neuves. Quatre organismes certificateurs reconnus par l’État et accrédités par le Cofrac utilisent la marque Effinergie pour la certification au niveau “Bâtiment Basse Consommation” : Cerqual pour les immeubles collectifs et les logements individuels groupés, Cequami pour les maisons individuelles, en secteur diffus, Certivéa pour les bâtiments tertiaires (écoles, bureaux…), Promotelec pour les maisons individuelles, les logements individuels groupés et les logements collectifs. Voir le référentiel sur le site www.effinergie.org

Eco Artisan

Eco artisan est une marque déposée par la CAPEB (Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment). Elle entrera en action dès début 2009 et permettra d'indiquer les artisans du bâtiment capables de conseiller en matière d’efficacité énergétique. La marque sera gérée par un organisme indépendant. Les compétences des éco-artisans : - capacité à évaluer l’efficacité thermique d’un logement dans son ensemble      - maîtrise des techniques d’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments, dans leurs corps de métier       - proposition de solutions techniques cohérentes et globales (isolation, menuiseries extérieures, choix de l’énergie, mode de chauffage, ventilation,…) pour diminuer la consommation énergétique des logements. www.capeb.fr

EKO sustainable textile

Certifié par Ecocert et Control Union Group, le label Eko sustainable textile garantit que les fibres utilisées sont d'origine naturelle et cultivées de manière biologique. Il prend en compte la qualité de la matière première mais aussi chaque étape de production. Référentiels sur www.controlunion.com

Ensemble pour plus de sens

Aujourd'hui, certains acteurs d'une même filière peuvent être amenés à définir ensemble une charte à respecter, qui devient ensuite un label, comme Biocoop, le premier réseau de magasins bio en France, qui a crée le label « Ensemble, pour plus de sens » en partenariat avec des transformateurs (Rapunzel, GoodFood) et des producteurs régionaux.
Leader de la distribution alimentaire biologique, Biocoop propose désormais plus de 300 produits équitables en France ayant fait l'objet d'une certification par un organisme indépendant.

EPEAT

Le système de certification EPEAT permet à chacun d'évaluer, de comparer et de sélectionner les produits électroniques pour leurs qualités environnementales. EPEAT évalue donc les ordinateurs fixes, portables et autres moniteurs à l'orée de leur impact sur l'environnement. EPEAT fixe d'ailleurs des objectifs très élevés en matière de green IT : réduction de l'utilisation de matières primaires, de matières toxiques, de mercure, etc...
Autant dire que l'obtention du label EPEAT n'est pas une mince affaire.
• Le constructeur d'électronique doit satisfaire à 23 critères environnementaux. Un minimum pour se prévaloir de la plus basse certification EPEAT : Bronze
• Ces 23 critères sont contenus dans le standard public IEEE 1680 relatif à l'EPEAT
• Il existe 3 niveaux de certification EPEAT : Bronze, Silver et Gold, qui dépendent de 28 critères optionnels
• EPEAT Bronze = les 23 critères de base
• EPEAT Silver = les 23 critères de base + 50% des critères optionnels
• EPEAT Gold = les 23 critères de base + 75% des critères optionnels
L'originalité de cette certification EPEAT réside principalement dans son régime déclaratif. Tout fabriquant peut ainsi se prévaloir du label EPEAT, s'il annonce remplir les critères requis. Evidemment, l'association EPEAT ne se contente pas de ces engagements sur l'honneur. Elle effectue une série de contrôles inopinés qui, s'ils révèlent une fraude, entraînent le retrait de la labellisation EPEAT du produit et le passage de son constructeur sur "liste noire".

Ecocert cosmétique écologique

L'organisme de certification ECOCERT a défini son propre référentiel de certification des cosmétiques naturelles et biologiques. Il distingue les produits « Ecologiques » des produits « Ecologiques et Biologiques ».
Certains critères sont communs à ces 2 mentions :
• Affichage du pourcentage d'ingrédients naturels sur l'étiquette
• Affichage du pourcentage d'ingrédients issus de l'agriculture biologique sur l'étiquette
• 95% des ingrédients doivent être d'origine naturelle
• Emballages réduits et recyclables recommandés
En revanche, la proportion d'ingrédients issus de l'agriculture biologique diffère :
• Pour les produits « Ecologique », cette proportion doit être supérieure à 5% de l'ensemble des ingrédients et à 50% des ingrédients d'origine végétale.
• Pour les produits « Ecologiques et Biologiques», elle doit être supérieure à 10% de l'ensemble des ingrédients et à 95% des ingrédients d'origine végétale.

