Comment construire un banc de jardin en bois ?

Article publié le
Que ce soit pour le repos du jardinier ou celui de ses hôtes, pour une sieste digestive ou pour une conversation en tête à tête au milieu de la verdure, le banc de jardin se doit d’être confortable. Nul besoin de connaître les secrets du nombre d’or pour le réussir, mais rien ne vaut un bon modèle. Apprenez à construire un banc de jardin en bois !
Comment construire un banc de jardin en bois ?

Un banc au jardin vous donnera l’occasion de se reposer quelques instants à l’ombre d’un arbre. 
C. Alézier |

Quelle satisfaction de concevoir ses meubles faits-maison! Mais au-delà d’exhiber fièrement le fruit de votre travail, construire soi-même son mobilier de jardin compte de nombreux avantages.

  • C’est écologique : dans la mesure où vous utilisez du bois local, non traité chimiquement et issu de forêts gérées durablement. En termes de circuits courts, on ne peut pas vraiment faire mieux !
  • C’est économique : vous évitez le coût du marketing, de la main d’œuvre, du transport… Cela ne vous coûte que le prix des matériaux et outils.
  • C’est créatif : vous réalisez le design qui vous plaît et vous personnalisez votre mobilier à votre image.
  • C’est ludique : créer un meuble est aussi l’occasion d’apprendre quelque chose de nouveau, c’est une activité manuelle instructive, que vous pouvez partager avec vos enfants ou petits-enfants.

 

Quel bois choisir ?

Évitez le recours aux bois exotiques, bien sûr, malgré l’excellente durabilité de nombre d’entre eux. Une essence locale, comme le mélèze, convient parfaitement, mais dans d’autres régions, vous pouvez choisir du châtaignier ou du douglas. Il faudra cependant rentrer votre banc à l’abri pendant la mauvaise saison.

 

Rassemblez le matériel nécessaire

  • 4 planches sèches et rabotées de 140 x 20 x 2,4 centimètres.
  • Une scie sauteuse.
  • Une perceuse-visseuse.
  • Un foret à bois de diamètre 4 millimètres.
  • 20 vis à bois tête fraisée de 50 millimètres de longueur et de 5 millimètres de diamètre.
  • 8 vis de 70 millimètres de longueur et de 5 millimètres de diamètre.
  • Un rabot à main.
  • Une râpe à bois.

 

Préparez la découpe des planches

Les pièces 1, 2, 3 et 4 sont à faire en deux exemplaires et à découper de la façon suivante (dessins ci-dessous).

Comment construire un banc de jardin en bois ? 4

Comment construire un banc de jardin en bois ? 5

Les cotations sont données à titre indicatif, adaptez les à vos besoins. 
C. Galinet |

Les pièces 5 et 6 se découpent sur une planche partagée en deux, la pièce 7 sur la dernière planche.

Comment construire un banc de jardin en bois ? 2

Si vous achetez le bois, prenez s-en toujours un peu plus, on est jamais à l’abri d’une découpe trop courte. 
C. Galinet |

Une fois les pièces découpées, cassez légèrement les angles avec un rabot à main pour éviter les échardes.

 

Assemblage des différentes pièces

Comment construire un banc de jardin en bois ? 1

Le bois doit être protégé pour résister plusieurs années, renseignez-vous sur les lasures naturelles. 
C. Galinet |

  • Pour les fixations, vous pouvez faire des avant-trous (foret de 4), mais il est plus simple de rentrer les vis au marteau jusqu’à ce que la pointe traverse la première planche, puis de finir à la visseuse (pour les essences de bois pas trop denses).
  • Les pièces 1 à 4 (montants) seront fixées ensemble avec des vis de 50 millimètres. Leur bon positionnement est essentiel pour que le banc ne soit pas bancal. La base des pièces 2 et 3 doit être parfaitement alignée avec celle de la pièce 1. Vissez d’abord la pièce 4, puis la 1. Pour le second montant, servez-vous du premier comme gabarit pour conserver le même positionnement, mais en inversant le montage.
  • Puis, vous fixerez l’assise (6 et 7) sur les pièces 4, en utilisant des vis de 70 millimètres, après avoir fait des avant-trous peu profonds pour que la tête des vis pénètre bien dans le bois.
  • Il ne reste plus qu’à fixer le dossier (5) avec des vis de 50 millimètres.
  • Pour finir, vous pouvez fixer les pieds du banc à des pieds métalliques, afin que le bois ne soit pas directement en contact avec le sol et son humidité.

 

Une couche de lasure

Pour le plateau et les bancs, on appliquera une huile dure en trois couches au minimum, avec séchage et léger ponçage au papier de verre très fin entre chaque couche.  Pour cela, misez sur une lasure naturelle ! Souvent composée en partie d’huile de lin, elle protège les bois de la pluie, du vent et du soleil. Elle est fongicide et prévient le dessèchement. L’eau ne pénètre pas mais le bois respire. Disponible en plusieurs coloris, pensez à l’appliquer sur la table lorsque celle-ci est bien sèche.

Votre banc est prêt. Installez-le à l’endroit ombragé le plus agréable du jardin. Vous avez bien gagné un peu de repos. Alors, confortable ce banc ?

 

Willy van Landeghem

 

Brouillon auto