Culture de l’ail : plantation, entretien et récolte

Article publié le
Facile de culture, l’ail est un essentiel du potager, tant pour parfumer vos plats que pour votre santé ! On le plante en automne ou au printemps, pour une récolte en été. Découvrez comment le cultiver dans le potager.
Têtes ou bulbes d'ail

Description et origine de l’ail

L’ail provient des régions sèches et montagneuses de l’hémisphère Nord. Le bulbe et les bulbilles (=gousses) forment des touffes aux feuilles linéaires gris-vert, mesurant 60 cm de long. On ne les laisse pas pointer le bout de leur nez, mais les fleurs apparaissent en été. En forme de petites clochettes blanches, elles sont regroupées en ombelles formant de jolies sphères. L’ail commun mesure 0,80 m à 1 m de haut pour 25-30 cm de large.

 

Espèces et variétés d’Allium

Le genre Allium compte environ 700 espèces de vivaces bulbeuses et rhizomateuses. On différencie les variétés par leur couleur, en voici une sélection :

  • Ail violet : ‘Germidour’, ‘Valdour’, ‘Violet de Cadours’ ;
  • Ail blanc : ‘Blanc de Lomagne’, ‘Jolimont’, ‘Messidrome’, ‘Thermidrome’ (variétés d’automne) ;
  • Ail rose : ‘Rose de Lautrec, ‘Rose d’Auvergne’, ‘Edenrose’, ‘Fructidor’, ‘Printanor’ (variétés de printemps).

Si l’on connaît bien son arôme relevé, l’ail est aussi cultivé en tant que vivace ornementale. Ses sphères fleuries à la géométrie parfaite surmontent une tige cylindrique, dressée et très graphique. Ils font une merveille au sein d’un massif de vivaces, graminées et arbustes. La couleur des fleurs varie du violet, blanc, rose, pourpre, jaune, bleu crème au mauve. Parmi les variétés d’ail d’ornement, on compte l’Allium giganteum, qui atteint 1,50 m de haut, l’Allium moly, doté de fleurs jaune d’or et l’Allium ‘Red Mohican’ aux fleurs rouge bordeaux.

 

Plantation de l’ail au potager

Où planter ?

L’ail n’est pas difficile de culture, il s’adapte à tout type de sol ! Cependant, il redoute l’humidité. Une situation ensoleillée dans un sol bien drainé est idéale pour lui. Rustique, il tolère des gelées jusqu’à -15° C. Si votre terrain est trop humide, il faudra y insérer du sable au moment de la plantation.

Quand et comment planter ?

À l’automne (octobre-novembre) ou en fin d’hiver (février-mars).

  1. Griffez la zone de plantation pour décompacter légèrement la terre en surface
  2. Creusez des sillons en nombre pair de 3 cm de profondeur
  3. Plantez les caïeux en quinconce d’un sillon sur l’autre, tous les 10 cm. Veillez à placer la pointe vers le haut.
  4. Recouvrez de 2 cm de terre et tassez légèrement.
  5. Pas besoin d’arrosage ni d’engrais au risque de voir pourrir les bulbes.

Associations de culture

L’ail s’entend bien avec les carottes, betteraves, fraisiers, tomates, ainsi que les pommes de terre, le fenouil et les laitues. En revanche, on évite de le placer à proximité des choux, haricots, fèves et pois.

 

Entretien

L’ail ne demande pas beaucoup de soins. Si vous observez le bulbe sortir de terre, buttez-le (c’est-à-dire formez une butte autour de la base de la tige), afin qu’il reste bien enterré. Ce n’est pas la peine d’apporter de l’engrais ni d’arroser, sauf en cas de sécheresse. Si cela arrive, veillez à faire un apport d’eau léger pour rafraichir le sol sans le détremper.

 

Pavé essembio 594*164

 

Maladies et nuisibles

Maladies et nuisibles Symptômes Prévention et traitements
Pourriture blanche Lainages blancs à la surface du bulbe et petits sclérotes (amas noirs de filaments mycéliens)
  • Arrachez les parties atteintes et brûlez-les
  • Effectuez une rotation des cultures plus longue qu’à l’accoutumée
Botrytis Bulbe pourri, à l’aspect mou, coloration brune
  • Évitez de trop enrichir le substrat, notamment avec des matières organiques fraîches comme le fumier
Pourriture verte de l’ail Moisissures formant des duvets verdâtre-bleu sur les bulbes et les bulbilles
  • Séchez bien les bulbes après récolte pour ne garder que les secs
  • Arrachez les bulbes touchés
  • Évitez de planter trop tôt à l’automne, lorsque le sol est encore chaud, cela favorise l’apparition de cette maladie
Fusariose Dépérissement à partir des feuilles de la base,
pourriture brun pâle à rouge sur les racines au niveau du bulbe
mycélium blanc parfois visible
  • Plantez en sol bien drainé et attendez au moins 4 ans avant de replanter de l’ail au même endroit
Mildiou de l’ail Taches vertes puis virant au marron sur les feuilles
  • Pulvérisez de la décoction de prêle en prévention
  • Appliquez de la bouillie bordelaise en ultime recours
Rouille de l’ail Pustules orange sur les feuilles
  • Pulvérisez de la décoction de prêle en prévention
  • Appliquez de la bouillie bordelaise en ultime recours
Mouche de l’oignon Jaunissement des plants,
flétrissement du feuillage,
décomposition du bulbe,
vers blancs
  • Retirez les bulbes concernés
  • Gratter la terre en hiver pour que les oiseaux dévorent les vers

 

Récolte et conservation

Si vous avez planté vos caïeux à l’automne, comptez 8-9 mois avant la récolte. Les plantations printanières attendront 4-5 mois avant d’être récoltées. Vous saurez que c’est le bon moment lorsque vous verrez les feuilles qui commencent à jaunir – si cela tarde à se produire, couchez les tiges. Arrachez les bulbes et laissez-les sécher en plein soleil dans une cagette pendant quelques jours. Attention à ne pas les superposer, pour ne pas créer des zones humides propices aux maladies. On conserve l’ail dans une pièce aérée, sèche et à l’abri de la lumière. Vous pouvez tresser les feuillages secs et les suspendre ou les entreposer dans des cagettes.

 

Multiplication

Les têtes d’ail (bulbes) sont composées de multiples caïeux (gousses). Conservez quelques gousses que vous pourrez replanter à l’automne ; les autres peuvent être consommées !

 

Audrey Chéritel

 

 

À lire aussi
Outils de jardin
Outils de jardin
Protection des cultures
65,90
Autopromo outils de taille 1