Culture du poivron : variétés, plantation, entretien, récolte

Article publié le
Allongés, carrés, petits ou gros, le poivron est un piment doux que l’on consomme cru ou cuit. Variétés, plantation, entretien, maladies, récolte… Découvrez comment réussir la culture du poivron dans votre jardin !
Plant de poivron

Origine et description

Le poivron est issu d’un travail variétal du piment, afin de créer des cultivars plus doux. Le poivron est d’ailleurs un Capsicum, le plus doux de la bande, mesurant 0 sur l’échelle de Scoville. Comme le piment, le poivron est donc originaire d’Amérique du Sud, même si la variété du poivron aurait été cultivée plus précisément au Mexique. On cultive le poivron en annuelle car il ne résisterait pas au gel. Il a un port dressé et culmine à une cinquantaine de centimètres. Sa tige principale est rigide et ses tiges secondaires sont souples. Elles sont garnies de feuilles lancéolées, alternes et brillantes. De juin à août, il dévoile de petites fleurs blanches qui laissent place aux fruits, plus ou moins allongés ou carrés. Verts, ils évoluent parfois vers le rouge ou le jaune.

Variétés de Capsicum annuum

Le poivron fait partie de la famille des solanacées, comme les pommes de terre, les tomates et les aubergines. Il existe de multiples variétés de poivrons, offrant des formes différentes de fruits. Certains sont fins et allongés, d’autres larges et carrés. Même si les plus étroits ressemblent à des variétés fortes de piment, ils n’en restent pas moins doux. Voici une sélection de variétés reproductibles.

  • ‘Corno Di Toro’ : ce nom évoque la forme du fruit ressemblant à la corne d’un taureau. Bien rouges à maturité, ces poivrons longs et parfumés se développent sur un port ramifié.
  • ‘Buran’ : autre variété rouge mais plus large et à la saveur plus sucrée. Semis sous abri entre février et mai, récolte de juin à octobre.
  • ‘Miniature Chocolate Bell’ : ces petits poivrons côtelés arborent une couleur marron chocolat. Il n’y a pas que leur peau qui est gourmande, leur chair épaisse aussi. Cette variété productive offre environ 75 de ces petits poivrons par plant.
  • ‘Yella Bella’ : une variété jaune à la peau fine qui fera des merveilles en salade. Les fruits sont allongés et un peu biscornus, mais cela n’enlève rien à leur saveur ! Semis sous abri entre février et mai, récolte de juin à novembre.
  • ‘Kevin’s Early Orange’ : cette variété offre des fruits qui ressemblent à ceux que l’on a l’habitude de voir en magasin. Orange, d’une dizaine de centimètres, ils sont dotés d’une chair ferme et parfumée. Semis sous abri entre février et mai, récolte de mai à octobre.
  • ‘Feher Ozon Paprika’ : cette variété originale offre des fruits blancs qui deviennent orangés en mûrissant. De forme conique, ils sont très parfumés et ont une peau fine. Le port est compact et la production de grappes de fruits est abondante.

Plantation du poivron

Où et quand planter ?

Le poivron a besoin de chaleur ! Un emplacement ensoleillé et abrité du vent est requis. Au nord de la Loire, il faudra le cultiver sous abri, à l’aide d’une serre ou d’un tunnel. Le poivron apprécie un sol frais, mais drainé et riche, c’est pourquoi il est conseillé de faire un apport de compost au moment de la plantation. On plante les poivrons en godet à partir de la fin du mois de mai. Le risque de gelées est alors écarté et la terre est déjà réchauffée.

Comment planter le poivron ?

  1. Creusez des trous de la taille des mottes tous les 50cm.
  2. Placez les mottes dans les trous, rebouchez et tassez.
  3. Formez une cuvette pour faire de copieux arrosages.

Vous pouvez très bien cultiver le poivron en pot, dans un mélange de terreau, de sable et de compost. N’oubliez pas la couche de drainage au fond du pot (billes d’argile ou graviers).

Associations de culture

Encore mal connues, les plantes compagnes du poivron sont encore à déterminer. On sait toutefois qu’il ne faut pas planter le poivron à la suite d’une autre solanacée ou de la patate douce, mais plutôt favoriser les alliums en culture précédente. Certains avancent l’idée que la proximité de l’oignon lui serait bénéfique.

Entretien et soins

Un arrosage régulier est de rigueur pour garder un sol frais. Pensez à étaler une couche de paillage pour limiter l’évaporation de l’eau. Installez un tuteur pour cette plante dont les fruits peuvent la faire courber. Les poivrons en pot devront être arrosés plus souvent qu’en pleine terre et enrichis d’engrais naturels.

 

Pavé D - Route des comptoirs / Partenariat 2022

 

Maladies et nuisibles du poivron

 

Maladies et nuisibles

Symptômes

Prévention et traitements

Pucerons

Pucerons visibles sur le revers des feuilles et sur les tiges, feuilles qui s’enroulent

  • Pulvérisation d’une solution à base de savon noir
  • Prédateurs naturels
  • Purin d’ortie

Phytophtora

Racines et collet qui pourrissent à cause d’un champignon qui se développe dans un sol détrempé

  • Planter les plants dans un sol bien drainé
  • Arrachez et brûlez les plants atteints

Anthracnose

Taches brunes sur les nervures des feuilles, les pétioles, les gousses et les graines. La plante finit par flétrir.

  • Supprimer les parties atteintes et les brûler

Oïdium

Feutrage blanc sur les feuilles et les tiges

  • Ne pas mouiller le feuillage
  • Éliminer les parties concernées
  • Pulvérisation de décoction de prêle
  • Pulvérisation de souffre sur les parties concernées

 

Récolte et conservation du Capsicum annuum

On récolte les poivrons de l’été à l’automne. On sait qu’ils sont mûrs lorsqu’ils sont bien colorés. Dans le cas de poivrons verts, il faut alors se fier à la brillance du fruit. Plus il est mûr, plus la peau est brillante. Les poivrons se gardent quelques jours au frais ou se congèlent une fois blanchis.

Multiplication par semis

Comme la tomate ou le concombre, le poivron se multiplie par semis, en recueillant les graines au cœur du fruit. Attention, il doit s’agir d’une variété non hybride, pas celles du supermarché. Laissez donc mûrir quelques fruits jusqu’à ce qu’ils aient la peau fripée. Récupérez alors les graines que vous laisserez sécher sur un essuie-tout pendant 3 semaines. Placez-les ensuite dans un sachet que vous étiquetez du nom de la variété et de la date. La durée germinative des graines de poivron est de 4 ans.

 

AUTEUR :

Audrey Chéritel