Ecocert ESR

Le label Equitable Solidaire Responsable d'ECOCERT impose aux marques le respect d'exigences aux niveaux social (droit du travail), économique (aide au développement) et environnemental (gestion de l'énergie, de l'eau, des déchets et de la biodiversité).
Dans le cas d'un produit textile, il existe 2 niveaux de certification ESR:
• Textile équitable ESR : le produit doit être certifié textile biologique (par un organisme indépendant) et 95% des fibres doivent être issues de filière ESR
• Textile à base de fibres équitables ESR : le produit doit être certifié textile biologique (par un organisme indépendant) et 70% des fibres doivent être issues de filière ESR

Euro-feuille

A compter du 1er juillet 2010, le logo de l'agriculture biologique de l'Union européenne devra obligatoirement figurer sur tous les produits biologiques préemballés ou élaborés dans les Etats membres de l'Union et répondant aux normes requises. Pour les produits importés, il sera facultatif.
Les labels que nous connaissons maintenant (Biogarantie, Nature & Progrès, AB...) ne vont pas disparaître pour autant : l'apposition, à côté du logo de l'UE, d'autres logos à caractère privé, régional ou national sera autorisée.

Ecogite®

Un hébergement Ecogite® est un hébergement labellisé Gîtes de France® conçu ou restauré selon des techniques ou matériaux reconnus comme ayant un faible impact sur l'environnement de sa construction à sa déconstruction.
- Economies d'énergie et utilisation d'énergie renouvelable (solaire, bois, éolien, hydroélectrique...)
- Meilleure gestion des ressources en eau
- Tri sélectif, gestion des déchets
- Intégration de l'hébergement "dans son environnement" et utilisation de matériaux sains

 

 

F

Flamme Verte

Le label Flamme verte a été élaboré par l'ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) et les constructeurs français d'appareils de chauffage au bois (Groupement interprofessionnel des fabricants d’appareils ménagers et Groupement des fabricants de matériels de chauffage central). Géré par le Syndicat des énergies renouvelables, il garantit les plus hautes performances énergétiques et environnementales. Pour être labellisés, les appareils indépendants et chaudières manuelles doivent avoir un rendement de 70 % (75 % pour les chaudières automatiques) et respecter les exigences de la norme européenne NF CEN 303.5 sur les émissions polluantes. Leurs performances énergétiques et environnementales sont contrôlées dans des laboratoires indépendants, selon les protocoles de tests décrits par les normes européennes et françaises en vigueur www.ademe.fr et www.flammeverte.org

FSC

Créé en 1993 avec l’appui du WWF, le label FSC, de portée mondiale, concerne le bois et les produits dérivés du bois et de la forêt, visant à garantir le respect des principes du développement “soutenable” tel que défini au sommet de la Terre, à Rio de Janeiro. Le logo, apposé sur du bois ou des produits à base de bois, garantit la gestion durable des forêts sur la base des critères économiques, sociaux et environnementaux. La certification de la chaîne de contrôle FSC assure l’identification des produits bois certifiés FSC dans les étapes successives de la transformation et de la distribution depuis la forêt jusqu’au consommateur. Le certificat FSC est délivré par le Conseil international de gestion forestière FSC (Forest Stewardship Council), une organisation indépendante composée de représentants d’organisations écologiques, mais aussi de représentants de défense des peuples indigènes, de forestiers et des revendeurs de produits en bois. Écolabel, le FSC est cautionné par 70 ONG environnementales, dont le WWF et Greenpeace. Il est réputé comme étant le plus crédible et le plus transparent – le plan de gestion de la forêt est ainsi mis à disposition du public. 10 principes et critères figurant dans son rigoureux cahier des charges doivent impérativement être respectés : respect des lois et des principes du FSC, droits et responsabilités foncières et usages, droits des peuples indigènes, droits des ouvriers et relations avec les communautés, ressources forestières, impact sur l’environnement, plan d’aménagement, suivi évaluation, maintien des forêts ayant une grande valeur de conservation, plantations. Des sociétés de certification indépendantes se chargent de vérifier régulièrement les exploitations forestières concernées. www.fsc.org

Fair flowers

Le label Fleurs Equitables Plantes Equitables FFP garantit le respect de critères environnementaux selon le référentiel MPS (niveau A, le plus exigeant sur les produits phytosanitaires, les engrais, l'énergie, l'eau et le tri des déchets) et le respect de critères sociaux selon le référentiel International Code of Conduct (ICC) en 10 points : liberté d'association et droit aux négociations collectives, pas de discrimination, droit au salaire minimum, respect des horaires de travail, lieu de travail hygiénique et sûr, utilisation minimale et responsable de pesticides, garantie de travail, protection de l'environnement, pas de travail des enfants, pas de travail forcé.
Une centaine de commerces en France proposent des fleurs labellisés FFP.

