Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Actualités Jardin bio

5 résultats sur 5 - Page 1/1

Et si vous participiez au concours Jardiner autrement ?

Concours Jardiner autrement 2020

24/03/2020 - « Oublier les jardins parfaits, partager les bonnes pratiques » : c'est l'invitation lancée par le concours Jardiner autrement de la SNHF. Depuis 2011, il récompense « les démarches les plus abouties en termes de préservation des équilibres biologiques au jardin ». Ce concours est ouvert à tous, quelle que soit la surface de l'espace de jardinage, avec ou sans potager, en extérieur ou en intérieur. Il suffit de présenter son espace, ainsi que ses pratiques de jardinage, respectueuses de l'environnement.

Le dossier - à télécharger sur le site - est à compléter de 5 à 10 photographies les plus significatives de la personnalité du jardinier et représentatives des pratiques, ainsi que d'un plan du jardin. La notion de partage des savoir-faire est également prise en compte. Une belle occasion de faire découvrir ce jardin que vous bichonnez de tout votre cœur !
Clôture du concours : 29/05/2020. Dossier à retourner par mail à concours@jardiner-autrement.fr, ou par courrier, cachet de la poste faisant foi, à Société Nationale d'Horticulture de France, Concours Jardiner Autrement, 84 rue de Grenelle 75007 Paris.

Véronique Buthod, de la rédaction des 4 saisons

Jardin de Philippe Rigaux, dans le GardJardin de Philippe Rigaux, dans le Gard

 

 

Les mal-aimés au jardin

Mal-aimes

20/03/2020 - Si vous avez la chance d'avoir un jardin, voici un projet dans lequel vous pouvez vous inscrire avec vos enfants. Une activité utile et facile à partager, à adapter aux bêtes du jardin ! La fédération des clubs CPN - Connaître et protéger la nature - a en effet lancé une campagne "Les mal-aimés, j'adore", pour réhabiliter ces bêtes gluantes, rampantes et piquantes, mais qui ont une utilité dans l'écosystème ! Car les guêpes sont des pollinisatrices, les moustiques constituent la base de l'alimentation des oiseaux et les limaces sont des détritivores (et oui, même si elles nous énervent à dévorer nos plants !)... L'idée de la campagne, qui s'adresse tout particulièrement aux enfants, est de se transformer en ambassadeurs des mal-aimés : il faut mener l'enquête et découvrir qui sont les mal-aimés dans son entourage. Ensuite, grâce au site "Les mal-aimés, j'adore !", on reçoit son kit d'ambassadeur, avec des outils pédagogiques pour sensibiliser autour de soi, voire programmer des petites actions de connaissance et de protection. Ludique !
lesmalaimesjadore.org

Une enquête sur les arbres à abeilles

31/01/2020 – Les abeilles de nos ruches (Apis mellifera) vivent aussi à l'état sauvage. Certains affirment que, dans la nature, elles ont quasiment disparu, victimes du varroa, des maladies, du frelon asiatique.

Essaim d'abeilles sur un tronc
©Bernard Bertrand©Bernard Bertrand

D'autres au contraire, estiment qu'elles s'y portent mieux, ne subissant plus de pratiques apicoles néfastes - prélèvements de miel, nourrissage au sucre, pesticides contre le varroa, utilisa-tion de sous-espèces plus productives mais mal adaptées aux conditions locales...

À l'initiative de l'entomologiste Vincent Albouy, l'Opie Poitou-Charentes mène depuis 2018 une étude sur ces co-lonies d'abeilles à l'état sauvage.
En complément, il lance une enquête participative sur les arbres à abeilles partout en France. Si vous connaissez un ou plusieurs arbres occupés ou ayant été occupés par les abeilles mellifères, participez !

En savoir plus: https://www.abeillesenliberte.fr/arbres-a-abeilles-enquete-participative/

Questionnaire disponible au 05 49 88 99 04.

Marie Arnould, de la rédaction des 4 saisons

 

Devenez "Haies Donneurs”

Haies donneurs

08/01/2020 – « Vous aimez la biodiversité, vous souhaitez construire un gigantesque nichoir, un fabuleux hôtel à insectes, un immense abri pour hérissons, le tout sur plusieurs kilomètres de long, alors devenez Haie Donneurs  ! » C'est par ces mots que l'association Haie Donneurs incite les volontaires à créer des groupes près de chez soi pour démarcher les mairies, les acteurs économiques ou autres gestionnaires d'espaces et leur proposer de planter bénévolement des haies composées de variétés locales, champêtres, bocagères et mellifères. Le tout pour réparer un tant soit peu les ravages de la destruction du bocage  : 1,4 million de kilomètres de haies détruites en France, soit environ 70  % des haies présentes à l'apogée du bocage, au début du XXe siècle  !
www.la‑haie‑donneurs.org

Marie Arnould, de la rédaction des 4 saisons

Participez à la sélection de salades résistantes !

© O. Mahdi

07/05/19 – En agriculture biologique, pour lutter contre le bremia (mildiou des salades), il faut pouvoir compter sur de bonnes variétés. C'est pourquoi Sativa, le semencier suisse explore de nouvelles voies de sélection, en sollicitant des jardiniers amateurs et maraîchers pour essayer des variétés chez eux. Le semencier veut notamment tester à grande échelle la batavia ‘Laibacher Eis’, une variété centenaire conservée par la fondation suisse ProSpecieRara, qui présente une tolérance intéressante au champignon.

En Suisse, en France, en Allemagne, en Belgique et aux Pays-Bas, plusieurs centaines de participants se sont déjà manifestés. La première culture expérimentale aura lieu en été 2019. Vous avez un jardin et de l'intérêt pour l'observation des salades ? Rejoignez dès maintenant le projet ! Il est possible de s'inscrire jusqu'au mi-juin.

Conditions pour la participation
✓ Vous êtes un jardinier amateur ou maraîcher.
✓ Vous pouvez cultiver de la salade de juillet à septembre.
✓ Vous avez une surface de platebande non couverte de 5 m² ou, mieux, 15 m² pour un nombre total de 40-140 plantes.
✓ Vous disposez d'un accès à Internet pour la saisie des données relevées.

Sativa fournit les graines et les instructions. Vous cultivez la salade de la même façon que vous la cultivez normalement et, en fin de culture, vous serez invités à faire un retour sur le comportement de la salade face au mildiou.

Pour en savoir plus, consultez le site de la campagne : www.unis-vers-potager.org/#c169

Marie Arnould, de la rédaction des 4 saisons

5 résultats sur 5 - Page 1/1

Notre sélection de livres

Le guide Terre vivante du potager bio

Livre Le guide Terre vivante du potager bio
Cultiver, soigner, conserver

Des semis à la conservation, en passant par les soins, les conseils de culture, la récolte et la production de ses propres graines, cet ouvrage réunit toute l’expertise de Terre vivante pour réussir son potager bio.

(19,5 x 24 cm); 35,00 €

Ajouter au panier

Voir le catalogue  >

© 2008 Terre vivante