Comment cultiver le framboisier ?

Article publié le
On les déguste en confiture, en dessert, en sorbet ou tout simplement fraîches. Les framboises font le bonheur des jardiniers gourmands, une fois les beaux jours arrivés. Découvrez comment cultiver le framboisier dans votre jardin !
Framboise mûre

Quelques pieds de framboisiers offriront des pauses gourmandes au jardins, pour les petits comme les grands. 
|

Origine et description

Le framboisier est un arbrisseau originaire des bois des régions montagneuses d’Europe occidentale. Son nom fait d’ailleurs référence à la fraise des bois. Le framboisier forme une touffe de rameaux dressés, ponctués de larges feuilles dentées. La souche drageonnante produit de nouvelles tiges tous les ans, dotées d’aiguilles. Les fruits de forme conique sont composés de petites drupéoles comprenant chacune une graine. Les fruits sont tantôt noirs, violets, rouges ou jaunes.

Variétés de Rubus idæus

Comme le fraisier, le framboisier fait partie de l’éclectique famille des rosacées. Les nombreuses variétés s’organisent en deux groupes : les remontants (ou bifères) et les non-remontants (ou unifères). Les variétés remontantes offrent deux récoltes, l’une à l’automne sur les pousses de printemps, l’autre en début d’été. Les non-remontantes quant à elles, produisent seulement des fruits en début d’été.

Rubus idæus bifères

  • Autumn Bliss’ : gros fruits coniques, parfumés sucrés et légèrement acidulés. Arbrisseau vigoureux, résistant aux maladies et productif. Variété précoce offrant une première récolte en juin et une deuxième entre août et octobre.
  • ‘Fallgold’ : fruits jaune pâle à la saveur sucrée. Première récolte de mi-juin à mi-juillet, seconde récolte très généreuse de septembre aux gelées.
  • ‘Sumo’ : variété productive aux très gros fruits sucrés qui surviennent à la mi-août puis de septembre aux gelées.

Rubus idæus unifères

  • ‘Lloyd George’ : variété ancienne aux fruits reconnus pour leurs qualités gustatives, fruités et parfumés. Variété robuste, drageonnante et précoce. La récolte a lieu entre juin et mi-juillet.
  • ‘Meeker’ : fruit rouge, arrondi, chair ferme et parfumée qui se congèle bien. Récolte généreuse de mi-juin à fin juillet. Variété robuste qui résiste bien aux maladies.
  • ‘Purple Royalty’ : gros fruit violet et juteux, cueillette tardive.

Plantation du framboisier

Où et quand planter ?

Le framboisier n’est pas exigeant en termes de sol. Il poussera un peu partout, bien qu’il redoute les substrats argileux. Pour une récolte abondante, on privilégie une terre fraîche, riche et drainée. Vous pouvez aussi bien l’installer au bord du potager, en isolé ou dans une haie variée. On lui préfère un emplacement au soleil, et à l’abri du vent.

Comment planter le framboisier ?

  1. Si vous l’installez sur un espace enherbé, prenez soin de désherber, le framboisier n’apprécie pas la concurrence avec les adventices et les graminées.
  2. Les sujets à racines nues verront le bout de leurs racines coupées et les sujets en mottes seront trempés dans une bassine d’eau.
  3. Creusez un trou de deux fois la taille de la motte.
  4. Mélangez votre terre avec un peu de compost. Si votre terre est lourde, coupez-la avec du sable.
  5. Positionnez l’arbrisseau, de manière à ce que le collet arrive au niveau du sol.
  6. Comblez les vides avec le substrat et tassez en formant une cuvette.
  7. Arrosez copieusement.

Associations de culture

Le framboisier serait bon voisin de l’ail, du prunier, de la rue, de la tanaisie et de l’achillée millefeuille. Le souci éviterait le dessèchement des tiges du framboisier. En revanche, on s’abstient de planter la mûre à proximité.

Entretien du Rubus idæus

On maintient un sol frais grâce à des arrosages réguliers et un paillage. Cela reviendra à arroser surtout en temps de sécheresse en été. Durant les premières années, désherbez son pied pour éviter toute concurrence. Pour cela, vous pouvez utiliser une binette et en profiter pour faire un apport de compost.

Palissage

Vous pouvez palisser le framboisier afin d’avoir des récoltes plus abondantes. Plusieurs techniques de palissage existent. Une très simple consiste à planter les sujets à environ 1m10 de distance. Entre les pieds, enfoncez des poteaux de plus d’un mètre de haut. Liez-les ensuite avec du fil de fer, qui servira de support aux framboisiers palissés. Il vous restera à y attacher les tiges à l’aide de liens en raphia. Chaque année, vous renouvellerez les tiges en attachant de nouvelles et en supprimant les anciennes.

Taille

Framboisiers remontants

En hiver, il faut couper à ras les pousses qui ont déjà produit des fruits. On raccourcit également les nouvelles tiges à 60cm. En juin, on éclaircit en ne gardant qu’une quinzaine de tiges par mètre, les plus vigoureuses bien-sûr.

Framboisiers non-remontants

Après la récolte, on rabat les tiges faibles ou qui ont déjà donné des fruits. En hiver, on se garde que 10 tiges par mètre, elles ne doivent pas dépasser 1,60m de long.

Maladies et nuisibles

 

Maladies et nuisibles

Symptômes

Prévention et traitements

Oïdium

Feutrage blanc sur les feuilles et les tiges

  • Ne pas mouiller le feuillage
  • Éliminer les parties concernées
  • Pulvérisation de décoction de prêle
  • Pulvérisation de souffre sur les parties concernées

Rouille

Des tâches orange caractéristiques de la rouille se développent sur les tiges alors que le feuillage jaunit

  • Décoction de prêle en prévention

Anthracnose

Taches brunes sur les feuilles

  • Bouillie bordelaise en prévention et en remède

Tétranyque tisserand

Les araignées rouges sont des piqueurs-suçeurs qui créent des petits points jaunes sur les feuilles. Une décoloration qui s’étend, les feuilles se dessèchent et finissent par tomber.

  • Pulvérisation de purin d’ortie
  • Vaporiser le feuillage en début de journée, les araignées rouges craignent l’humidité.

 

Récolte et conservation

La récolte des framboises a lieu lorsque les fruits sont colorés et se détachent facilement. Les framboisiers remontants et non-remontants fructifient au début de l’été. En revanche, les framboisiers remontants fructifient une seconde fois en fin d’été, début d’automne. Vous pouvez conserver les framboises quelques jours au réfrigérateur, l’idéal étant de les consommer le plus rapidement possible.

Multiplication du framboisier

On multiplie le framboisier par bouturage en début d’été.

  1. Coupez un tronçon avec au moins deux bourgeons.
  2. Enfoncez les tiges dans un mélange de terre et de sable. Le premier œil doit être au niveau du sol.
  3. Arrosez en pluie fine et maintenez humide.
  4. En mai, repiquez dans un godet individuel, continuez les arrosages régulièrement et légèrement.
  5. À l’automne suivant, plantez en pleine terre.

 

Audrey Chéritel

 

Brouillon auto

D'autres articles sur