H

HQE

L’Association HQE a engagé depuis 2004 une dynamique de certification pour offrir aux maîtres d’ouvrage la possibilité de faire reconnaître par une tierce partie indépendante la qualité environnementale de leur démarche et de leur réalisation. Cette démarche vise à installer la notion de développement durable dans le bâtiment, et à promouvoir la réalisation de bâtiments neufs et l’amélioration de bâtiments existants, dont les impacts limités sur l’environnement sont maîtrisés et les plus faibles possible. Le référentiel HQE (Haute qualité environnementale), mis en place par Afnor certification, repose sur 14 cibles de construction, autour des thèmes de l’écoconstruction, de l’éco-gestion, du confort et de la santé. Trois certifications sont associées à la démarche HQE : NF Bâtiments tertiaires – démarche HQE, pour les bâtiments tertiaires. Elle est délivrée par Certivéa, filiale du CSTB. www.certivea.fr NF Logement – démarche HQE, pour les logements collectifs ou individuels groupés. Elle est délivrée par Cerqual. www.cerqual.fr NF Maison individuelle – démarche HQE, pour les maisons individuelles. elle est attribuée aux constructeurs par Céquami. À noter, des travaux ont été engagés pour adapter le référentiel aux maisons conçues par des architectes et réalisées par des artisans. Un projet de certification est également en cours d’élaboration  pour l’amélioration des maisons existantes. www.mamaisoncertifiee.com Référentiels à télécharger sur le site de l’association HQE, http://www.assohqe.org et sur le site de l’Ademe www.ademe.fr

I

Imprim'vert

Créé en 1998, le label Imprim'vert est né d'une volonté de s'engager pour l'environnement et est reconnu par l'ensemble des acteurs des industries graphiques. Le Pôle d'Innovation de l'Imprimerie (P2I), actuellement propriétaire de la marque Imprim'vert, en assure la gestion.
Le label Imprim'vert a pour objectif principal la mise en place d'actions concrètes conduisant à une amélioration de l'environnement, de la part des entreprises exerçant des activités d'impression. Pour cela, il établit un cahier des charges environnementales pour les imprimeurs afin de limiter leur impact sur l'environnement via une impression écologique.
Seuls les sites de production d'imprimés d'information, de communication, d'emballages ou de production de formes imprimantes nécessaires à la réalisation d'imprimés (films, cliché flexographique...) peuvent prétendre à l'obtention du label Imprim'vert. Les sites d'impressions équipés de technologies d'impressions numériques ne peuvent, quant à eux, prétendre au label imprim'vert qu'au-delà de la transformation de 20 tonnes par an, à l'exception des sites d'impression numérique grand format.
L' écolabel Imprim'vert est attribué pour une année civile et doit être renouvelé pour être conservé. Pour cela, il suffit de présenter les justificatifs demandés à son référent Imprim'vert. Au bout de trois années, une visite de contrôle par le comité d'attribution du label dans les locaux de l'imprimerie s'impose, en plus des justificatifs.
Pour obtenir le label Imprim'vert, une entreprise doit s'adresser au référent Imprim'vert dont elle dépend. Ce référent prend en charge le dossier et le présente au comité d'attribution. Par ailleurs, après obtention du label, ce référent s'occupe également du suivi de l'entreprise pour le renouvellement du label.
L'attribution du label Imprim'vert se fait selon trois critères majeurs, présents sur une charte d'adhésion que l'entreprise se doit de signer :
Faire éliminer de façon conforme à la réglementation, preuves à l'appui, les déchets tels que plaques de chimie, films usagés, solvants de nettoyage usagés, chiffons souillés, cartouches jet d'encre et toner, boîtes d'encre, déchets liquides ou pâteux d'encres, de colles, de vernis, déchets électriques et électroniques, emballages (bidons, aérosols) souillés, rejets liquides, solutions de mouillage usées.
• Sécuriser le stockage des liquides neufs dangereux et des déchets liquides en cours d'utilisation ou non. Cela sous-entend, en cas de fuite, l'absence de risque pour les opérateurs et l'absence de risque de pollution accidentelle.
• La non-utilisation de produits toxiques étiquetés « tête de mort ».
Outre ces trois critères, il est demandé à une entreprise accueillant du public de mettre en place une action de sensibilisation environnementale qui lui est propre. Cette sensibilisation doit notamment se faire par voie d'affichage à destination de la clientèle. Elle doit notamment mettre l'accent sur le choix du papier utilisé (recyclé, issu de forêts gérées durablement...) et la consommation du papier (recto-verso...). Une information seule autour du label Imprim'vert n'est pas suffisante. Cette action de sensibilisation ne constitue pas un critère d'obtention proprement dit mais un engagement de la part de l'entreprise. Par ailleurs, lors de la constitution du dossier d'obtention, Imprim'vert un projet de communication doit être présenté.

