La camomille : une fleur aux multiples bienfaits

Article publié le
C’est en infusion que s’apprécie la camomille romaine, à ne pas confondre avec sa cousine allemande (aussi appelée camomille matricaire). Découvrez cette espèce, dont les fleurs sont utilisées pour leurs nombreuses vertus.
Tisane de camomille

Les fleurs de la camomille romaine se distingue par leurs capitules blancs, ponctués d’un cœur jaune.

Si votre ambition est de créer un jardin à la fois utile (nourricier, médicinal…) mais aussi esthétique, la camomille est faite pour vous ! Fleurissant entre juin et septembre, elle offre de charmants capitules blancs, ponctués d’un cœur jaune. Mesurant environ 20 cm de haut, elle ressemble à s’y méprendre à une marguerite. Ses feuilles vert pâle ont un parfum de pomme. Avec son port plutôt rampant, elle est facile de culture.
La camomille romaine (Chamaemelum nobile) aime le soleil et les sols légers, sablonneux, bien drainés. Rustique au-delà de -15 °C, elle se plaît même dans les régions les plus fraîches. Comme elle est un peu lente à s’installer, plantez-la à l’automne, plutôt qu’au printemps. Elle vous offrira ainsi une longue floraison (de la fin du printemps jusqu’à l’automne). Elle n’exige pas d’entretien, excepté des arrosages en cas de forte chaleur.

Dessin de camo

Attention à la confusion car la camomille romaine (ci-dessus) ressemble beaucoup à la marguerite.
Vincent Jeannerot | 

Récolter la camomille romaine

On cueille la camomille en début de floraison, en juin-juillet, à partir de la deuxième année. Au moment de la cueillette, les fleurs sont à peine ouvertes. Préférez une récolte le matin, afin de garder un maximum de son parfum. Munissez-vous d’un sécateur propre et coupez un peu en-dessous des fleurs. Il convient ensuite de les faire sécher, en les étalant sur une surface plane. N’hésitez pas à disposer un peu de papier journal en-dessous, qui se chargera d’absorber l’humidité. Privilégiez un endroit bien aéré, sec et sans soleil direct, voire dans l’obscurité. Quelques jours suffisent aux fleurs pour sécher, elles brunissent puis s’effritent. Il ne vous reste plus qu’à les placer dans une boîte hermétique.

Usages et propriétés

La camomille romaine est surtout appréciée pour les propriétés digestives de ses fleurs, qui soulagent aussi bien les maux d’estomac que les troubles intestinaux. Sédative, elle aide aussi à trouver le calme et le sommeil. En cosmétique, ses propriétés apaisantes et adoucissantes sont très appréciées, sous forme d’huile florale ou de lotion. Toutefois, contrairement à sa cousine allemande (Chamomilla reticuta), dont la décoction forte éclaircit les cheveux, elle n’a pas de propriétés tinctoriales.

Recettes

Infusion de camomille

Maintenant que vous avez fait un stock de fleurs séchées, vous avez tout le loisir de vous faire des tisanes ! L’infusion de fleurs de camomille étant légèrement amère, sucrez-la avec un peu de miel doux et ajoutez une cuillère à café d’eau de fleur d’oranger par tasse ; vous obtiendrez ainsi une tisane parfaite pour le soir. En termes de proportions, misez sur une cuillère à soupe de fleurs pour une tasse d’eau. Versez l’eau bouillante dans la tasse, puis laissez infuser pendant 10 minutes avant de la déguster.

La camomille contre la conjonctivite

Vous pouvez aussi utiliser la camomille pour soigner une conjonctivite. Pour cela, réalisez une infusion avec 3 cuillères à soupe de fleurs séchées dans 500 ml d’eau. Laissez infuser 10 minutes dans de l’eau bouillie. Ensuite, filtrez puis laissez refroidir. Versez de l’infusion sur une compresse. Évitez de tremper la compresse dedans, afin de pouvoir réutiliser l’infusion au cours de la même journée. En revanche, le lendemain, il faudra imbiber une nouvelle compresse avec une nouvelle infusion. Nettoyez délicatement votre œil, les cils et le coin interne. Prenez ensuite une autre compresse que vous posez sur vos yeux fermés et laissez agir pendant 10-15 minutes.

 

Sylvie Hampikian

 

Pavé essembio 594*164

D’autres articles sur