Comment cultiver le pissenlit au potager ?

Article publié le
Cette fleur sauvage apparaît naturellement dans les terres riches. Les boutons floraux et les feuilles du pissenlit se dégustent crus en salade ou cuits. Découvrez comment réussir la culture du pissenlit dans votre potager !
Fleur de pissenlit

L’association ail-pissenlit fonctionne en générale assez bien. 
|

Le nom de pissenlit est attribué au Taraxacum officinale au XVe siècle. Cette fleur sauvage serait consommée depuis l’antiquité et ne fut installé au potager qu’au XIXe siècle. Ce terme évocateur met en avant les propriétés diurétiques de la plante. Aussi appelé dent-de-lion, cet autre nom provient du terme anglais dandelion. Cette plante est bioindicatrice, c’est-à-dire qu’elle renseigne sur la nature du sol. Le pissenlit témoigne d’un sol riche, ce qui est plutôt une bonne chose ! Sauf s’’il est dominant, cela signifie alors que la terre est engorgée en matière organiques. Le pissenlit est une fleur robuste ! Sa racine charnue descend jusqu’à 50cm de profondeur. Ce qui lui permet d’évoluer dans des régions très chaudes comme très froides. C’est pourquoi, s’il n’est pas présent en grand nombre, plutôt que de lutter contre, mieux vaut le cueillir ! On déguste ses feuilles et ses fleurs jaunes en capitules qui surmontent des tiges dressées.

Variétés de Taraxacum officinale

Si cette fleur sauvage ne pousse pas spontanément dans votre jardin, vous pouvez la semer au potager. Voici deux variétés à planter au potager.

  • Espèce type Taraxacum officinale : C’est l’espèce type présente naturellement dans les prairies. Elles est dotée d’une rosette de feuilles, de tiges dressées et de fleurs jaunes. Semis de mars à juin et récolte de mars à avril.
  • Chicorée catalogne pissenlit : Cette variété forme des touffes serrées dont on consomme les feuilles sans les tiges. Crues ou cuites, elles sont très parfumées. Semis de juin à juillet et récolte de septembre à octobre.

Semis du pissenlit

Où et quand semer ?

Le pissenlit est aussi à l’aise au soleil qu’à la mi-ombre. Il pousse dans un sol frais, riche et meuble. On procède de mars à juin.

Comment semer le pissenlit ?

  1. Dans votre potager, formez des sillons espacés de 30cm.
  2. Semez 2-3 graines tous les 15cm.
  3. Recouvrez le sillon de terre.
  4. Arrosez en pluie fine.
  5. Maintenez humide jusqu’à la levée.
  6. Lorsque les jeunes pousses ont quelques feuilles, gardez la plus vigoureuse des 2-3 graines précédemment semées.

Associations de culture

Les pissenlits ont un intérêt pour les insectes pollinisateurs. Leur floraison précoce apporte du pollen aux coccinelles, syrphes, abeilles et autres butineurs. En termes de compagnonnage, il est recommandé de planter le pissenlit à proximité de l’ail. En revanche, il faut attendre 2-3 ans avant de replanter des pissenlits au même endroit.

Entretien du Taraxacum officinale

Cette fleur sauvage n’a besoin que de peu d’entretien. Veillez seulement à maintenir un sol frais grâce à des arrosages réguliers et un paillage. Si vous souhaitez diminuer leur amertume, il faut recouvrir les plants de cartons, caisses, ou tout autre élément obstruant, quelques jours avant la récolte.

Maladies et nuisibles du pissenlit

Cette plante vigoureuse n’est que peu touchée par les nuisibles. Il arrive qu’elle subisse l’oïdium si elle est placée à l’ombre, dans ce cas, pulvérisez une décoction de prêle. Si ce n’est pas efficace, coupez le plant à ras qui repartira sans difficulté.

Récolte et conservation

Les feuilles dégustées en salades seront cueillies entre janvier et avril. En revanche, lorsque l’on souhaite les cuire, on peut les récolter toute l’année. Pour les fleurs, on les pince pour les récolter dès leur apparition. Que ce soit les fleurs ou les feuilles, elles se consomment dans les jours qui suivent la récolte, idéalement immédiatement. Mieux vaut laisser le pissenlit en terre que de le récolter si vous ne comptez pas le manger tout de suite.

Multiplication par semis

Le pissenlit se multiplie très facilement tout seul. Qui n’a pas soufflé dans les graines volatiles de cette fleur sauvage étant petit ? Si toutefois vous voulez maîtriser le semis, vous pouvez alors les récolter par vous-même. Il suffit de les cueillir avant qu’elles ne s’envolent et de les faire sécher 2-3 semaines sur un essuie-tout, dans une pièce aérée et sans soleil. Il ne vous reste plus qu’à les glisser dans un sachet et à l’étiqueter du nom de la plante et de la date. Les semences de pissenlit se conservent 3 à 4 ans.

 

Audrey Chéritel

 

Pavé D - Route des comptoirs / Partenariat 2022

D'autres articles sur