J

Jardin remarquable

Le label Jardin remarquable a été créé en 2004 par le ministère de la Culture avec le concours du Conseil national des parcs et jardins. Il vise à valoriser des jardins dont le dessin, les plantes et l’entretien sont d’un niveau remarquable, qu’ils soient privés ou publics, protégés ou non au titre des monuments ou des sites. Ce label d’État, attribué pour 5 ans, est renouvelable et révisable. Les critères pris en compte pour l’attribution sont la composition, l’intégration dans le site et la qualité des abords, la présence d’éléments remarquables, l’intérêt botanique, l’intérêt historique (pour les jardins anciens seulement), la qualité de l’entretien. Le label procure les avantages suivants: - mention dans les documents diffusés par le ministère de la culture et de la communication, - possibilité d’obtenir une signalisation routière, - possibilité de prise en compte dans les plans locaux d’urbanisme, - possibilité d’obtenir un agrément fiscal, - appui du Conseil national des parcs et jardins, du Comité des parcs et jardins de France et de l’association régionale. Le label engage en contrepartie les propriétaires à assurer un entretien régulier de leur jardin, à ouvrir au public au moins 40 jours dans l’année, à participer à une opération nationale les Rendez-vous aux jardins ou aux journées européennes du patrimoine, à mettre une information à disposition du public, à apposer la plaque reprenant le logotype du label. Liste des jardins labellisés téléchargeable sur le site www.parcsetjardins.fr

M

Max Havelaar

Le label Max Havelaar a été lancé il y a 20 ans, en 1988, par une ONG néerlandaise, suite à un appel de producteurs de café mexicains à « recevoir un prix plus juste pour leur [notre] café ». L’association a alors créé le label et lui a donné le nom d’un héros de roman anticolonialiste du XIXe siècle, Max Havelaar. L’association Max Havelaar France promeut le label en France et représente le mouvement international Fairtrade (FLO-international), dont l’objectif est d’utiliser le commerce pour permettre à des paysans et employés de l’hémisphère sud de vivre de leur travail. Le label Fairtrade/Max Havelaar est aujourd’hui présent dans 21 pays du Nord et, dans 58 pays du Sud, 1,5 million de producteurs et leurs familles bénéficient de ses conditions au sein de 600 organisations. Il est attribué par la société FLO-Cert, créée par Fairtrade Labelling organisations international (FLO), et accréditée ISO 65, ce qui certifie son indépendance et son impartialité. Elle garantit l’application des standards internationaux. La traçabilité des produits certifiés est assurée par des audits auprès d’importateurs, exportateurs et transformateurs (détail sur le site internet www.maxhavelaarfrance.org)

Maître Artisan

Le titre de maître artisan est attribué par le président de la Chambre des métiers aux chefs d’entreprise individuelle ou aux dirigeants des sociétés immatriculées au répertoire des métiers. Les maîtres-artisans possèdent un brevet de maîtrise et ont une pratique professionnelle d'au moins 2 ans. www.artisanat.fr

Minergie

Présent depuis dix ans en Suisse, le standard Minergie a pour but d’utiliser l’énergie de manière rationnelle et d’avoir recours aux énergies renouvelables, tout en améliorant la qualité de vie, en demeurant compétiti et et diminuant l’impact sur l’environnement. Ce label garantit une faible performance énergétique, 42 kWh/an/m2 d’énergie primaire pour des bâtiments neufs et 80 kWh/an/m2 en rénovation. En France, il intègre toutes les exigences spécifiques liées à la réglementation thermique RT2005. Un bâtiment Minergie est caractérisé par 3 principes de base : - une enveloppe étanche à l’air et munie d’une excellente isolation thermique - une aération douce et automatique - une production de chaleur adaptée et efficace. D’autres labels sont possibles : Minergie-P (bâtiments dits passifs), Minergie-Eco (écologique, pour les maîtres d’ouvrage souhaitant intégrer des paramètres comme la santé, le recyclage, l’énergie grise). La certification est assurée en France par l’association Prioriterre, ONG indépendante dont la mission est de promouvoir les solutions durables pour lutter contre le changement climatique. La certification s’appuie sur la formation des professionnels et des procédures qualité, des contrôles aléatoires sur chantier et enfin un suivi des consommations et des comportements d’utilisation pendant 3 ans. www.minergie.ch www.prioriterre.org

Minga

L'association MINGA rassemble des personnes physiques et une centaine d'organismes qui œuvrent pour la construction et au développement d'actions économiques. L'association défend une idée du commerce équitable tout au long de la filière ainsi que du commerce équitable Nord/Nord.

