La pimprenelle : culture et bienfaits

Article publié le
Si son nom est connu, la pimprenelle est aussi pleine de ressources et de bienfaits qu’on ignore le plus souvent.
Pimprenelle aux épis pourpres

La petite pimprenelle (Sanguisorba minor) est très commune dans les prairies sèches tandis que la grande (S. officinalis), moins courante, préfère les terres humides. Grâce ou à cause du programme pour enfants “Bonne nuit les petits“, le nom charmant de cette fleur des prés est désormais plus connu que la plante elle-même et il n’est pas rare qu’on la croise sans la reconnaître. Cette plante vivace dispose de tiges velues, noueuses, surmontées par des épis duveteux pourpres à blancs. Pourtant, elle n’est pas dénuée de charmes… et de vertus médicinales.

Dessin de pimprenelle

© Joël Valentin

Où et quand planter la Sanguisorba ?

Installez la pimprenelle au soleil ou à la mi-ombre. Elle apprécie un sol riche, frais mais drainé, pas trop sec. On la plante au printemps ou à l’automne, hors périodes de gelées. La pimprenelle se fond dans un jardin à l’allure naturelle, au sein de massifs, en prairie, en bordure, en talus, au bord de l’eau ou en pot.

Comment planter la pimprenelle ?

  • Faites tremper le godet dans une bassine d’eau.
  • Creusez un trou deux fois plus large et plus profond que la motte.
  • En cas de sol lourd, mélangez-le de moitié avec du sable, dans tous les cas, ajoutez une poignée de compost bien décomposé au substrat.
  • Disposez une couche de billes d’argile ou de graviers au fond du trou.
  • Placez la motte de manière à ce que le collet arrive au niveau du sol.
  • Rebouchez, tassez, arrosez et paillez.

Entretien

Pour les plantations printanières, arrosez régulièrement durant le premier été. Ensuite, réservez les arrosages uniquement en cas de sécheresse prolongée. Les sujets en pot nécessiteront un arrosage régulier, de manière à garder un substrat frais. Une fois par an au printemps, surfacez avec du compost les pimprenelles en pot. Pensez à renouveler le paillage lorsque celui-ci s’épuise.

Multiplication de la Sanguisorba

Deux méthodes sont couramment utilisées pour multiplier la pimprenelle : le semis et la division des touffes. Dans le premier cas, il vous suffit de récolter les graines, de les sécher, puis de les conserver jusqu’au printemps suivant. Dans le second, une fois la pimprenelle bien en place (environ 3 ans après la plantation), sortez-la de terre à l’aide d’une fourche-bêche. Divisez en deux parties la touffe à l’aide d’une bêche. Replantez immédiatement les deux éclats à deux endroits différents.

Récolte

On récolte les feuilles de pimprenelle tout au long de l’année, en fonction des besoins. Attendez quelques mois après la plantation avant de récolter, puis procédez le matin. L’idéal ensuite est de les consommer fraîches, elles gardent alors toute leur saveur et leurs vertus. Vous pouvez toutefois les congeler, pour une utilisation en cuisine, ou les sécher pour en faire des infusions. Pour les sécher, étalez-les sur du papier journal à l’ombre, dans une pièce bien aérée et sèche. Une fois bien sèches, placez-les dans un bocal hermétique. Pour les congeler, nettoyez-les et étalez-les sur une plaque que vous mettez au congélateur. Une fois qu’elles ont bien pris, mettez-les en sachet. Cette étape évite qu’elles s’agglomèrent toutes en congelant dans le sachet.

Usages et bienfaits

Pour preuve, son nom latin signifie littéralement “qui absorbe le sang“. En effet, la pimprenelle est douée de vertus hémostatiques puissantes, c’est-à-dire qu’elle est capable d’arrêter ou de ralentir les hémorragies, tant en interne qu’en externe. En Chine, des études récentes ont montré qu’elle avait des propriétés dermatologiques et cosmétiques exceptionnelles : astringente, anti-âge (anti-radicaux libres), anti-allergique, anti-inflammatoire, anti- microbienne… En externe, l’infusion forte de feuilles (2 cuillères à café par tasse) ou la décoction de racines (1 cuillère à café par tasse) peuvent être appliquées sur plaies, coups de soleil, irritations cutanées, plaques d’eczéma (attention, les lotions aux plantes ne se conservent que 24 heures, au réfrigérateur). En usage interne, la décoction de racine est tonique, digestive et apéritive. Elle est également recommandée pour soulager les diarrhées.

La pimprenelle est également intéressante en cuisine car elle est riche en vitamine C. Avant que le persil ne la détrône, elle était très employée comme aromate, dans les salades, les sauces, les omelettes, les potages, les sauces. Elle parfume agréablement le fromage blanc aux herbes. Sa saveur rappelle le concombre ou la noix verte, avec une agréable pointe d’amertume et d’astringence. Utilisez les jeunes feuilles fraîches car le séchage détruit leur goût délicat. Aussi, n’hésitez pas à installer la petite pimprenelle au jardin, au soleil. Elle est décorative et peu exigeante.

Sylvie Hampikian

 

Mon julo - 594*164