Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Actualités Jardin bio

6 résultats sur 11 - Page 1/2
1[2]

La plus grande ferme urbaine en toiture d’Europe à Paris

Culture hydroponique

Marsraw, Pixabay

26/10/2020 – La toiture du Pavillon six de Paris Expo, dans la capitale, accueille depuis le printemps 2020 une ferme urbaine destinée à devenir un modèle mondial de production responsable. Intitulé Nature urbaine, le projet d’agriculture urbaine évoluera à terme sur 14 000m2, devenant ainsi la plus grande ferme urbaine en toiture d’Europe.

D’ici 2050, près de 70 % de la population mondiale vivra en ville selon les prévisions de l’ONU. Si le chiffre actuel tourne autour de 55 %, 80 % des aliments produits dans le monde sont pour autant destinés à être consommés dans les espaces urbains. Pour la FAO, la sécurité alimentaire et la nutrition dans ce type de zone doivent passer par la « gestion des systèmes alimentaires dans les zones urbaines et périurbaines ». Si l’agriculture urbaine n’a pas vocation à remplacer l’agriculture traditionnelle, elle doit cependant lui être complémentaire selon Pierre Hardy, fondateur et président d’Agripolis et Nature urbaine.

Nature urbaine, sur la toiture du Pavillon six de Paris Expo, proposera ainsi une vingtaine d’espèces de fruits, légumes et aromates – sans insecticides –, notamment destinées à des hôtels et restaurants dans un périmètre réduit. « Saisonnalité, cueillette à maturité, circuits courts, goût, qualité et gourmandise » sont ses mots d’ordre. Le projet se veut hyperlocaliste et responsable, visant à sensibiliser les citoyens sur leurs manières de consommer, tout en augmentant la résilience des villes en produisant « au plus proche des lieux de consommation ».

À côté des zones dédiées à l’exploitation maraîchère et des 135 parcelles de cultures louables à l’année, Nature urbaine offre également des ateliers découverte, dégustation et autres visites pédagogiques. Serre et pergola réservables pour des événements, cours de yoga, restaurant et bar Le Perchoir sur place, la ferme en toiture du 15e arrondissement de Paris entend devenir un modèle de production urbaine responsable à l’échelle mondiale.

Utilisant des méthodes d’aéroponie et d’hydroponie, les cultures sont installées à la verticale en colonnes, ou en gouttières irriguées en eau et nutriments dans un cycle fermé. Avec ses futurs 14 000m2 aménagés – prévus pour 2022 – Nature urbaine sera la plus grande ferme urbaine en toiture d’Europe.

Nature Urbaine

Toit du Pavillon 6, Paris Expo, Porte de Versailles

4 avenue de la Porte de la Plaine, Paris 15

Les plantes en fête au Domaine de Péré les 17 et 18 octobre

Iris S. Hermann & F. Richter sur Pixabay

S. Hermann & F. Richter, Pixabay

15/10/2020 – Découverte de fleurs de collection, de variétés botaniques anciennes et d’agrumes rares, le Domaine de Péré à Prissé-la-Charrière ouvre ses portes le weekend des 17 et 18 octobre pour sa fête biannuelle des plantes et du jardin. Nouveauté pour cette 43e édition : en plus de la centaine d’exposants attendus, quatre conférences sur le monde végétal seront également proposées.

Deux fois par an depuis 1996, François-Xavier Bastard de Crisnay, propriétaire du château familial de Péré en Nouvelle-Aquitaine, accueille dans son jardin des milliers de visiteurs et professionnels passionnés par les végétaux. Pour sa 43e édition, la Fête des plantes et du jardin devrait recevoir plus d’une centaine d’exposants autour des thématiques des plantes, du bien-être végétal, de la gourmandise et de la décoration de jardin. Collections de pivoines, glycines, iris, sauges ou encore rosiers anciens accompagneront les étalages d’arbustes, fruitiers peu communs, plantes aquatiques, vivaces, aromatiques et médicinales. De 10 h à 18 h, venez découvrir les créations botaniques de pépiniéristes de toute la France, vanneries, bijoux, sculptures et autres produits artisanaux écologiques.

Quatre conférences autour de la vie de l’arbre, de l’habitat et du bois, des plantes de milieux secs et de la résilience alimentaire des territoires seront dispensées par des spécialistes, ingénieurs et chercheurs en biologie végétale. Une restauration permanente sera également disponible, en plus des produits alimentaires bio et véganes, épices et condiments, thés, légumes secs ou encore chocolat proposés à la vente. La Fête des plantes et du jardin du Domaine de Péré vous invite à « laisse[r] pour quelques instants vos vies agitées de côté et pren[dre] le temps de cultiver votre jardin ».

Des mesures sanitaires ont été prévues pour la tenue de l’événement en toute sécurité.

Domaine de Péré, 79360 Prissé-la-Charrière France

Programme et conférences en suivant ce lien.

