Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

La marequarium du Centre Terre vivante

legende
La marequarium... Sous ce néologisme se cache l'idée de l'équipe du Centre : réaliser une mare pédagogique !

Qu'est-ce qu'une marequarium ?

Au Centre écologique Terre vivante, les jardiniers ont un petit faible pour les mares naturelles. Petites ou grandes, profondes ou non, simples ou avec des îlots... on en compte déjà une douzaine.

Différentes mares du Centre écologique Terre vivante Mens Isère
Quelques mares et bassins du Centre Terre vivanteQuelques mares et bassins du Centre Terre vivante

Profitant du trou laissé par une ancienne cuve à gaz, ils ont choisi de partager cet amour des mares et de leur faune avec les visiteurs du Centre en créant ce qu'ils ont baptisé une "marequarium". Il s'agit d'une mare vitrée qui permettra d'observer la faune et la flore directement dans son milieu, c'est-à-dire sous l'eau ! Cette marequarium est située tout près de la maison des visiteurs, dans le coin café. Le projet répond donc à la fois à une visée esthétique et à une visée pédagogique.

 

La marequarium de Terre vivante

Marequarium en chantier (faces nord et ouest)
La marequarium en cours de construction (faces nord et ouest)La marequarium en cours de construction (faces nord et ouest)

La marequarium mesure environ 4,50 x 3 x 1,25 m (longueur x largeur x profondeur), soit une capacité d'environ 12 m3. Sur une base de maçonnerie classique, elle comportera deux vitres de 47et 30 mm d'épaisseur (3 m² sur la face ouest et 1 m² au nord) entourées de ciment blanc. Les deux côtés fermés (est et sud) seront recouverts d'une rocaille en pente douce afin de laisser la faune - en particulier les crapauds - entrer et sortir facilement.

 

Marequarium en chantier (vue intérieure)
Marequarium en chantier (vue intérieure)Marequarium en chantier (vue intérieure)

 

A l'intérieur, la mare présentera des pentes réalisées en pierre et comblées de terre et de pouzzolane. Double intérêt : d'une part, les différentes profondeurs proposeront ainsi différents milieux de vie qu'il sera facile d'observer à travers les vitres ; d'autre part la pouzzolane aura une action de masse filtrante. En effet, notre marequarium va rencontrer les deux problèmes inhérents aux mares et aux aquariums c'est-à-dire un risque de prolifération d'algues et des vitres rapidement encrassées. Contrairement aux aquariums classiques, il n'est pas question d'introduire des escargots d'eau douce qui auraient vite faite de proliférer et coloniser les mares voisines, mettant à mal des éco-systèmes naturels qui ne sont pas en mesure des les accueillir. La question de la filtration des nitrates à l'aide de bactéries est donc primordiale et la pouzzolane, doublée d'un système de pompe solaire, remplira cette fonction.

Mare des pompiers
Mare des pompiers en contrebas de la marequariumMare des pompiers en contrebas de la marequarium

Le trop plein de la marequarium ira se déverser dans la grande mare des pompiers qui se situe en contrebas.
Au final, le chantier, commencé à l'automne 2016 puis repris à l'été 2017 (afin de bénéficier d'un durcissement optimal et ainsi résister à la pression qu'exercera le contenu de la mare), aura duré en tout 20 jours.

Faune et flore

Crapaud sonneur
Crapaud sonneurCrapaud sonneur

La marequarium sera agrémentée d'au moins 3 m3 de végétaux aquatiques locaux. Les variétés sélectionnées devront pouvoir être plantées entre 0 et 1,25 m de profondeur et résister aux gels de nos régions montagneuses : myriophylle, callitriche, renoncule aquatique, nénuphars... Ces végétaux déborderont sur les faces non vitrées (sud et est) afin de favoriser la circulation de la faune.

Il est très probable que la marequarium accueillera rapidement la même faune que celle observée dans les mares déjà présentes dans les jardins : crapauds sonneurs, dytiques, notonectes, puces d'eau, larves d'insectes, libellules, etc. A moins de trouver une espèce non invasive, la marequarium n'hébergera ni poisson ni gros prédateur.

 

Sur le m�me sujet

En savoir plus - livres de Terre Vivante

Livre J'aménage ma mare naturelle J'aménage ma mare naturelle
Gilles Leblais

Créer, entretenir et aménager sa mare, un jeu d'enfant pour une oasis de biodiversité !
Feuilleter le catalogue

Notre sélection de livres

J'aménage ma mare naturelle

Livre J'aménage ma mare naturelle
Gilles Leblais

Créer, entretenir et aménager sa mare, un jeu d'enfant pour une oasis de biodiversité !

96 pages; (21 x 21 cm); 12,00 €

Ajouter au panier

Voir le catalogue  >

© 2008 Terre vivante