Les projets soutenus concilient un critère d'équité économique et sociale tout au long des filières, de fonctionnement démocratique, de professionnalisme, de pérennité des emplois, de qualité des produits, l'utilisation de circuits courts et locaux, de préservation et le renouvellement des ressources naturelles, de transparence totale et de liberté dans les relations économiques.
Créée en 1999, Minga a installé un centre de ressources pour soutenir les personnes désirant développer une projet de commerce équitable.

Minga participe à des travaux et à des débats sur l'équité dans les transactions commerciales et sur les modes de garanties des différentes démarches. Minga informe et sensibilise les acteurs de la société sur les problématiques soulevées par l'équité dans les échanges économiques (rencontres, débats, conférences, bulletin, site Internet, etc). Minga met en relation, tant au plan français qu'européen et international des structures économiques qui intègrent l'exigence d'équité dans leurs transactions et leur mode de fonctionnement. L'objectif est qu'elles puissent renforcer leurs coopérations, et faire valoir leur point de vue d'acteurs économiques auprès des Pouvoirs publics. Minga forme et accompagne professionnellement des acteurs économiques qui favorisent l'équité dans toutes leurs transactions commerciales (accueil, conseil, formation à la création d'entreprises). Minga soutient la mise en place et le suivi de nouvelles filières commerciales équitables.

 

MSC

Le label MSC (Marine Stewardship Council) récompense les pêcheries dont la gestion et les pratiques sont reconnues comme étant écologiquement responsables. Ce label certifie que le produit issu de la mer provient d'une pêcherie durable, bien gérée et ne contribue pas au grave problème de surpêche.

N

Nature & Progrès

La mention Nature et Progrès est apposée sur des produits contrôlés par la Fédération internationale du même nom, regroupant des producteurs agricoles, des fabricants et des consommateurs ; elle œuvre depuis 1964 pour la promotion d’une agriculture dans le respect de la nature, sans le refus du progrès. La charte Nature et progrès, commune aux professionnels et aux consommateurs, propose des préconisations techniques, avec des cahiers des charges précis, et définit des objectifs écologiques et sociaux. L’adhésion à la charte est obligatoire pour pouvoir porter la mention Nature et Progrès. Différents cahiers des charges sont proposés : apiculture, aviculture, élevage bovins, élevage caprins/ovins, élevage porcins, fertilisants organiques et supports de culture, productions végétales, plantes aromatiques et médicinales. Ils ont été à la base de la réglementation européenne. La liste des adhérents Nature et Progrès, ainsi que les différents cahiers des charges détaillés, sont téléchargeables sur le site internet www.natureetprogres.org

Naturtextil

Naturtextil est une "association internationale de l'industrie textile naturelle" (I.V.N. en Allemand). Le signe de qualité NATURE de NATURTEXTIL signifie que les vêtements sont toujours fabriqués avec des fibres naturelles: coton, laine vierge, soie. Traitées avec respect, ces fibres naturelles conservent toutes leurs propriétés. Ainsi le coton est toujours biologique. www.naturtextil.com

NF ENVIRONNEMENT

Créée en 1991, la marque NF Environnement est la certification écologique officielle française. La certification est délivrée par AFNOR certification, filiale du Groupe Afnor et premier organisme de certification et d’évaluation de produits, services, systèmes et compétences en France. C’est un des deux écololabels officiels (avec l’Écolabel européen) délivrés en France. La marque NF environnement distingue, à performances d’usage égales, les produits dont l’impact sur l’environnement est réduit. Pour obtenir la marque, le produit doit être conforme à des critères écologiques et d’aptitude à l’usage, qui ont été définis en collaboration avec des représentants d’industriels, d’associations de consommateurs et de protection de l’environnement, de distributeurs et des pouvoirs publics. Les produits concernés : composteurs individuels de jardin peintures, vernis et produits connexes colles pour revêtemements de sol ameublement profilés de décoration et d’aménagement à l’usage des consommateurs sacs poubelle sacs de caisse sacs cabas auxiliaires mécaniques de lavage absorbants tous liquides utilisables sur sols enveloppes et pochettes postales cahiers instruments d’écriture cartouches d’impression laser colles de papeterie filtres à café cafetières électriques pour usage domestique produits de signalisation horizontale blocs d’éclairage de sécurité service de rénovation mécanique et d’articles automobiles. Liste des produits disponible sur le site www.marque-nf.com Les référentiels de certification peuvent être commandés sur le site de la marque NF, et sont transmis par mail. www.marque-nf.com www.ecologie.gouv.fr/ecolabels/

