Editions Terre Vivante – L’écologie pratique

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Fleurs sobres

© Jean-Jacques Raynal
legende © Jean-Jacques Raynal
Même au jardin d’ornement, il faut composer avec la nature, pour se rapprocher de l’écosystème naturel, par définition le moins exigeant en arrosage puisqu’il se contente des apports d’eau naturels. Là où l’eau manque, mettons des plantes sobres !
Partager cet article :
|

 

Les plantes fleurissant au printemps sont par nature économes en arrosage : elles se contentent des précipitations printanières, qui font rarement défaut quelle que soit la région. Durant la sécheresse estivale, elles se mettent en vie ralentie ou disparaissent de la vue. Tulipes, jacinthes, narcisses, pâquerettes, giroflées, doronics, violettes, primevères, pavots d’Orient et myosotis en sont des exemples bien connus.

En ce qui concerne les floraisons estivales, il faut rechercher – en dehors de régions où les étés sont bien arrosés – des plantes vivaces originaires de milieux naturellement secs comme la zone méditerranéenne (ex. : échinops), les milieux rocailleux (ex. : centranthe, œillets, sédums) ou le littoral (ex. : gazon d’Olympe).

Fleurs sobres

Fleurs annuelles et bisannuelles à semer en place : rose trémière, muflier, Dimorphoteca aurantiaca, pavot de Californie, gaillarde, thlaspi blanc, kochia, belle-de-nuit, nigelle de Damas, rose d’Inde.

Plantes vivaces : Acaena, achillées, agaves, aloès, anaphales, anthemis, Arctanthemum, gazon d’Olympe, herbe-à-la-ouate, armoises, œil-du-Christ (Aster amellus), Aster ericoides, aubriète (Aubrietia), Ballota, Beschorneria, Calamintha, campanules, Centranthus, Cereus, cirses, cistes, coréopsis, Dendranthema, œillets (Dianthus), Dorycnium, Echeveria, Echinocactus, chardon bleu (Echinops), bruyère vagabonde (Erica vagans), érigerons, Erodium, Eryngium, Erysimum, euphorbes, Gaillardia lanceolata, Halimium, hélianthèmes, corbeille d’argent, iris (Iris germanica), verge-d’or (Solidago virga aurea), Lampranthus, lantanas, lavandes, lavatères, Mesembryanthemum, Marrubium, Opuntia, phlomis, Prunella, rue, sauges, santoline, saponaires, sédums, séneçons (Senecio), filipendule (Spirea filipendula), épiaires (Stachys), tanaisie, Thermopsis, thyms, molène (Verbascum), verveines, véroniques, yucca.

Graminées : fétuques, Helictotrichon, Melica, stipes, zoysia.

Bulbeuses : la plupart des espèces.

Fleurs exigeantes en eau

Beaucoup de fleurs annuelles (ricin, tabac…) et, parmi les vivaces : canna, chrysanthèmes, dahlia, Delphinium (pied-d’alouette), Dicentra formosa (cœur-de-Jeannette), marguerite, lupin, phlox, potentille, Tritoma…

Jean-Paul Thorez, ancien rédacteur en chef des 4 Saisons du jardin bio

Édité par Terre vivante, Les 4 Saisons du jardin bio est le magazine leader en jardinage bio depuis plus de trente ans. Il s'appuie sur l'expertise de journalistes et de praticiens du jardinage, de l'alimentation et de l'habitat écologique, et sur des échanges constants avec ses lecteurs. Ceux-ci participent notamment à des essais et expérimentations, menés en parallèle au Centre Terre vivante.

En savoir plus

Notre sélection de livres

Mariages réussis

Livre Mariages réussis
Associations écologiques au jardin d'ornement.
Brigitte Lapouge-Déjean

300 plantes à marier.

144 pages; (17 x 24.5 cm); 27,40 €

Ajouter au panier

Voir le catalogue  >

© 2008 Terre vivante