Fabriquer une boule de graisse pour oiseau

Article publié le
La neige est là : pas facile pour les oiseaux du jardin de trouver de quoi se nourrir au travers de cet épais manteau blanc. Voici une recette pour cuisiner une boule de graisse pour oiseau à base de suif maison. Une activité à laquelle les enfants se feront une joie de participer. Et quel plaisir d’observer les oiseaux se régaler !
Boule de graisse suspendue à un arbre

Diminution du nombre d’oiseaux

Le Muséum national d’histoire naturelle et le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) ont publié un rapport relatant de la disparition massive des oiseaux. Selon cette étude, les populations des oiseaux des campagnes en France ont réduit d’un tiers en dix-sept ans. Pour cause ? La raréfaction des haies variées et l’utilisation généralisée des pesticides. Que faire ? Chacun peut agir à son échelle, en invitant les oiseaux dans son jardin, sa terrasse ou son balcon. En effet, certaines plantes leur offrent un abri et des ressources alimentaires. C’est le cas du Nandina domestica ou du Pyracantha par exemple. Sinon, vous avez toujours la possibilité d’installer un nichoir et une mangeoire. Le nichoir reste en place toute l’année, alors que la mangeoire est utile en hiver, lorsque les oiseaux peinent à trouver de quoi se nourrir.

Des difficultés pour se nourrir en hiver

Nos amis à plumes ont du mal à passer l’hiver à cause du manque d’eau et de nourriture. Les vers sont nichés profond sous le sol, qui est dur à piquer car souvent gelé. Ils dépensent beaucoup d’énergie pour trouver de maigres repas, beaucoup ne passent pas l’hiver.

Combien de temps les nourrir ?

Ne rendez pas dépendants les oiseaux en les nourrissant toute l’année. Vous pouvez commencer à les approvisionner en novembre, dès les premiers froids. Il convient d’arrêter à la mi-mars, progressivement, afin qu’ils se mettent à chercher de la nourriture tous seuls.

Création de la boule de graisse

Attention à utiliser des ingrédients biologiques dès que possible. En effet, l’inquiétante diminution des oiseaux tient en grande partie de l’utilisation répandue des pesticides. Ce ne serait pas les aider que de leur offrir des ressources alimentaires qui en comptent.

Ce pas à pas est extrait de Je nourris les oiseaux en hiver de Gilles Leblais.

  • Mettez à chauffer à feu doux du suif de bœuf après l’avoir coupé en cubes de 2,5 cm environ, en remuant à plusieurs reprises jusqu’à ce qu’il soit bien liquide.
  • Retirez du feu et incorporez une quantité égale de flocons de céréales, type farine ou semoule de maïs (ces ingrédients lieront votre préparation et empêcheront le suif de fondre lors des journées hivernales ensoleillées).
  • Ajoutez au mélange du tournesol décortiqué, des arachides et des raisins secs finement coupés ou encore des cerneaux de noix hachés avec de petits morceaux de fruits rouges préalablement congelés.
  • Versez le mélange dans des petits bols (5 à 7 cm de diamètre) et laisser refroidir. Une fois le mélange solidifié, assemblez le contenu des deux bols pour former une boule.
  • Enveloppez-les dans des petits morceaux de filet de récupération, genre filet à agrumes préalablement découpé.
  • Suspendez les boules aux branches d’un arbre à environ 1,70 mètre de hauteur.

Vous pouvez aussi couler la mixture avant qu’elle ne se solidifie dans une bûche creuse ou fendue, ou bien encore enduire des cônes de conifères que vous suspendrez. Il est toujours astucieux et économique de confectionner ces petits présents pour les oiseaux, dont vous pourrez contrôler la composition.

Où la placer ?

Vous pouvez l’accrocher à une branche, sur un crochet, un volet qui reste immobile, une pergola ou toute autre structure ! Évitez seulement de la placer trop bas, afin que les chats (le vôtre ou celui d’un voisin) ne puissent pas l’atteindre.

Complétez le couvert par le gîte !

Maintenant que les oiseaux ont à manger grâce à votre boule de graisse faite maison, vous pourriez installer un nichoir ! Bon nombre d’oiseaux ont donc besoin de refuges pour nicher. Ces derniers se font de plus en plus rares : de moins en moins de vieux arbres, de trous dans les murs... d’où l’utilité des nichoirs. Vous en trouverez facilement dans le commerce, mais puisque vous avez passé avec brio le test de la boule de graisse, pourquoi ne pas le construire vous-même ?

Gilles Leblais

 

Pavé D - Route des comptoirs / Partenariat 2022