Pavot de Californie : bienfaits et culture

Article publié le
Ses fleurs jaunes ou orangées égayent de nombreux jardins… Mais elles sont aussi utiles en tisane le soir, pour entraîner dans de jolis rêves fleuris. Découvrez les bienfaits du pavot de Californie.
Pavots orange

Usages et bienfaits

Qui n’a pas vu de gracieuses fleurs orange à l’allure de coquelicot se balancer au gré du vent ? Beaucoup moins sulfureux que son cousin, le pavot à opium, le pavot de Californie (Eschscholtzia californica) n’est en pas moins doué de propriétés médicinales remarquables. Sédatif et hypnotique léger, il apporte un sommeil réparateur et paisible. Légèrement anxiolytique, il soulage le surmenage et le stress. Dénué de toxicité, il est recommandé chez l’enfant. Ce sont les fleurs que l’on utilise. Les enfants le consomment en tisane, en fin de journée, quelques heures avant d’aller au lit. Cela les aide à lutter contre les troubles du sommeil, notamment les cauchemars ou les réveils nocturnes trop fréquents.

Illustration d'un pavot de Californie

Différentes variétés

Cette charmante annuelle tapissante dévoile une tige velue ponctuées de feuilles découpées et lancéolées, mesurant entre 15 cm et 20 cm de long. L’espèce californica mesure jusqu’à 30 cm de haut et 15 cm d’envergure, voici les différentes variétés et leurs spécificités :

  • Eschscholzia californica ‘Apricot Chiffon’ : fleurs doubles jaune-crème, centre bordé d’orange
  • Eschscholzia californica ‘Ballerina’ : fleurs doubles ou semi-doubles rouges, roses, jaunes ou orange
  • Eschscholzia californica ‘Creamy White Milkmaid’ : grandes fleurs simples ivoires
  • Eschscholzia californica ‘Dali’ : fleurs rouge écarlate
  • Eschscholzia californica ‘Monarch Art Shades’ : fleurs doubles ou semi-doubles orange, jaunes, abricot, crème ou rouges, avec des pétales froissés.

Semer l’Eschscholtzia

Le semis s’effectue au printemps, à partir de mars jusqu’en mai. Pour profiter longtemps des belles fleurs du pavot, faites des semis échelonnés ! Mieux vaut semer directement en place, dans un sol bien drainé. Le pavot de Californie apprécie les substrats légers, caillouteux, voire pauvres. Il faut le placer en plein soleil, sinon ses fleurs risquent de se refermer. Au cœur de massif, en rocaille, en prairie, en bordure, en pot, le pavot pousse facilement un peu partout !

  • Préparez le terrain en enlevant les adventices, en ameublissant la terre et en ratissant légèrement.
  • Semez à la volée.
  • Ratissez légèrement pour recouvrir les graines sans les écraser.
  • Arrosez en pluie fine.
  • Maintenez humide jusqu’à la levée.

Entretien et récolte

Le pavot ne demande pas d’entretien ! Toutefois, vous pouvez couper les fleurs fanées pour des raisons esthétiques ou pour récolter les graines. Pour cela, il faut patienter que la fleur soit fanée, avant de la retirer. Elle est dotée d’une capsule brune qui contient les graines. Bien mûre, la capsule s’ouvre facilement, il ne vous reste plus qu’à récupérer les graines. Si vous ne ramassez pas les graines, sachez que le pavot de Californie va se ressemer tout seul.

Une fleur de prairie

Réserver un coin de son jardin à la prairie, c’est protéger la biodiversité en accueillant la petite faune, les insectes pollinisateurs et les oiseaux. Et ceci sans grand entretien ! Une fois semée, il suffit de faucher la prairie une à deux fois par an, bien moins contraignant qu’une tonte de gazon. Elle ne jaunit pas en été en plus ! S’adaptant à tout type de sol, la prairie colonise aussi bien des sols frais que sec, riches ou pauvres. Au-delà de cette dimension écologique et pratique, la prairie fleurie offre une magnifique palette de couleurs champêtre à la belle saison. Des petites fleurs lumineuses aux silhouettes frêles ondulent à la moindre brise. Le pavot de Californie fait partie des plantes privilégiées des mélanges pour prairie. Elle est accompagnée d’achillées, de céraistes, d’œillets, de saponaires vivaces, de trèfles blancs… De quoi accueillir de nombreux insectes auxiliaires et confectionner des bouquets estivaux !

Recette d’infusion pour le soir

Employez en infusion chez l’adulte et l’enfant de plus de 12 ans, à raison d’une tasse le soir au coucher. Pour cela, faites infuser 5 à 10 minutes 1 cuillère à soupe de plante séchée dans ¼ de litre d’eau bouillante. Pour une tisane “nuit paisible”, vous pouvez associer le pavot à la passiflore (fleurs et feuilles) et les autres plantes sédatives du jardin, tilleul, mélisse, camomille et verveine. Faites sécher votre récolte, puis mélangez bien les plantes et conservez-les dans un joli bocal. Servez-vous de ce mélange, le soir, à raison d’une cuillère à soupe par tasse. Ajoutez-y un peu de miel (lavande, tilleul, acacia…) et une cuillère à café d’eau de fleur d’oranger bio. Vous êtes désormais prêt pour une nuit de sommeil paisible et reposante.

Sylvie Hampikian

 

Mon julo - 594*164