La lactofermentation, méthode ancestrale, simple et efficace

Article publié le
Pas de dépense d'énergie comme dans la stérilisation : un peu de sel, ou une légère saumure, sont à la base de la lactofermentation. Et malgré la simplicité de cette méthode, vos légumes pourront se conserver de longs mois.
La lactofermentation, méthode ancestrale, simple et efficace

Conserves en lactofermentation.
The Matter of Food | Unsplash

Une méthode efficace pour conserver vos légumes. 

Comment ça marche ?

Il suffit d’ajouter aux légumes un peu de sel ou une légère saumure et des aromates. Une flore microbienne lactique se développe et transforme en acide lactique une partie des sucres contenus dans les légumes. Le milieu s’acidifie, empêchant la multiplication des bactéries responsables de la putréfaction. Le produit obtenu se conserve au frais, par exemple dans une cave, pendant de nombreux mois.

Les atouts

Aucun conservateur, pas de consommation d’énergie… et des légumes qui conservent leur fraîcheur et leurs vitamines. On peut ainsi disposer toute l’année de crudités prêtes à consommer ! Les déguster crus permet de profiter de leur richesse en enzymes et en vitamines. Cuits, on peut les manger en plus grande quantité, car ils perdent alors une partie de leur acidité.

 

 

À lire aussi
Pavé A - Partenariat la semence bio mai 2022