Comment cultiver les pois dans le potager bio ?

Article publié le
Petits pois, mangetout… Ces annuelles grimpantes offrent des légumes tendres dès le printemps. Du semis à la récolte, découvrez comment cultiver les pois !
Cultiver les petits pois

En semant en poquet quelques pois au pieds de tuteurs en tipi, il est possible de faire une cabane végétale facilitant la récolte. 
|

Le petit pois serait l’un des légumes les plus anciens en Europe et en Asie. Cultivé depuis 10 000 ans sur ces continents, il fut d’abord consommé sec, comme le pois-chiche. Il fut introduit en France dès le Moyen-Âge. Le petit pois, ou pois cultivé, est une annuelle dotée de feuilles ovales et opposées. Ces dernières prennent place sur une tige dont la longueur varie entre 0,50m et 2m. Muni de vrilles, le pois grimpe le long de supports. Les fleurs blanches ou violettes naissent à l’aisselle des feuilles entre mars et juin.

Variétés de Pisum sativum

Comme les haricots, les pois cultivés font partie de la famille des fabacées. Ils sont répartis en trois groupes : les pois à grains ronds, les pois à grains ridés et les mangetout. 

Pois à grains ronds ou lisses

  • Pisum sativum ‘Douce Provence’ : variété aux grains sucrés, tendres, juteux et fruités. Semis entre février et mai ou en octobre-novembre. Récolte d’avril à août.
  • Pisum sativum ‘Précoce de mai’ : variété ancienne précoce produisant 6-7 grains par cosse. Variété de 70cm de long nécessitant un support. Semis en mars-avril, récolte en juin-juillet.

Pois à grains ridés

  • Pisum sativum ‘Karina’ : variété naine précoce et productive. Cette plante vigoureuse produit des pois tendres et fondants. Le semis a lieu de février à juin et la récolte de mai à octobre.
  • Pisum sativum ‘Sénateur’ : variété ancienne et productive offrant des gousse arquées contenant 6-7 grains. Ridés et sucrés, ils se congèlent facilement. Semis de mars à juin, récolte entre juillet et septembre.

Mangetout ou pois gourmands

  • Pisum sativum ‘Weggiser’ : variété ancienne produisant de multiples petites gousses tendres. Croissance rapide nécessitant un support, fleurs violettes. Semis en mars-avril, récolte en juin-juillet.
  • Pisum sativum ‘Caroubel’ : variété tardive très productive, mesurant 1,10m de haut à la gousse vert-jaune. Semis de février à avril, récolte en juin-juillet.

Semis du pois

Où et quand semer les pois ?

Le pois aime un climat doux. S’il apprécie une exposition ensoleillée, il ne supporte que difficilement les fortes chaleurs. Il se plaît en sol léger, frais et drainé et redoute un sol lourd ou calcaire. La période de semis varie légèrement entre les variétés. Globalement, elle s’étend de mars à juin.

Comment semer le pois ?

  1. Creusez des sillons de 4-5cm de profondeur que vous distancez de 40cm.
  2. Placez vos grains tous les 2cm.
  3. Rebouchez et tassez légèrement.
  4. Arrosez en pluie fine.
  5. Maintenez humide jusqu’à la levée.
  6. Installez un tuteur pour que les haricots puissent s’enrouler et se hisser dessus.

Association de culture

Le ricin planté à proximité protègerait les pois des pucerons verts et la coriandre attirerait ses parasites. Le calendrier des semis serait favorable à la plantation de pommes de terre entre les rangs de pois. On évite la proximité de l’oignon, de l’ail, de l’échalote, du poireau et du persil. Attendez 4 ans avant de replanter des pois au même endroit.

Entretien du Pisum sativum

Il est conseillé de butter les pieds environ 1 mois après la levée. Cela offre à cette plante potagère grimpante, un meilleur ancrage. Gardez un sol frais à l’aide d’arrosages réguliers. Un paillage limitera l’évaporation de l’eau et la pousse des adventices, n’hésitez pas à en installer une couche.

 

Pavé essembio 594*164

 

Maladies et nuisibles

 

Maladies et nuisibles

Symptômes

Prévention et traitements

Oïdium

Feutrage blanc sur les feuilles et les tiges.

  • Ne pas mouiller le feuillage
  • Éliminer les parties concernées
  • Pulvérisation de décoction de prêle
  • Pulvérisation de souffre sur les parties concernées

Mildiou

Taches verdâtres et brunâtres sur les feuilles et les fruits qui finissent par pourrir.

  • Ne pas mouiller le feuillage
  • Décoction de prêle en prévention
  • Bouillie bordelaise

Pucerons

Pucerons visibles sur le revers des feuilles et sur les tiges, feuilles qui s’enroulent.

  • Pulvérisation d’une solution à base de savon noir
  • Prédateurs naturels
  • Purin d’ortie

Anthracnose

Taches brunes sur les nervures des feuilles, les pétioles, les gousses et les graines. La plante finit par flétrir.

  • Supprimer les parties atteintes et les brûler

Bruche

Grains perforés par de petits coléoptères qui y creusent des galeries

  • Passer les grains au congélateur pendant 24h avant de les semer

Cécidomyie du pois

Larves qui détruisent les pousses et les boutons floraux. Croissance ralentie, cosses petites et diformes.

  • Piège à glu
  • Semis automnaux

Tordeuse du pois

Chenilles qui se nourrissent des grains dans les cosses.

  • Semis précoce
  • Choix de variétés hâtives
  • Piège à phéromones
  • Bacillus thuringiensis

 

Récolte et conservation des pois

On récolte les cosses 3 à 4 mois après le semis. Les gousses des pois mangetout sont cueillies dès la formation des grains. Pour les pois à écosser il faut attendre que les grains soient formés mais la cosse doit rester verte. Vous pouvez aussi la laisser jaunir et la récolter lorsqu’elle est entièrement sèche pour avoir des grains secs qui se conservent très longtemps. Le petit pois frais devra être mangé quelques jours après la récolte, tout au plus. Il est aussi possible d’en faire des bocaux ou de le congeler après blanchiment.

Multiplication du petit pois

C’est très simple, il suffit de laisser quelques gousses jaunir et arriver à maturité. Récoltez à ce moment-là et retirez les grains. Faites-les sécher 2-3 semaines avant de les placer dans un sachet que vous étiquetez du nom de la variété et de la date. Les graines de pois ont une durée germinative de 3-4 ans. Avant de les semer, pensez à les placer 24h au congélateur, afin d’éviter la bruche.

 

Audrey Chéritel

 

 

D'autres articles sur