Huiles essentielles : utilisation pour les petits bobos

Article publié le
Tea-tree, lavande, mandarine, les huiles essentielles s'appliquent à tout, ou presque ! Notre spécialiste, Sylvie Hampikian, vous propose un guide pour bien les utiliser. Découvrez quelle utilisation des huiles essentielles avoir pour les petits maux du quotidien !
Flacons d'huiles essentielles

Huiles essentielles pour tous

L’aromathérapie remporte un succès grandissant, avec une offre pléthorique qui ne cesse de s’enrichir : plus de 150 huiles essentielles sont désormais proposées au grand public. Seulement voilà : quand on débute, comment s’y retrouver ? L’usage et le choix des huiles essentielles reste délicat et il ne faut pas faire d’erreur à l’achat. Le mieux est d’opter pour des valeurs sûres : voici une sélection de treize huiles essentielles utiles au quotidien et convenant à tous. Toutes ou presque sont d’un prix abordable (le prix moyen pour 10 ml est indiqué pour chacune).

Les polyvalentes

Certaines huiles sont des antiseptiques à large spectre (bactéries, virus, champignons), cicatrisantes et calmantes cutanées. Adaptées à tous les soins de la peau (boutons, petites plaies, mycoses, irritations, dermites…), elles ont en outre certaines actions plus spécifiques.

  • Lavande fine (lavande vraie, Lavandula angustifolia) : c’est vraiment l’huile essentielle à tout faire. Outre sa douceur et son efficacité dans les soins de la peau, elle soulage crampes et contractures. Son parfum frais est relaxant.
  • Lavandin super (Lavandula latifolia x angustifolia, Lavandula burnatii) : moins subtile que la lavande fine, elle a des propriétés très similaires. Elle est efficace sur les mycoses.
  • Palmarosa (Cymbopogon martinii var motia) : outre ses propriétés cutanées, elle est déodorante (une goutte sous chaque aisselle). Utile pour masser les jambes lourdes, enflées. Son parfum très agréable évoque la rose.
  • Géranium rosat (géranium d’Égypte, Pelar-gonium graveolens, Pelargonum x Asperum) : très polyvalente, elle a les mêmes propriétés que le palmarosa. De plus, elle est répulsive pour les moustiques !

Les anti-microbes

Ce sont des armes absolues contre les petites plaies, panaris, boutons d’herpès ou d’acné, mycoses. À appliquer pures (1 à 2 gouttes).

  • Tea-tree (arbre à thé, mélaleuque, Melaleuca alternifolia) : indispensable en cas d’acné, mais aussi pour tous les petits bobos, notamment les mycoses entre les doigts de pieds.
  • Ravensare aromatique (Ravensara aromatica) : excellent antiseptique cutané. Utile aussi en inhalation, car elle est antivirale (rhume, grippe).

Les anti-rhumes

Antimicrobiennes, elles décongestionnent le nez et les voies respiratoires. On les emploie en inhalation, à petite dose (1 à 2 gouttes dans un bol d’eau bouillante).

  • Eucalyptus radié (Eucalyptus radiata) : défatigante, c’est un bon stimulant général et pour le système immunitaire.
  • Niaouli (Melaleuca quinquenervia) : efficace, mais irritante. Respectez la dose !

Les anti-douleurs

Très utiles en massage contre les douleurs corporelles (articulations, crampes, courbatures).

  • Genévrier (Juniperus communis) : efficace contre les jambes lourdes ou enflées.
  • Gaulthérie couchée (Wintergreen, Gaultheria procubens) : un antalgique très efficace.

Huile de massage polyvalente

Besoin de masser des zones douloureuses ou de calmer des irritations ? Versez deux cuillères à soupe d’huile d’olive bio dans un flacon. Ajoutez 18 gouttes de l’huile essentielle choisie et agitez pour mélanger. Votre huile de massage (à 3 %) est prête !

Les spéciales casse-cou !

Elles sont beaucoup plus chères, mais fort utiles dans certaines circonstances.

  • Ciste ladanifère (Cistus ladaniferus) : elle arrête très efficacement les saignements. Elle peut s’utiliser pure, à raison de quelques gouttes, mais jamais sur une plaie étendue.
  • Immortelle d’Italie (Hélichryse d’Italie, Helychrysum italicum) : c’est l’arme absolue contre les hématomes (bleus, bosses). Appliquez-la sur la lésion, jamais sur une plaie ouverte ; elle aggraverait le saignement.
  • Camomille romaine (camomille noble, Chamaemelum nobile) : calmante, elle est extrêmement efficace contre toutes les irritations et douleurs cutanées.

Des précautions à ne jamais oublier

Les huiles essentielles proposées offrent une bonne sécurité d’emploi, mais il est toujours bon de rappeler ces précautions de base :

  • sauf quelques exceptions, employez-les toujours diluées (dans de l’huile d’olive ou de tournesol bio, par exemple, ou dans une base neutre que l’on trouve chez les distributeurs d’huiles essentielles) ;
  • ne les employez pas chez les bébés et les enfants (jusqu’à 5 ans), ni chez les femmes enceintes ou allaitant ;
  • utilisez-les avec prudence chez les personnes réactives, sujettes aux allergies, asthmatiques ;
  • choisissez des huiles essentielles labellisées bio.

Sylvie Hampikian

 

1% pour la planète - 728*90 1
1% pour la planète - 728*90 1