Natureplus

Label de l'association internationale pour la construction et l'habitat durable, créée en 2001 et dont le siège se trouve en Allemagne, il a été créé à l'initiative des fabricants de matériaux allemands. Son objectif de distinguer, en Europe (notamment Allemagne, Suisse, Belgique, Luxembourg…), les produits de construction et d'habitat durables. Les produits Natureplus doivent être composés d'au moins 85 % de matières premières renouvelables ou minérales, donc pratiquement inépuisables. Les substances nuisibles à la santé et à l'environnement sont interdites. Enfin, les processus de fabrication, de traitement et d'élimination ne faisant pas appel à des substances nocives font aussi partie des critères de base déterminant l'octroi du label. La gamme de produits certifiés s’étend des peintures et laques aux revêtements de sol, briques, matériaux dérivés du bois et matériaux d’isolation. Des instituts de contrôle agréés sur le plan international vérifient régulièrement la conformité aux critères, établis en concertation par les industriels, des associations de consommateurs et de protection de l'environnement, notamment le WWF. liste complète des directives (en allemand) sur www.natureplus.org.

Naturleder

Naturleder est un label international de qualité environnementale et sociale du cuir créé en 2008 par l'association professionnelle allemande IVN.
Il garantit que le cuir n'est pas issu d'animaux sauvages ou d'espèces menacées, que les peaux sont conservées et nettoyées sans recours à des agents chimiques avant leur tannage. Seuls des détergents biodégradables sont utilisés pour le nettoyage. L'utilisation de produits de tannage à base de chrome et autres polluants est interdits par le référentiel de Naturleder : seuls les produits de tannage végétaux ou ceux contenant de l'aluminium, du zirkonium ou du titane sont autorisés. Les produits de tannage traditionnels tels que l'huile de baleine font l'objet de contrôle d'origine. L'utilisation de colorants contenant des AOX ou des métaux lourds est également interdite. Au niveau social, le label Naturleder garantit le respect des droits des salariés, l'absence de travail forcé et de travail des enfants, la liberté syndicale, le droit d'organisation et de négociation collective, le versement de salaires décents, etc

Natrue

Le label Natrue est né récemment du regroupement de plusieurs marques pionnières de la cosmétique bio dont Logona et Weleda. L'objectif de ce nouveaux label est double : d'un côté, clarifier la différence entre produits naturels et produits bio. De l'autre, uniformiser la certification de cosmétiques en Europe.
Natrue définit 3 niveaux de certifications, facilement identifiables grâce au nombre d'étoiles présentes sur le logo :
• Certification « cosmétique naturel » : le produit doit contenir une proportion minimum d'ingrédients naturels qui varie selon le type de produit. Il est par exemple de 90% pour les huiles et les produits sans eau (hygiène et soin). Cette certification donne droit à l'utilisation du logo NaTrue à 1 étoile.
• Certification « cosmétique naturel en partie bio » : le produit doit contenir au minimum 70% d'ingrédients bio. Cette certification donne droit à l'utilisation du logo NaTrue à 2 étoiles.
• Certification « cosmétique naturel en partie bio » : le produit doit contenir au minimum 95% d'ingrédients bio. Cette certification donne droit à l'utilisation du logo NaTrue à 3 étoiles.
Par ailleurs, pour qu'un produit soit labélisé, NaTrue impose que 75% de sa gamme le soient aussi.

O

ÖKO-TEST

Sans être un label, la vignette Öko-Test est un gage de qualité, puisque ce magazine de consommateurs allemand teste de nombreux produits de consommation courante, notamment écologiques. Certains produits vendus en France portent cette mention. Le magazine a récemment testé les jouets pour enfants : un quart seulement sont 'recommandables'. www.oekotest.de

P

PEFC

Le système de certification de gestion durable des forêts PEFC (Programme de reconnaissance des certification forestières) s’est développé à partir de 1999 dans le contexte forestier européen et a été adopté par de nombreux pays à travers le monde à partir de 2001. Aujourd’hui, la marque PEFC fédère une trentaine de systèmes de certification nationaux et couvre, avec 180 millions d’hectares, près de 6% des forêts exploitées à travers le monde. Elle apporte des garanties sur les aspects relatifs à la gestion forestière durable, en tenant compte des spécificités nationales ou locales ; d’autre part, la chaîne de contrôle garantit que le bois récolté est bien identifié à chaque étape de sa transformation et de sa commercialisation. En France, la certification repose sur l’action d’une vingtaine d’entités régionales, dans lesquelles siègent les représentants locaux des forestiers (Office national des forêts, Centre régional de la propriété forestière), des industriels et des usagers. Ces entités sont accréditées pour 5 ans et auditées chaque année par un organisme certificateur indépendant, accrédité par le Cofrac. Elles s’appuient sur un référentiel de certification élaboré sur la base des recommandations nationales et des indicateurs les plus pertinents à l'échelon régional. Ce label est estimé moins exigeant que le label FSC - il est délivré sur simple engagement – et ne prend pas en compte l’aspect social. www.pefc-france.org

