Editions Terre Vivante – L’écologie pratique

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Jardin bio

L'actualité

À table les oiseaux !

08/06/2015 - Savez-vous que les oiseaux ont des manières de table bien précises ? C'est ce que cherche montrer le programme de sciences participatives Vigie Nature, grâce à l'application smartphone Birdlab. Elle permet de suivre les allées et venues sur les mangeoires de nos compagnons préférés au jardin.

Ce programme, lancé cet hiver, a donné ses premiers résultats grâce aux nombreuses données saisies par les participants – plus de 5 000.

Première information : les mésanges ne s'apprécient guère entre elles. Les deux espèces les plus connues – la bleue et la charbonnière – passent environ 60% de leur temps seules sur la mangeoire. Pas question de se retrouver bec à bec avec une de leurs congénères : si la mangeoire est déjà occupée, elles préfèrent se nourrir en présence d'une autre espèce. Un roulement bien organisé est en place pour accéder chacune à leur tour à la mangeoire. Chacune à son poste ! Une mésange se lance, l'autre déchiquète les graines, tandis qu'une autre attend, se nettoie... Le rouge-gorge semble fonctionner sur le même principe : il préfère être seul à la mangeoire.

Par contre, les chardonnerets et les moineaux ont l'esprit de famille : ils prennent la moitié du temps (voire plus pour le chardonneret) leur repas avec leurs congénères de la même espèce. Ce sont d'ailleurs les moins timides, ils sont rarement seuls à la mangeoire, tout comme le verdier et le pinson, qui mangent eux aussi souvent en compagnie.

Pour en savoir plus, consultez l'excellent blog de Vigie Nature.

Alexandra Thomas, de la rédaction des 4 saisons du jardin bio

Voir toutes les actualités

Carte climatique

Carte climatique de la France avec zones de rusticité
© Terre vivante© Terre vivante

 

Quand semer, quand planter au printemps ? Comment se situer par rapport à la fameuse zone de référence que tous les manuels et sites de jardinage prennent en compte lorsqu'ils donnent leurs conseils ? Voici une carte et des indications qui vous seront précieuses.

Voir la carte climatique
et les travaux de saison

Vous voulez retrouver le calendrier lunaire ? Il n'est désormais accessible qu'aux abonnés ++ web des 4 Saisons du jardin bio. Retrouvez-le dans l'espace abonnés.


Ravageurs et maladies au jardin

La verticilliose de la tomate

Pénétrant les racines des tomates – en particulier les tomates anciennes –, ainsi que celles des aubergines, des champignons microscopiques bloquent la circulation de la sève. Surveillez les feuilles qui se ramollissent !

Le mildiou

Avec les étés humides de ces dernières années, le mildiou a fait des ravages dans nos jardins. Plutôt que d'atteindre l'arrivée des champignons, optez pour plus de prévention !

Le doryphore

Après des années de discrétion, le doryphore recommence à faire parler de lui, notamment au nord de la Loire. Cet insecte, originaire du Mexique, fait toujours des dégâts redoutables pendant l'été.

Derniers semis avant l'hiver

L'oignon blanc

Tout potager se doit de comporter des oignons. Essayez les petits oignons blancs, à déguster “primeurs”.

Semez les épinards

Si vous semez vos épinards de la mi-février à la fin juin et de la mi-août à la mi-octobre, vous aurez des épinards une bonne partie de l’année !

La mâche

Egalement appelée doucette, la mâche vous fournira des salades d’hiver presque inépuisables. En plus, la réussir est un véritable jeu d’enfant !

Économies d'eau

Économiser l'eau

Depuis 2003 et la canicule, de nombreuses régions, notamment le sud de la France, connaissent des problèmes de sécheresse. Plus globalement, la ressource s’épuisant, partout il faut économiser l’eau. Quelques conseils.

Besoins en eau des principaux légumes

Certes, il faut économiser l'eau et ne pas céder à la tentation d’arroser trop. Mais il faut se garder de la même manière d’être trop chiche au potager : tous les légumes ont des besoins en eau élevés. Voici un tableau indicatif qui vous aidera à prévoir.

Besoins en eau au verger

Sous nos climats, la plupart des arbres et arbustes fruitiers se satisfont de l’apport des précipitations et ne nécessitent donc pas d’arrosage en dehors des deux premières années après leur plantation. Cependant, certains sont plus sobres que d'autres...
-- PUBLICITE --
Notre éthique

Notre sélection de livres

L'agenda du jardinier bio 2015

Livre L'agenda du jardinier bio 2015
et son calendrier lunaire
Pascal Aspe Guylaine Goulfier Joël Valentin

Un calendrier lunaire, des conseils de saison, 12 mois de fleurs pour les pollinisateurs et quelques graines de poésie ! Avec toute la place nécessaire pour vos notes et rendez-vous.

160 pages; (15 x 21 cm); 12,00 €

Ajouter au panier

Voir le catalogue  >

© 2008 Terre vivante