Culture du radis : semis, entretien, récolte

Article publié le
Noir, rouge, blanc ou bicolore, le radis se déguste à la croque au sel. Cette racine légèrement piquante peut-être récoltée une grande partie de l’année. Du choix de la variété à la récolte, en passant par la multiplication, découvrez comment cultiver le radis !

Il est intéressant de semer le radis régulièrement, toutes les deux semaines, par petites quantités, pour en récolter du printemps à la fin de l’automne, surtout si l’on dispose d’un abri.
J. Leung | Unsplash

Origine et description

Le radis serait originaire d’Asie Mineure ; il était déjà consommé par les Égyptiens il y a 4 000 ans. Quelques millénaires plus tard, au Moyen-Âge, les radis furent inscrits dans les capitulaires de Charlemagne. Mais ce n’est qu’au XVIIIe siècle que le petit radis rouge et blanc que l’on consomme aujourd’hui, fit son apparition en France.  Il est cultivé pour sa racine, qui diffère selon la variété. Elle est parfois ronde, longue, petite ou grosse. Côté couleur, elle peut être blanche, rose, rouge noire ou jaune, unie ou bicolore. On les consomme plus rarement, mais les fanes du radis sont aussi comestibles. On les cuisine en salade ou cuites, par exemple en soupe.

Variétés de Raphanus sativus

Le radis fait partie de la famille des brassicacées, comme les choux ! Il existe de nombreuses variétés de Raphanus qui se distinguent par leur forme, leur couleur ou leur saveur, plus ou moins piquante. Voici une sélection de variétés.

Radis de tous les mois

  • Flamboyant’ : il a l’apparence des radis du supermarché, bicolore, d’un rose soutenu et à la pointe blanche. Cette variété ancienne offre une récolte 2 à 3 semaines après le semis (de février à octobre), avec des racines à la chair tendre et croquante.
  • Rudi’ : ces petits radis ont une forme ronde et une peau rouge. On sème cette variété de février à octobre et on récolte à partir d’avril, et jusqu’en novembre.
  • De Sézanne’ : un petit radis rond, rose avec un grand bout blanc ; excellent. Il produit 20 à 40 jours après le semis, d’avril à septembre en pleine terre.
  • Falco’ : un radis rond et de gros calibre, non piquant ; il résiste à l’éclatement et ne creuse pas.

Radis-raves

  • Noir long poids d’Horloge’ : cette variété vigoureuse produit des racines longues à la peau noire et à la chair blanche, légèrement piquante. Ce radis se sème de mars à août, récolte de mai à novembre.
  • Marché de Zurich’ : cette variété produit des racines longues, blanches et coniques qui ressembleraient presque à certains navets. En échelonnant les semis, on peut récolter ces généreuses racines de mars à novembre.

Semis du radis

Où et quand semer ?

Au nord de la Loire, on préfère semer le radis au soleil alors qu’au sud, mieux vaut une exposition partiellement ombragée. Cette plante potagère apprécie un sol frais, drainé et riche. Elle redoute les substrats caillouteux qui perturbent la croissance de la racine. Le semis peut avoir lieu dès le mois de février (sous abri) et jusqu’à novembre.

Comment semer le radis ?

  1. Préparez votre terrain en retirant les adventices, les cailloux et en passant un coup de râteau.
  2. Si votre sol est pauvre, n’hésitez pas à faire un apport de compost quelques semaines avant le semis.
  3. Semez à la volée en ajoutant du sable à vos graines afin de semer clair, ou en lignes espacées de 20 cm, tous les 2 cm.
  4. Enfoncez-les à 1 cm de profondeur.
  5. Tassez à la main.
  6. Arrosez en pluie fine.
  7. Maintenez humide.
  8. Si vous avez semé à la volée, éclaircissez lorsque les plantules ont 3-4 feuilles, à 5 cm pour les variétés à petites racines et 15 cm pour les plus grosses.

Associations de culture

La proximité de la capucine et du cresson aurait pour effet de rendre le radis moins piquant. La laitue le protègerait des altises qui perforent les feuilles. Ayant une croissance rapide, le radis peut être installé entre les rangs de cultures plus longues comme la carotte, le concombre et le haricot, ou en mélange avec les carottes ou panais. En revanche, on évite la proximité des courges, du tournesol et de la sarriette.

Entretien du Raphanus sativus

Arrosez régulièrement dans le but de garder un sol frais. En effet, la sécheresse rend les racines piquantes. Retirez les adventices avec des binages réguliers ; cela a aussi pour effet d’aérer la terre. N’hésitez pas à pailler pour éviter l’évaporation de l’eau. Le radis n’est pas particulièrement touché par les maladies et les nuisibles en raison de sa croissance rapide qui ne laisse pas vraiment le temps aux parasites de s’installer. L’altise, une petite puce de terre, peut toutefois dévorer los semis ou les stresser : poudrez les feuilles avec de la cendre de bois au moment de la rosée du matin ou du soir. Sinon, utilisez un filet anti-insectes (hormis pour les semis de début ou de fin de saison). 

 

 

Récolte et conservation du radis

Les radis les plus précoces sont récoltés 3 à 4 semaines après le semis. Les variétés tardives sont récoltées jusqu’à 3 mois après. On évite de laisser les radis en terre une fois qu’ils arrivent à maturité, sinon ils se creusent et perdent de leur saveur. C’est pourquoi il faut penser à échelonner les semis pour ne pas avoir une récolte trop importante par rapport à sa consommation. Le radis est consommé rapidement après cueillette et se conserve quelques jours au réfrigérateur. Vous pouvez le conserver plus longtemps en silo dans du sable, à condition que les racines ne se touchent pas.

Mutliplication du radis

On multiplie le radis par semis. Pour ce faire, vous devez laisser quelques plants fleurir. Des gousses vont se former, puis sécher. C’est à ce moment-là que vous devez les récolter, afin de récupérer les graines situées à l’intérieur. Placez-les sur un papier essuie-tout et laissez-les sécher pendant 2-3 semaines dans une pièce ventilée et sombre. Glissez-les ensuite dans un sachet que vous étiquetez en indiquant la date et la variété. Les semences de radis ont une durée de germination de 4 à 5 ans.

 

Audrey Chéritel

 

 

À lire aussi
Livres jardin bio
15,00
Graines
Graines potagères
17,00