Q

Qualibat

Ce certificat est destiné à sélectionner les entreprises du bâtiment compétentes et fiables. 35 000 entreprises sur le plan national sont aujourd’hui certifiées Qualibat. Qualibat, l'organisme de qualification et de certification des entreprises du bâtiment, a été créé en 1949 à l'initiative du ministère de la Construction et d'organisations professionnelles d'entrepreneurs, architectes et maîtres d'ouvrage. C'est un organisme indépendant, placé sous la tutelle du ministère du Développement durable. La qualification est soumise à l’appréciation d’une commission indépendante, composée d'architectes, artisans, maîtres d'ouvrages privés et publics. Elle prend en compte, selon des référentiels précis, divers facteurs permettant d’assurer que les travaux seront réalisés avec la qualité nécessaire et achevés : compétences techniques, régularité administrative, fiscale et sociale, personnel qualifié et déclaré, références dans l’activité concernées, couverture optimale des risques. L’entreprise accepte de communiquer à ses clients son chiffre d’affaires et ses effectifs. Chaque année, elle se soumet à de nouveaux contrôles. Domaines concernés : tous les travaux et toutes les spécialités du bâtiment, plomberie, décoration, aménagement de combles, toiture, à l’exclusion de l’électricité qui relève de Qualifelec. Les entreprises certifiées sont auditées tous les ans et doivent être à même de présenter un certificat à jour. De nouvelles certifications sont proposées : Énergie solaire, géothermie et bois-énergie. Liste complète des artisans, par département, sur www.qualibat.com.

Qualibat : 55 avenue Kléber 75784 Paris cedex 16

QualiPV

Recommandée par l’Ademe, QualiPV est l’appellation pour la qualité d’installation des systèmes solaires photovoltaïques raccordés au réseau, permettant de produire de l’électricité grâce à l’énergie solaire. Lancée en octobre 2007, elle est gérée par l’association Qualit'EnR, tout comme les appellations Qualisol (transférée de l’Ademe en 2006) et Qualibois (créée début 2007). L'objectif de cette association est d'œuvrer pour la qualité d'installation des systèmes à énergie renouvelable. 5 entités professionnelles nationales sont à l’origine de sa fondation : la CAPEB (Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment), Enerplan (association professionnelle de l'énergie solaire), l'UCF (Union climatique de France), l'UNCP (Union nationale de couverture plomberie) et le SER (Syndicat des énergies renouvelables). QualiPV une démarche volontaire des entreprises qui s'engagent à respecter les « 10 points solaires PV » de la charte QualiPV. Pour s'inscrire dans cette démarche qualité, les entreprises doivent justifier de leurs compétences, notamment par des modules de formation génériques « QualiPV » dispensés sur tout le territoire français. 2 000 entreprises sont adhérentes à ce jour. Liste complète et charte qualité téléchargeables sur le site www.qualit-enr.org/qualipv ou www.qualipv.org

Centre de gestion des appellation Quali'EnR : Le Forum 131/135 avenue Jean Jaurès 93305 Aubervilliers cedex, tél : 0826 621 621, info@qualit-enr.org

Qualibois

Recommandée par l’Ademe, Qualibois est l’appellation pour la qualité d’installation des chaudières bois énergie : chaudières manuelles et automatiques d’une puissance inférieure ou égale à 70 kW, alimentées par des biocombustibles : bûches, plaquettes, granulés… Cette appellation a été créée début 2007 par l’association Qualit’EnR, qui gère également les labels Qualisol et QualiPv, autres labels de qualité appliqués à l'utilisation dans les maisons de matériaux à faibles conséquences environnementales. Les 5 membres fondateurs de Qualit'EnR sont la CAPEB (Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment), Enerplan (association professionnelle de l'énergie solaire), l'UCF (Union climatique de France), l'UNCP (Union nationale de couverture plomberie) et le SER (Syndicat des énergies renouvelables). C’est une démarche volontaire des entreprises qui s'engagent à respecter les “10 points bois énergie” de la charte qualité Qualibois (en intégralité sur le site). L’un des points demande de “préconiser des équipements performants de chauffage domestique au bois conforme à la réglementation en vigueur (norme, avis technique ou marquage CE) et/ou sélectionnés par le label Flamme Verte”… Des audits peuvent être réalisés par l’association Qualit’EnR pour s'assurer de la qualité des installations. 1 400 entreprises sont adhérentes Qualibois à ce jour. Liste complète sur le site Qualit'enr : www.qualit-enr.org/qualibois ou www.qualibois.org

