Comment cultiver les courges dans mon potager ?

Article publié le
Elles sont rondes, allongées ou biscornues. Les courges font le bonheur des jardiniers, avec leurs fruits charnus à la chair douce et gourmande. Quelle variété choisir ? Comment semer les courges ? Comment les entretenir et les récolter ? Voici toutes nos astuces de culture !

Les courges peut revêtir beaucoup de formes et de couleurs, elles donnent de la couleur en hiver ! 
Sam | Unsplash

Les courges sont originaires d’Amérique centrale où elles sont consommées depuis des millénaires. C’est en 1492 à Cuba, que Christophe Collomb les découvre. Un demi-siècle plus tard, les premières illustrations et herbiers à ce sujet font leur apparition. Elles sont réellement introduites en Europe au début du XVIe siècle. Trois siècles plus tard, les botanistes ont déjà développé 28 cultivars. Ce n’est véritablement qu’à la fin du XXe siècle que la consommation des courges se développe. En raison des nombreux cultivars, il existe de multiples formes et couleurs de courges. Certaines sont dodues, d’autres allongées, en forme de guitare ou même de vaisseau spatial… Rayées, tachetées, unies, boursoufflées, les courges sont plus curieuses les unes que les autres. Elles émettent des vrilles qui leur permettent de s’accrocher à des supports environnants.

Variétés de courges

Trois espèces organisent l’immense diversité variétale des courges :

Cucurbita pepo (courge)

La courge appartient à cette espèce botanique, la même que la courgette (Cucurbita pepo var. pepo). Le pâtisson (var. clypeata), au fruit blanc aplati et à la bordure ondulée, ainsi que la courge spaghetti (var. fastigata), au large fruit cylindrique crème dont la chair s’effiloche et forme des spaghettis, en font aussi partie.

  • ‘Acorn’ : courge coureuse à la saveur fine.
  • ‘Melonnette Jaspée de Vendée’ : courge coureuse de bonne conservation.
  • ‘Lady Godiva’ : peu coureuse ; ses graines se consomment facilement.

Cucurbita maxima

  • ‘Rouge vif d’Étampes’ : potiron, gros fruits charnus orange de 5 kg à 15 kg, variété vigoureuse.
  • ‘Bleu de Hongrie’ : potiron, fruit à la peau bleutée renfermant une chair jaune, variété idéale pour les soupes.
  • ‘À gros fruits’ : potimarron à la peau orange foncé et à la chair orange au parfum de châtaigne

Cucurbita moschata (courge musquée)

  • ‘Musquée de Provence’ : fruits côtelés aplatis vert foncé, chair orange et sucrée.
  • ‘Butternut’ : fruits allongés avec la base renflée, peau beige avec une chair orange douce et sucrée.
  • ‘Pleine de Naples’ : le fruit de cette variété a une silhouette assez semblable à celle de la ‘Butternut’. En revanche, sa peau est verte, légèrement rayée de jaune. Sa chair orange est très parfumée.

Semis des courges

Où et quand semer ?

On sème les courges directement en pleine terre en mai-juin, une fois le risque de gelée écarté et le sol réchauffé. La plupart des courges apprécient un sol drainé et riche et une exposition ensoleillée, mais ces paramètres dépendent des différentes variétés.

Comment semer ?

  1. Creusez des petits trous (poquets) tous les mètres de 2-3 cm de profondeur.
  2. Semez 2-3 graines par poquet.
  3. Rebouchez avec du compost.
  4. Arrosez en pluie fine et maintenez le substrat humide jusqu’à la levée.
  5. Lorsque les plantules ont quelques feuilles, conservez la plus vigoureuse.

Associations de culture

L’association traditionnelle des “trois sœurs” marie les courges au maïs et au haricot. Cette association déjà pratiquée par les Aztèques ne fonctionne que pour les Cucurbita maxima. En revanche, toutes les courges sont de bonnes voisines pour l’asperge, le céleri, les choux, la laitue, la mâche, le pois, l’oignon, le basilic, la ciboulette, la coriandre, l’origan, la capucine, la tanaisie et le tournesol. On évite toutefois de les placer à proximité du radis ou du fenouil. En ce qui concerne la rotation des cultures, ne plantez pas des courges au même endroit deux années de suite.

Entretien, taille et soins des cucurbitacées

Pendant la période de végétation, prenez garde de conserver une certaine fraîcheur au niveau du sol. Pour cela, arrosez de manière régulière mais sans détremper la terre ; pratiquez l’arrosage avec du purin d’ortie jusqu’à la formation des fruits. Appliquez une couche de paillage que vous pouvez enrichir d’un peu de compost afin de conserver l’humidité et de nourrir le sol. Les variétés coureuses sont taillées à deux reprises. Lorsque la tige compte 4-5 feuilles, il convient de pincer au-dessus de la 2e. Puis à 2 feuilles au-dessus de chaque fruit.

 

 

Maladies et nuisibles des Cucurbita

 

Maladies et nuisibles

Symptômes

Prévention et traitement

Oïdium

Feutrage blanc sur les feuilles et les tiges.

  • Ne pas mouiller le feuillage.
  • Éliminer les parties concernées.
  • Pulvérisation de décoction de prêle en prévention.
  • Pulvérisation de soufre sur les parties concernées.

Anthracnose

Taches brunes et boursouflures sur les feuilles qui se dessèchent.

  • Ne pas mouiller le feuillage lors de l’arrosage.
  • Décoctions de prêle ou d’ail en prévention.
  • Supprimer les parties atteintes.
  • En dernier recours, appliquer de la bouillie bordelaise.

Limaces et escargots

Traces collantes sur les feuilles, limaces ou escargots visibles, jeunes pousses dévorées.

  • Barrières infranchissables.
  • Pièges.

 

Récolte et conservation

Les courges se récoltent au fur et à mesure, de début septembre jusqu’au premières gelées. Un feuillage jaunissant commençant à sécher est le signe qu’il est temps de récolter. En retirant un fruit, d’autres fleurs et nouveaux fruits vont se former. Ne laissez pas trop longtemps des fruits grossir, cela ralentit l’apparition des nouveaux. Les courges se conservent longtemps à condition d’en prendre soin ! Laissez d’abord sécher au soleil les courges qui ont été en contact avec un sol humide. Puis, placez-les dans une palette ou sur une autre surface sans qu’elles ne se touchent entre elles. Elles seront dans une pièce fraiche, sèche et aérée. Elles se gardent ainsi 4 à 6 mois.

Multiplication par semis

Lorsque vous prélevez un fruit bien mûr, ne jetez pas les graines ! Récupérez-les, rincez-les et laissez-les sécher 2-3 semaines sur un papier essuie-tout, dans une pièce aérée et sèche. Une fois bien sèches, glissez vos graines dans un sachet ou une enveloppe que vous n’oublierez pas d’étiqueter. Pensez à indiquer la variété et la date. Les graines de courge ont une durée de germination de 4 à 6 ans !

 

Audrey Chéritel