Comment construire une serre ?

Article publié le
Et pourquoi pas ? Construire une serre, pour y produire au printemps la plupart de vos plants de légumes et de fleurs ou prolonger à l’automne la saison des tomates ou des aubergines.
Comment construire une serre ?

Cultiver sous serre permet de rallonger les saisons ainsi que de cultiver des plantes plus frileuses. 
JJ. Raynal |

Les avantages de la serre:

  • Cultiver, même en période de gel : avec une serre, vous pouvez commencer les semis beaucoup plus tôt qu’en pleine terre. Ainsi, vous récoltez aussi vos légumes plus tôt !
  • Les cultures estivales sont prolongées grâce aux températures clémentes de la serre.
  • Avec une bonne aération, on évite les maladies puisqu’il n’y a pas de précipitations dans la serre. Le fait de ne pas être en pleine terre réduit aussi le risque d’attaque par des ravageurs.
  • La production est meilleure puisque les conditions sont optimales.
  • C’est un endroit confortable, à l’abri des intempéries où il fait bon jardiner.

Où placer la serre ?

Sur un sol plat bien entendu ! Évitez d’installer votre serre sous un arbre qui lui fera de l’ombre et qui vous demandera du nettoyage à l’automne.

  • Orientation nord-sud (les plus grandes faces sont donc à l’ouest et à l’est) : idéale pour les légumes d’été et d’automne car tôt le matin, les premiers rayons du soleil réchauffent déjà la serre. Le midi, la surface au soleil est réduite dans un moment où il fait déjà suffisamment chaud. Enfin, le soir les derniers rayons du soleil entrent dans la serre avant la nuit.
  • Orientation est-ouest (les plus grandes faces sont donc au nord et au sud) : idéale pour la culture hivernale, cette exposition permet de capter le soleil le plus longtemps possible grâce à une grande face exposée au sud.

Toutefois, pour faire votre choix, tenez compte de votre région (étés caniculaires ou non), mais aussi de l’environnement (bâtiments voisins qui cachent le soleil, pente, etc.).

Une serre facile à construire

Le modèle de serre proposé est très simple à réaliser, demande peu d’investissements et est durable.

Dessin de la structure d'une serre

Pensez votre serre en fonction de vos besoins, adaptez sa taille selon ce que vous voulez en faire. 
Steen |

Ce modèle est modulable : vous pouvez choisir au départ de construire une serre plus ou moins large, et décider par la suite de l’allonger.

Voici les plans pour une serre d’environ 12 mètres carrés (3 mètres de large et 4 mètres de long). L’ossature est en bois (sapin), que vous ferez débiter chez un scieur. Nul besoin de fondations : les poteaux sont fixés sur des tuteurs en châtaignier ou en acacia.

Vous choisirez pour la couverture un plastique de serre professionnelle, type « quatre saisons » (qui garde ses qualités durant quatre années d’utilisation), en réalité capable de durer de 6 à 10 ans.

Matériel nécessaire

Destination Quantité Section du bois Longueur du bois
« Fondations » 8 Piquets d’acacia 1,20 mètre
Poteaux  8 4 x 15 cm 1,20 mètre
Fermes 12 4 x 12 cm 2,10 mètres
Sablières 2 4 x 12 cm 4 mètres
Faîtière 1 6 x 8 cm 4 mètres
Contreventements 4 5 x 7 cm 1,30 mètre
Pour la porte 2 3 x 15 cm  

En plus :

  • une porte de récupération ;
  • des chutes d’OSB ;
  • des pointes de 6 cm et 10 cm ;
  • des boulons à tête ronde de diamètre de 8 mm et de longueur de 12 cm et les écrous correspondants ;
  • un plastique de serre « quatre saisons ».

Mise en place des poteaux, des sablières et des contreventements

  • Les poteaux sont fixés sur les piquets d’acacia, enfoncés de 40 à 50 cm dans le sol, à un intervalle d’environ 1,30 mètre.
  • Mettez ensuite en place les sablières et les contreventements, fixés avec des clous.

Dessin de poteaux fixés sur des piquets et mise en place des sablières et des contreventements
Rabotez l’angle supérieur des sablières, là où le plastique va porter et frotter pour éviter le déchirement de la bâche. 
Steen |

Réalisation et mise en place des fermes et de la faîtière

  • Tracez les fermes sur un sol en dur (garage) à la craie. Découpez les bois et assemblez.
  • Chaque ferme est fixée sur les 2 poteaux correspondants à l’aide de plaques d’OSB clouées de part et d’autre.
  • Placez ensuite la faîtière, clouée à son tour.

Dessin de la mise en place des fermes et de la faîtière

Rabotez l’angle supérieur de la faîtière, là où la bâche plastique va se tendre.
Steen |

Mise en place de la couverture plastique

  • Creusez une tranchée de 20 centimètres de profondeur et autant de large. Enveloppez l’ossature avec le plastique qui reste d’un seul tenant. Recouvrez de terre comme indiqué, rabattez le plastique sur le pignon, découpez à dimension et fixez avec des tasseaux.
  • Procédez de la même façon pour chacun des pignons.
  • Si vous habitez une région où il neige : vous pouvez tendre des longueurs de fil de fer qui traverseront les fermes (faire des trous avec la perceuse), environ 1 fil tous les 40 centimètres, qui soutiendront la couverture plastique.

Dessin de la mise en place de la couverture plastique

Mieux la bâche sera fixée au sol, plus la longévité de la serre sera assurée. 
Steen |

Mise en place de la porte

Dessin de la mise en place de la porte

Pensez à prévoir au moins deux ouvertures, si possible en hauteur pour aérer la serre les jours d’été. 
Steen |

N’oubliez pas la porte ! Fixez l’ossature (les 2 montants verticaux) comme indiqué ci-contre, sur l’un des pignons. La bâche plastique, déjà en place, sera découpée ensuite à dimensions, agrafée et maintenue par des tasseaux, par mesure de précaution.

 

Rémy Bacher

 

Brouillon auto

D'autres articles sur