Planter des aubergines greffées

Article publié le
De nombreux jardiniers ont observé un net gain de vigueur et de rendement avec les aubergines greffées. Celles-ci sont aussi très intéressantes dans les régions de montagne où la chaleur, nécessaire à cette plante méditerranéenne, tarde à s’installer. Pascal Aspe, responsable des jardins du Centre Terre vivante, et Denis Pépin, rédacteur aux 4 saisons, vous expliquent comment planter des aubergines greffées.
Une aubergine au sol dans le potager

J.-J. Raynal |

 

Les aubergines greffées apportent un net gain de vigueur et de rendement – presque le double ! – par rapport à la même variété non greffée. Le porte-greffe (partie sur laquelle est greffée la variété) offre une résistance aux maladies et aux ravageurs susceptibles de se propager dans la plante à partir du sol : virus, nématodes, fusariose, verticiliose. Les plants greffés supportent mieux les mauvaises conditions climatiques.

Résultat : une meilleure productivité – même dans une serre au même endroit plusieurs années de suite – et moins de soucis pour le jardinier. Veillez toutefois à ne pas enterrer le point de greffe, qui se repère à un léguer bourrelet à la base du plant, et à tuteurer rapidement les branches gardées car la greffe peut casser.

La plante étant plus vigoureuse, taillez le plant pour obtenir trois tiges et évitez tout excès de fertilisation azotée (pas trop de compost) et d’arrosage. D’après les experts, Solanum torvum serait le porte-greffe le mieux adapté aux jardins amateurs, souvent trop fertilisés, mais il réclame une bonne exposition à la chaleur.

 

Denis Pépin

 

Pavé essembio 594*164

D’autres articles sur