Pissenlit : recette, culture et bienfaits de cette fleur sauvage

Article publié le
Ah les cueillettes de pissenlits dans les prés, aux premiers jours du printemps ! Utilisez les pissenlits pour débarrasser votre organisme des surcharges de l’hiver, dans des salades "goûtues", accompagnées d'œufs mollets, de lardons et de croûtons… Découvrez ses bienfaits et nos recettes !
Pissenlit : recette, culture et bienfaits de cette fleur sauvage

La salade de feuilles de pissenlit est un peu amère et coriace, certes, mais elle est d’un grand intérêt nutritionnel.
V. Green | Unsplash

Le pissenlit pousse spontanément dans la plupart des jardins. Elle fait partie des plantes bio-indicatrices, qui permettent d’en savoir plus sur la nature du sol. Si des pissenlits poussent naturellement votre jardin mais ne dominent pas, c’est que la terre est riche. S’ils colonisent le jardin c’est qu’il est engorgé de matières organiques animales ou est très compact.

Dessin d'un pissenlitJ. Valentin |

Pas de pissenlit ? Semez !

Vous souhaitez que votre jardin soit garni de ses fleurs mellifères ? Vous pouvez toujours semer. Durant le printemps, semez en place, à la volée ou en respectant un espacement des graines de 15 cm. Vous devrez alors garder le substrat humide jusqu’à la levée, éventuellement éclaircir tous les 15 cm. Le pissenlit éloigne le doryphore, il aura donc une place de choix à côté des pommes de terre.

Cueillette du dent-de-lion

Cueillez les pissenlits dans les lieux les moins exposés à la pollution et lavez-les soigneusement. Pour les manger en salade, préférez cueillir les rosettes de feuilles entre janvier et avril. Si vous souhaitez les cuire, vous pouvez alors les récolter à tout moment de l’année. Sachez que les fleurs aussi se consomment, pas seulement les feuilles !

Usages et propriétés

La salade de feuilles de pissenlit est un peu amère et coriace, certes, mais elle est d’un grand intérêt nutritionnel, grâce à sa richesse en fibres, en bétacarotène (provitamine A), en vitamines (notamment B9), ainsi qu’en fer et en calcium, deux minéraux majeurs. Elle facilite la digestion et stimule les fonctions rénale, hépatique et biliaire. Les fleurs, également comestibles, peuvent être employées pour décorer les plats, mais aussi, associées à des agrumes, pour confectionner une excellente gelée. Enfin, digestive, diurétique et dépurative, la racine est particulièrement utile au printemps, pour débarrasser l’organisme des surcharges de l’hiver.

Recettes à base de pissenlit

Cure dépurative

Pour une cure dépurative (une à deux semaines), prenez 3 fois par jour :

  • Soit 1 à 2 cuillères à café rases de petits dés de racine séchée en décoction dans ¼ litre d’eau ;
  • Soit 1 cuillère à soupe rase de feuilles séchées, en infusion (même volume d’eau).

Tisane bienfaisante

Pour soulager les problèmes de peau, comme l’acné ou la rosacée, préparez une tisane avec une demi-cuillère à soupe de feuilles de pissenlit et la même quantité de pensée sauvage. En usage externe, l’infusion de fleurs (une poignée dans ½ litre d’eau), employée en lotion tonique, a la réputation d’unifier et d’embellir le teint et d’estomper les taches colorées. Conservez-la au réfrigérateur, pas plus d’une semaine.

Salade 100 % fibres

Les feuilles de pissenlit se dégustent en salade. Pour atténuer leur légère amertume, mieux vaut les accompagner ! Pour cela, quelques lardons grillés, du pain frotté à l’ail et un œuf poché feront l’affaire. Prenez bien le temps de nettoyer les feuilles qui cachent souvent des petits grains de terre.

Fleurs comestibles

Les fleurs peuvent être cuisinées en gelées, simplement fraîches en salade ou en omelette. Vous pouvez aussi récolter les boutons et les conserver dans du vinaigre pour en faire des petites « câpres ». Certains les consomment frais pour accompagner des plats et profiter de leur goût de noisette.

Blanchir les pissenlits

Le blanchiment permet de retirer l’amertume du pissenlit. Pour cela, il suffit de couvrir les pieds avec des pots retournés, de manière à ce qu’ils n’aient plus de lumière. Si l’utilisation de pots vous paraît trop fastidieux, utilisez tout ce qui vous paraîtra pertinent pour les priver de lumière. Laissez ainsi durant 2-3 jours avant de récolter.

 

Sylvie Hampikian

 

Pavé D - Route des comptoirs / Partenariat 2022

D’autres articles sur