Les “48 h de l’agriculture urbaine” partout en France pour découvrir le jardinage citadin !

Article publié le
Vous vivez en ville et aimeriez en apprendre davantage sur l’agriculture urbaine, le jardinage, ou encore végétaliser votre rue ? L’événement les “48 h de l’agriculture urbaine”, coordonné par l’association la Sauge, vous propose depuis fin avril de nombreuses activités, ateliers, conférences et festivités en France et en Europe pour découvrir ce type d’agriculture et jardiner près de chez vous.
Les “48 h de l’agriculture urbaine” partout en France pour découvrir le jardinage citadin !

Studio Les Indiens | 48 h de l’agriculture urbaine

Avec pour objectif « que chacun devienne acteur d’une ville plus verte », les “48 h de l’agriculture urbaine” visent à faire découvrir l’agriculture urbaine au grand public. Initié en 2016 à Paris par la Sauge – la Société d’agriculture urbaine généreuse et engagée –, l’événement réunit aujourd’hui 22 villes en France, Belgique, Espagne et Suisse. Entreprises, associations, collectifs citoyens ou amateurs et amatrices du jardin peuvent organiser leurs propres activités locales autour « de l’agriculture urbaine, de l’alimentation, de l’économie circulaire ou la réutilisation des déchets », précise Juliette Deneufbourg, référente des 48 h de l’agriculture urbaine 2021.

Une multitude d’animations proposées

Visites de fermes urbaines, de jardins familiaux, partagés ou collectifs, chantiers participatifs, plantations, trocs de graines et de plants, conférences et ateliers sur la cuisine sauvage, le compostage, l’apiculture citadine ou encore sur la fabrication de cabanes à insectes sont au programme. Il existe « plein de lieux d’agriculture urbaine, selon Juliette Deneufbourg, mais qu’on ne voit pas forcément. L’idée est donc d’ouvrir leurs portes et de pouvoir emmener tous les citadins dans ces jardins ou même sur les toits végétalisés » lors d’un weekend convivial. Des activités de végétalisation des villes sont également organisées pour « encourager les habitants d’une même rue à créer des bacs potagers, y planter des fleurs ».

Les animations, majoritairement gratuites et adaptées à tous les âges, visent aussi à reconnecter les habitants et habitantes des villes à la terre et au vivant, comprendre comment produire un aliment, quels sont les cycles naturels : « L’agriculture urbaine ce n’est pas pour faire de la production alimentaire en masse, on sait que ce n’est pas possible, mais cela permet de recréer du lien entre les citadins – qui sont quand même aujourd’hui une grande part de la population – et le monde agricole », affirme la référente de l’événement.   

Une édition particulière en 2021  

Initialement prévue le dernier weekend d’avril pour « lancer la saison du jardinage », l’édition 2021 s’étale finalement sur plusieurs weekends entre avril et octobre 2021 : « Ces multi-dates nous permettent de laisser plus de liberté aux organisateurs, mais aussi de faire vivre les 48 h au fil des saisons, des semis à la préparation du jardin, puis aux récoltes, reconnaît Juliette Deneufbourg. Cela apporte de la diversité. » Chaque ville peut choisir son propre fil rouge, tel que “les sols nourriciers” à Strasbourg. Les 48 h permettent de rassembler les personnes amatrices comme professionnelles, sensibiliser le grand public, transmettre un savoir-faire, mais aussi faire se rencontrer les actrices et acteurs déjà engagés sur le territoire.

Vous pouvez retrouver le programme et vous inscrire aux différentes activités en suivant ce lien.

Terre vivante étant partenaire de l’édition 2021, vous pourrez retrouver nos livres ainsi que le magazine Les 4 saisons dans plusieurs villes participantes.

 

Madeleine Goujon

À lire aussi

D’autres articles sur