Comment cultiver le pourpier dans le potager bio ?

Article publié le
Il se déguste cru en salade ou cuit à la façon de l’épinard. Le pourpier, une salade acidulée détox peu courante en France, mérite toute sa place au potager. Découvrez comment cultiver le Portulaca oleracea !
Pourpier vert

Le pourpier est très bon pour la santé. Il est riche en oligoéléments, en vitamines, en acides gras et en acides organiques.
|

Cultivé depuis plus de 2000 ans en Inde et en Perse, le pourpier fut importé d’Orient par les romains. Cette salade fut décrite pour la première fois au XIIIe siècle par Albert le Grand. Le jardinier de Louis XIV, La Quintinie, vantait les bienfaits de ce légume feuille. Très consommé en Crète, il l’est moins en France même si on le trouve parfois mélangé en mesclun. Le pourpier est une plante herbacée à tiges pourpres rampantes, ornées de petites feuilles ovales. À l’extrémité des tiges, des fleurs jaunes solitaires apparaissent en été.

Une plante thérapeutique

Le pourpier est reconnu pour ses vertus thérapeutiques. En effet, cette plante peu calorique a une faible teneur en glucides et en lipides. Riche en oligoéléments, en vitamines, en acides gras et en acides organiques, elle a un effet neuroprotecteur et des propriétés antioxydantes.

Variétés de Portulaca oleracea

Le pourpier fait partie de la famille des portulacacées, il existe des variétés comestibles et d’autres ornementales. Voici une sélection de variétés aux semences disponibles en bio :

  • ‘Doré’ : ses petites feuilles rondes et charnues arborent un vert-doré. Semis de mai à juillet pour une récolte de juillet à octobre ;
  • ‘Tall Green’ : une ancienne variété au port dressé, produisant des feuilles épaisses et gorgées d’eau. Semis d’avril à juillet et récolte de juin à octobre ;
  • ‘D’hiver’ : port étalé et bas aux feuilles charnues et tendres à la saveur douce. Appartenant à la même famille que le pourpier, le Claytonia perfoliata se sème en place d’avril à septembre et se récolte 2-3 mois après.

Semis de pourpier

Où et quand semer ?

Le pourpier apprécie le climat méditerranéen et pour cause ! C’est une plante qui évolue en sol bien drainé et au soleil. Il est possible de semer le pourpier dès avril sous tunnel ou châssis, ainsi qu’en pleine terre dès le mois de mai.

Comment semer le pourpier ?

  • Préparez le terrain en retirant les cailloux, les adventices et en passant un coup de râteau.
  • Cette plante au port étalé doit être semée clair, soit une graine tous les 20 cm. Vous pouvez aussi semer à la volée en ajoutant du sable.
  • Recouvrez d’une très fine couche de terre.
  • Arrosez en pluie fine.
  • Maintenez humide jusqu’à la levée.

Associations de culture

Le pourpier étant peu consommé en France, on ne connaît pas encore les plantes qu’il serait bon de planter à proximité. Dans tous les cas, les fleurs de cette salade rafraîchissante sont très attractives pour les insectes butineurs.

Entretien du Portulaca oleracea

On arrose régulièrement pendant la levée, puis pendant la période de croissance afin de récolter des feuilles tendres. Les arrosages doivent être légers, en vue de garder un sol frais mais pas détrempé. N’hésitez pas à pailler pour séparer les tiges du sol, afin de pouvoir biner plus facilement.

Maladies et nuisibles

Le pourpier semble passer entre les mailles du filet des parasites et des maladies. Cette plante robuste est seulement touchée par les limaces qui ne sont jamais contre déguster de jeunes semis. Prenez les devant en disposant un filet à insectes, des pièges ou des barrières infranchissables.

Récolte et conservation

On récolte le pourpier entre 30 et 45 jours après le semis. Prenez garde à récolter avant les premières gelées qui liquéfient les feuilles. Récoltez en pinçant les tiges, au fur et à mesure des besoins. Les tiges repoussent, chaque pied peut ainsi offrir plusieurs récoltes. Comme toutes les salades, mieux vaut consommer le pourpier le jour même. Vous pouvez aussi le cuire, à l’instar des épinards. Avec son goût citronné, il est délicieux en accompagnement de poissons.

Multiplication du pourpier

Très facile, la multiplication se fait par semis. Le pourpier forme des capsules dans lesquelles sont enfermées des petites graines noires. En septembre-octobre, les capsules s’ouvrent, c’est alors le moment de récupérer les graines. Procédez rapidement avant que les semences ne tombent. Faites ensuite sécher les graines sur un papier essuie-tout dans une pièce ventilée et sombre. Deux semaines plus tard, glissez les graines dans un sachet que vous étiquetez. Les semences de pourpier ont une durée germinative de 3 ans.

 

Audrey Chéritel

 

Brouillon auto

D'autres articles sur