Editions Terre Vivante – L’écologie pratique

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Le pourpier, aliment détox

©J. Valentin
legende ©J. Valentin
Mauvaise herbe ? Le pourpier, à la base du fameux régime crétois, est bourré d'antioxydants. En plus, c'est un aliment excellent pour détoxifier l'organisme après des excès. Une bonne idée au printemps.
Partager cet article :
|

Culture :

le pourpier (Portulaca oleracea L.) étend ses tiges succulentes, dont les tissus charnus sont riches en eau, au ras du sol à la fin de l’été. Considéré à tort comme une mauvaise herbe, c’est en fait l’une des plus anciennes plantes potagères. Importé d’Orient par les Romains, puis délaissé au fil du temps, il s’est naturalisé dans nos jardins. Jean-Baptiste de La Quintinie, jardinier de Louis XIV, avait empiriquement pressenti les excellentes propriétés nutritionnelles du pourpier et le considérait comme une “salade de santé”.

Usages et propriétés :

doté de propriétés antioxydantes, le pourpier, à la base du fameux “régime crétois”, contribue à la prévention des maladies cardiovasculaires. Il est également diurétique, et donc très intéressant lorsqu'on veut nettoyer un peu son organisme des excès que l'on a pu faire : c'est un excellent aliment pour détoxifier l'organisme. Le pourpier est aussi riche en vitamine E et en minéraux. Appliqué directement sur la peau, son suc est hydratant, adoucissant, cicatrisant, anti-inflammatoire, assainissant, antibactérien. Il calme les irritations cutanées et favorise la cicatrisation des petites blessures. Mâcher quelques feuilles calmerait l’inflammation des gencives et même les maux de gorge. En tisane, les jeunes feuilles séchées sont diurétiques, dépuratives et calment les irritations digestives (une demi-cuillère à soupe par tasse). En cas d’acné, on peut les associer au pissenlit (racine) ou à la pensée sauvage (fleurs) pour une cure dépurative.

Petite recette :

préparez un cataplasme apaisant en malaxant au pilon ou en mixant environ une cuillère à soupe de feuilles fraîches de pourpier avec la même quantité d’huile d’olive (si la consistance est trop liquide, on peut lier avec un peu d’argile verte ou blanche en poudre).

Sylvie Hampikian, expert en pharmaco-toxicologie

Stage Terre vivante

Potions maison pour petits bobos

Plantain, calendula, hélychryse... des plantes du jardin et de la nature très utiles au quotidien pour soulager les petits maux bénins. Le temps d'un stage, découvrez comment les utiliser, avec notre ‘'sorcière'' maison !

Notre sélection de livres

La santé naturelle avec les huiles essentielles

Livre La santé naturelle avec les huiles essentielles
Guy Avril

Un livre de référence pour se soigner au quotidien. Dans ce guide : 43 huiles essentielles majeures répertoriées, 200 pathologies abordées, et 200 formules de soins.

256 pages; (15 x 21 cm); 19,00 €

Ajouter au panier

Voir le catalogue  >

© 2008 Terre vivante