Comment cultiver le potiron au potager bio ?

Article publié le
Sa chair savoureuse se décline en de multiples recettes, de la soupe au gratin, en passant par des tranches grillées au four. Facile de culture, le potiron passe vite du potager à l’assiette. Variétés, semis, entretien, récolte… Découvrez comment cultiver le potiron !
Potiron dans le potager

Le potiron peut se conserver sans difficulté de six mois à un an dans un endroit tempéré et sec (intérieur de maison par exemple).
|

Le potiron provient d’Amérique du Sud et fut introduit en France par les portugais. Louis XIV appréciait particulièrement ce légume qui était cultivé dans le potager du roi. Robuste et facile à cultiver, il devint rapidement populaire. Attention à ne pas confondre la citrouille (Cucurbita pepo) et le potiron (Cucurbita maxima) qui ne sont pas de la même espèce. Toutefois, ces deux plantes font partie des cucurbitacées. Le potiron forme de longues tiges vigoureuses dotées de vrilles. De grandes feuilles nervurées à cinq lobes, s’organisent le long de la tige. En été, de petites fleurs jaunes ou orange en forme de trompette font leur apparition. Les fruits diffèrent en fonction des variétés, ils sont plus ou moins allongés, aplatis, côtelés… La couleur est variable : jaune, orange, rouge, vert, bleu ou noir.

Variété de Cucurbita maxima

De multiples variétés de potiron existent, aux formes et couleurs très variées. Voici une sélection de variétés à planter dans votre potager.

  • ‘Berretina Piacentina’ : les fruits bleutés de cette courge ont une silhouette légèrement aplatie et pèsent autour de 7-8kg. Chair est ferme et sucrée, bonne conservation.
  • ‘Buttercup’ : 3 à 5 fruits de 1 à 2kg par pied. Petits, ces derniers mesurent 20cm de diamètre. Ils se distinguent par une peau vert foncé et une chair orange, fine sucrée et onctueuse.
  • ‘Bleu de Hongrie’ : comme son nom l’indique, la peau de ce potiron est bleue, ce qui offre un joli contraste avec la chair jaune orangé. Cette dernière est connue pour sa saveur fine et douce. Les 2 à 3 fruits par pied pèsent entre 4 et 8kg.
  • ‘Rainbow Banana’ : ce qu’il y a de bien avec les courges, c’est qu’on est toujours surpris par la diversité de leurs apparences. Ce potiron offre des fruits bleus panachés de rose de 30cm à 70cm de longueur, entre 5 et 10kg. Chair jaune foncé, épaisse et délicieuse.
  • ‘Potimarron’ : cette variété bien connue a déjà fait ses preuves avec son gout châtaigne. Ses petits fruits d’1,5kg en forme de poire arborent une peau orange et une chair jaune orangée.

Semis du potiron

Où et quand semer ?

On sème le potiron en pot sous abri en avril avant de le repiquer en pleine terre une fois les gelées passées. Le potiron n’est pas difficile en termes de sol, il apprécie seulement un substrat meuble. Réservez-lui un emplacement ensoleillé.

Comment semer le potiron ?

  1. Mélangez du terreau avec 2-3 poignées de compost et mettez ce substrat dans le pot.
  2. Enfoncez deux graines par pot.
  3. Placez le pot à l’abri, sous 15°C environ, à une exposition lumineuse.
  4. Arrosez en pluie fine et maintenez humide jusqu’à la levée.
  5. Lorsque les jeunes plantules ont 2-3 feuilles, gardez la plus vigoureuse des deux.
  6. Repiquez en pleine terre 1 mois après le semis, une fois le risque de gelées écarté.

Associations de culture

Le potiron fait partie de la célèbre association des trois sœurs. Il est cultivé à proximité du haricot et du maïs. En effet, le maïs sert de tuteur au haricot grimpant qui se charge d’enrichir le sol en azote. Le potiron quant à lui, garde le sol frais et limite la pousse des adventices grâce à ses larges feuilles. Certains jardiniers recommandent de le planter à proximité de la pomme de terre, de la capucine ou de la mâche.

Entretien du Cucurbita maxima

Durant toute la croissance du potiron, le substrat doit rester frais. Pour cela, pensez à arroser régulièrement et appliquez une couche de paillage. Afin de favoriser une bonne croissance des fruits, pensez à butter le pied, ce qui engendre un meilleur enracinement. Pincez au-dessus de la 2e feuille dès que le potiron a 4 feuilles. Cela va permettre le développement de tiges latérales. Ensuite, coupez à 2 feuilles au-dessus de chaque fruit. Cette petite taille évite au potiron de s’étendre en longueur et booste la production de fruits.

Maladies et nuisibles

 

Maladies et nuisibles

Symptômes

Prévention et traitements

Oïdium

Feutrage blanc sur les feuilles et les tiges

  • Ne pas mouiller le feuillage
  • Éliminer les parties concernées
  • Pulvérisation de décoction de prêle
  • Pulvérisation de souffre sur les parties concernées

Mollusques

Traces collantes sur les feuilles. Limaces ou escargots visibles

  • Barrières infranchissables
  • Pièges

 

Récolte et conservation du potiron

On récolte les potirons juste avant les gelées au plus tard. Lorsque le pédoncule vire au jaune, c’est qu’il est temps de récolter. L’avantage, c’est que l’on peut les conserver pendant 6 mois ! Pour cela, placez-les dans une pièce fraîche, sèche, aérée et sombre. La température ne doit pas être plus basse que 10°C. Pour une meilleure conservation, gardez le pédoncule, ne le retirez pas.

Multiplication par semis

Attention à la proximité d’autres cucurbitacées car elles s’hybrident très facilement entre elles. Si d’autres courges sont proches des potirons, il faudra faire une pollinisation manuelle. Sinon, récupérez les graines présentes au cœur du fruit. Rincez-les et laissez-les sécher 2-3 semaines sur un papier essuie-tout, dans une pièce aérée et sèche. Une fois bien sèches, glissez vos graines dans un sachet ou une enveloppe que vous n’oublierez pas d’étiqueter. Pensez à indiquer la variété et la date. Les graines de potiron ont une durée de germination de 4 à 6 ans !

 

Audrey Chéritel

 

Brouillon auto

D'autres articles sur