Centre de gestion des appellations Qualit'EnR : Le Forum, 131/135 avenue Jean Jaurès 93305 Aubervilliers cedex, tél : 0826 621 621, info@qualit-enr.org

Qualité France

Qualité France est un organisme indépendant de contrôle et de certification de l'agriculture biologique. Il certifie des produits cosmétiques, magasins bio, producteurs, transformateurs, boulangeries bio. www.qualite-france.com

Qualifelec

Créé en 1955 à l’initiative des plus hautes instances de la profession, Qualifelec est le seul organisme français de qualification des entreprises d’équipement électrique, sous tutelle des ministères de l’Industrie et de l’Équipement. Son certificat valide les compétences techniques des entreprises d’équipement électrique qui en font la demande, à partir d’éléments tels que l’effectif et la qualification du personnel, les moyens techniques de l’entreprise, les références de chantiers récents. Les dossiers sont validés par une commission régionale et un comité de qualification, la qualification étant valable 4 ans. 7 800 professionnels sont reconnus à ce jour. Différents référentiels ont été établis, électrotechnique, électrothermie, courants faibles, antenne, éclairage public, maintenance d’installations électriques. Une nouvelle mention “Sécurité électrique habitat” s’applique à la rénovation de logements.

Qualifelec : 109 rue Lemercier 75017 Paris, tél : 01 53 06 65 20, www.qualifelec.fr

QualiPac

QualiPAC est l’appellation qualité pour les installateurs de pompes à chaleur aérothermiques et géothermiques, dans l'habitat individuel.

Qualit'EnR

Organisme de qualification des Energies renouvelables

T

Tropical forest trust

La certification Tropical Forest Trust TFT est la première étape avant la certification FSC. Elle garantit la légalité du bois, et oeuvre pour la préservation des forêts primaires tropicales. La plupart des circuits de distribution et de commerce de bois proposent des produits siglés du TFT.

TCO certified

La Certification TCO se donne pour objectif de garantir la fonctionnalité d'appareils de bureau respectueux de l'environnement parmi lesquels l'écran, le clavier ou encore le GSM. Plus précisément, le label TCO porte une attention toute particulière à ce que le design des appareils bénéficie au consommateur et à l'environnement.
TCO se concrétise par une meilleure ergonomie, une réduction du champ électromagnétique et une baisse de la consommation d'énergie des appareils. Indirectement, TCO est aussi un moteur au développement de nouveaux appareils plus souples d'utilisation et plus éco-responsables. TCO est donc une certification globale. Non seulement TCO analyse plusieurs dimensions d'un appareil, mais en plus elle favorise l'innovation.
Comme dans la plupart des systèmes de labellisations, c'est l'intervention de laboratoires indépendants couplée à des standards et à des processus de testing exigeants qui confère à la certification TCO sa crédibilité. C'est en particulier au niveau de la mise au point des standards que TCO fait preuve d'originalité. Les standards TCO sont établis par un pool de consommateurs, de chercheurs et d'experts pour représenter la pluralité des points de vue et des attentes. Une démarche TCO qui débouche bien souvent sur des standards plus élevés que ne le requiert la législation des pays.
Aujourd'hui, TCO estime certifier plus de la moitié des écrans dans le monde. Une victoire probante en termes de renommée.

Transparent trade

Une démarche qui répond à la banalisation du commerce équitable par une exigence de transparence de ses membres
Le Transparent Trade est une association qui vise à « mettre en transparence » les entreprises et associations le désirant. C'est une réponse à la banalisation du terme de commerce équitable. La structure publie sur son site internet les informations financières concernant des structures membres.

Le Transparent Trade propose aux structures commerciales et associatives qui le désirent, de mettre à la disposition des consommateurs, sur le site de TT, toutes les informations concernant leur fonctionnement, celui de leurs filières d'importation ou d'approvisionnement et de leur amener ainsi des garanties sérieuses quant à leurs pratiques.

Le commerce transparent n'impose aucune norme préétablie sur la rétribution des salariés, producteurs et travailleurs, leurs conditions de travail ou leurs salaires.

Le commerce transparent n'est le juge d'aucune pratique, il est le témoin impartial et certifié de pratiques commerciales éthiques.

Il s'adresse à toute entreprise empreinte de ces valeurs et désirant le montrer. Il ne se limite pas aux relations Nord/Sud et permet aussi de légitimer la valeur du travail dans nos régions et de l'artisanat local.

Le jugement des consommateurs reste l'enjeu principal de cette mise en transparence.

 

© 2008 Terre vivante