La Fête de la Nature 2020 pour célébrer partout en France la biodiversité

potager de poche fleuri ©ABossePaltière

©ABossePaltière

1/10/2020 – Reportée en raison de la pandémie du COVID-19, la Fête de la Nature se déroulera du 7 au 11 octobre 2020 partout en France, en ville comme en campagne, en métropole comme en Outre-mer. Cinq jours pour observer, s’informer et célébrer la diversité du vivant. Rencontres et échanges entre novices et professionnels passionnés, la Fête de la Nature 2020 invite à s’inspirer les uns des autres, avec pour mot d’ordre : « Prenons-en de la graine ! »

Pour sa quatorzième édition, la Fête de la Nature revient toujours plus forte avec pas moins de 788 lieux de manifestation sélectionnés. Au programme : séances d’observation ou de jardinage, jeux, balades et randonnées guidées, projection de films, conférences ou encore expositions ouvertes à toutes et à tous. Les secteurs associatif, public et privé ainsi que les particuliers se mobilisent pour vous faire découvrir gratuitement parcs urbains, espaces naturels protégés, jardins privés et terrasses aménagées.

Avec une édition 2018 sur la « nature invisible » et une édition 2019 sur le « mouvement dans la nature », 2020 propose d’en « prendre de la graine [et de] semer l’envie d’agir ». S’inspirer des actions concrètes, des expérimentations et des initiatives de chacun pour préserver la biodiversité. La Fête de la Nature vous invite à « vivre l’expérience de la nature », partager connaissances, astuces et conseils dans la convivialité. Vous pourrez notamment visiter des potagers urbains, contempler les fleurs sauvages de votre rue, ou encore participer à un jeu d’énigme « escape game » au cœur des vignes.

Vous trouverez toutes les manifestations près de chez vous en suivant ce lien.

Des floraisons en automne ?

Poirier en fleur automne

18/09/2020 – Une clématite en fleurs en Picardie fin octobre, un lilas fleuri en Touraine le 3 novembre, un callistemon épanoui le 1er décembre dans le Var... Depuis 2015, l'Observatoire des Saisons, programme de science participative qui suit l'impact du changement climatique sur la flore, observe des floraisons d'automne dues à des étés très secs et des automnes chauds.

Ces floraisons peuvent s'observer après le retour de la pluie. « Les bourgeons, à peine entrés en dormance à la fin de l'été (ralentissement du métabolisme, qui se met en pause) reprennent leur activité métabolique et leur croissance, car la dormance a été très précocement levée par la sécheresse », explique Isabelle Chuine, chercheuse au CNRS et responsable scientifique de l'observatoire.

Vos arbustes ou fruitiers (ici, un poirier, photo prise en septembre) sont en fleurs en cet automne ? Vous aussi, témoignez en écrivant à contact@obs-saisons.fr

Marie Arnould, de la rédaction des 4 saisons

Les poudres réglementées

Soufre

28/08/2020 – Un nouvel arrêté, en date du 6 avril, précise les produits de biocontrôle autorisés depuis la loi Labbé, qui interdit l'utilisation des pesticides au jardin amateur. Cet arrêté exclut notamment les produits se présentant sous forme de poudre pour poudrage et ceux sous forme de poudre mouillable, ce qui concerne en particulier le soufre et le cuivre.

Seuls les conditionnements unidose ou tout autre système de dosage excluant le contact de l'utilisateur avec le produit sont désormais autorisés.

Autre disposition : l'emballage et le conditionnement des produits doivent assurer des expositions minimales pour les personnes et l'environnement, ce qui exclut les gros volumes. Des précautions fort louables, mais on attend que le même principe de précaution soit appliqué en matière de pesticides dans l'agriculture.

Marie Arnould, de la rédaction des 4 saisons

Un label pour les Fleurs de France

Logo Fleurs de France

24/08/2020 – L’industrie de la fleur coupée commercialise à 90 % des fleurs produites dans les pays émergents - Inde, Chine, Kenya, Amérique du Sud... Pesticides utilisés massivement, ouvrières travaillant sans protection, les conditions de travail provoquent des problèmes de peau, des cancers ou des malformations congénitales chez les enfants. Le label Fleurs de France, créé en 2017, propose une alternative pour les fleurs, mais aussi les plantes et les arbres produits par des horticulteurs et pépiniéristes engagés dans une démarche écoresponsable ou de qualité : certification environnementale Plante Bleue, MPS, label Rouge, Agriculture Biologique, charte Qualité Fleurs. Le label concerne aujourd'hui 1 243 entreprises issues de toute la filière (producteurs, mais aussi collectivités, grossistes, détaillants, entrepreneurs du paysage ou paysagistes concepteurs).

Marie Arnould, de la rédaction des 4 saisons

6 résultats sur 11 - Page 1/2
1[2]

Notre sélection de livres

Le guide Terre vivante du potager bio

Livre Le guide Terre vivante du potager bio
Cultiver, soigner, conserver

Des semis à la conservation, en passant par les soins, les conseils de culture, la récolte et la production de ses propres graines, cet ouvrage réunit toute l’expertise de Terre vivante pour réussir son potager bio.

(19,5 x 24 cm); 35,00 €

Ajouter au panier

Voir le catalogue  >

© 2008 Terre vivante