Editions Terre Vivante – L’écologie pratique

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Jardin bio

L'actualité

Le lierre, indispensable en hiver !

© Joël Valentin09/02/15 - En cette période de l'année, s'il y a bien une plante importante à garder au jardin, c'est le lierre. En effet, c'est à la fin de l'hiver qu'il fructifie, et l'on va bientôt pouvoir voir ses baies noires nourrir de nombreux oiseaux. C'est une manne pour eux, à une époque où il n'y a pas grand chose à se mettre sous le bec ! Par ailleurs, son feuillage persistant offre également, à la mauvaise saison, un havre à divers insectes auxiliaires et même aux chauves-souris, qui peuvent s'y abriter lorsqu'il fait froid.

Son cycle étant inversé par rapport aux autres végétaux, il fleurira à l'automne et ses fleurs seront butinées par tous les insectes auxiliaires qui auront besoin de faire des réserves en septembre-octobre en prévision des mauvais jours. La fleur de lierre est une excellente plante mellifère, au point qu'il existe une "abeille du lierre", Colletes hederae pour les intimes. C'est une petite abeille solitaire assez rare, qui n'a été élevée au rang d'espèce qu'en 1993, nous apprend Lisa Garnier sur son passionnant blog.

Notre petite collette n'est pas la seule à venir butiner sur le lierre : mouches, syrphes, abeilles mellifères, papillons, bourdons, guêpes... tous fréquentent assidûment les fleurs de lierre à l'automne. Les chercheurs ont montré que leur nectar est extrêmement riche en sucre, ce qui le rend particulièrement attractif lorsqu'approche la mauvaise saison.

Conclusion ? Il faut garder le lierre au jardin ! Contrairement aux idées reçues, il n'étouffe pas les arbres. Ce n'est pas un parasite, comme le gui ; c'est une liane qui vit de ses propres ressources, avec ses propres racines. Il ne devient envahissant sur les arbres que lorsque ces derniers deviennent vieux ou malades. Pour les murs, c'est un peu pareil : si votre mur est en mauvaise condition, fissuré par exemple, mieux vaut enlever le lierre. Mais il n'abîme pas un mur sain ; mieux, il le protège des variations de températures et filtre les particules liées à la pollution...

Marie Arnould, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Voir toutes les actualités

Carte climatique

Carte climatique de la France avec zones de rusticité
© Terre vivante© Terre vivante

 

Quand semer, quand planter au printemps ? Comment se situer par rapport à la fameuse zone de référence que tous les manuels et sites de jardinage prennent en compte lorsqu'ils donnent leurs conseils ? Voici une carte et des indications qui vous seront précieuses.

Voir la carte climatique
et les travaux de saison

Vous voulez retrouver le calendrier lunaire ? Il n'est désormais accessible qu'aux abonnés ++ web des 4 Saisons du jardin bio. Retrouvez-le dans l'espace abonnés.


Désherber sans produits chimiques

Le chardon

Redoutable envahisseur, le chardon use de tous ses atouts, notamment ses racines verticales et horizontales, pour proliférer. Fauchez, arrachez, pour venir à bout de sa résistance…

Le liseron

Quelle plaie, ce liseron qui donne l’impression de repousser sitôt arraché ! À défaut d’en venir à bout, vous pouvez lui compliquer la tâche. Mais prenez garde à ne pas tronçonner ses racines : chaque bout coupé donne une nouvelle pousse !

Le chiendent

Ennemi tenace, le chiendent développe des mètres de rhizomes qui étouffent de nombreuses cultures. Pour le maintenir à distance, armez-vous d’une grelinette… et de patience !

Que faire contre les ravageurs ?

Gare aux campagnols

Vos légumes, mais aussi vos arbres fruitiers sont attaqués par les racines ? Et vous avec trouvé quelques monticules de terre ça et là dans le potager et le verger… Un campagnol s’est invité dans votre jardin !

La limace

Rien de plus rageant que de voir ses jeunes plants de salades dévastés par les limaces. Barrages de cendre, piègages avec appâts, nématodes, n’hésitez pas à combiner plusieurs méthodes pour les repousser.

Piéger les campagnols en vidéo

Un conseil en vidéo des 4 Saisons du jardin bio pour piéger les campagnols. Avec les conseils de Pascal Aspe, jardinier en chef au Centre écologique Terre vivante.

Il est temps de semer !

Semez les radis

Objectif : des radis qui ne piquent pas. Ça ne va pas être facile avec la sécheresse qui sévit actuellement. La clé : un arrosage suffisant et régulier, qui leur assurera un développement harmonieux.

Semez les laitues

Les grands froids sont terminés – on l'espère ! Et la saison des semis est là. Il faut décider quelles variétés de laitues de printemps semer. N'hésitez pas à varier les plaisirs en en semant le plus possible !

Semez les épinards

Si vous semez vos épinards de la mi-février à la fin juin et de la mi-août à la mi-octobre, vous aurez des épinards une bonne partie de l’année !
-- PUBLICITE --
Notre éthique

Notre sélection de livres

L'agenda du jardinier bio 2015

Livre L'agenda du jardinier bio 2015
et son calendrier lunaire
Pascal Aspe Guylaine Goulfier Joël Valentin

Un calendrier lunaire, des conseils de saison, 12 mois de fleurs pour les pollinisateurs et quelques graines de poésie ! Avec toute la place nécessaire pour vos notes et rendez-vous.

160 pages; (15 x 21 cm); 12,00 €

Ajouter au panier

Voir le catalogue  >

© 2008 Terre vivante