Editions Terre Vivante – L’écologie pratique

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Actualités Jardin bio

6 résultats sur 19 - Page 1/4
1[2][3][4]

Disparition de Bill Mollison, père de la permaculture

26/09/2016 - Bruce Charles "Bill" Mollison s'est éteint le 24 septembre à l'âge de 88 ans. Il était l'un des pères fondateurs de la permaculture, l'autre étant David Holmgren, avec qui il a coécrit la "Bible" de la permaculture, Permaculture One, en 1974. Ce livre proposait de travailler avec la nature plutôt que contre elle dès lors que l'on cherche à produire sa nourriture et suggérait entre autres choses de cultiver des variétés adaptées aux conditions (climat, sol...) locales.

Mollison a créé en 1978 l'Institut de la permaculture et ses idées ont influencé de milliers d'étudiants partout dans le monde. Mais loin d'être un dogme, ces préceptes sont surtout un modèle pour appréhender la philosophie sous-jacente de la permaculture avant de l'appliquer chez soi.

Omar Mahdi, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

 

 

 

 

Financer des ruches !

15/09/16 – L'association Apis Sapiens travaille à la défense de l'environnement naturel, en particulier celle de l'abeille et des pollinisateurs. Pour ce faire, l'association tente de faire des butineuses un  vecteur de lien social, de pédagogie et de projets citoyens.

En 2014, l'assocation avait lancé une campagne de financement participatif pour implanter un élevage de 150 ruches en Haute-Marne, soit 15 millions d'abeilles. Elle avait collecté à cet effet plus de 15 000 €. En 2016, elle souhaite créer un rucher à Talant, dans la banlieue (Côte-d'Or) en collaboration avec l'association des Jardins Familiaux de la ville. Ce rucher aura pour vocation la préservation de pollinisateurs sauvages et domestiques, ainsi que l'éducation de la population aux problématiques affectant ces derniers. Pour cela, 7 ruches seront installées au printemps 2016 dans le parc de la Fontaine aux Fées, sur des pelouses sèches en coteaux, gérées par le conservatoire des espaces naturels de Bourgogne.

Afin de réaliser ce projet, d'un montant de 5 350 €, l'association lance un financement participatif du 15 septembre au 15 octobre, sur Kisskissbankbank. Participez !

Marie Arnould, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Devine qui vient nicher ?

nid rouge gorge

© Joël Valentin

30/08/16 - Il n'est pas trop tard pour participer à l'enquête nationale "Devine qui vient nicher chez moi ?" organisée par la LPO (Ligue de protection des oiseaux). Jusqu'au 30 septembre, tous ceux qui le souhaitent peuvent observer les oiseaux qui nichent dans leurs jardins pour évaluer l'efficacité des nichoirs.

Cette enquête de science participative, organisée pour la cinquième année consécutive, fournit l'occasion de contribuer à mesurer l'état de santé des oiseaux des jardins. Parmi ces espèces, certaines ont subi une baisse importante de leurs effectifs, notamment du fait de la disparition de leurs zones de nidification et des pesticides. C'est le cas des moineaux friquet et domestique, des hirondelles rustiques et de fenêtre, et de la mésange noire. D'où l'intérêt de les répertorier.

Dans les nichoirs, vous pouvez retrouver toutes les espèces d'oiseaux cavernicoles inféodées aux cavités naturelles d'arbres ou aux anfractuosités des habitations : depuis la bergeronnette grise au troglodyte mignon, en passant par les chouettes chevêche ou hulotte, les mésanges (bleu, boréale, huppée, noire, nonette...), le rougegorge, voire même le petit-duc.

N'hésitez pas à participer, en vous rendant sur le site de la LPO.

Marie Arnould, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Construire l'agriculture de demain

crowdfunding Ferme de Bâlon

DR

18/07/16 - Dans une plaine de Saône dédiée à la céréale intensive, certains se battent pour un modèle d'agriculture différent. Laure et Dominique Darphin ont lancé le projet de ferme de Bâlon pour racheter 4 hectares de prés entourés de haies aux arbres plus que centenaires. Le projet ? Une ferme agro-écologique diversifiée, produisant intégralement en bio : apiculture, culture de céréales, vaches allaitantes, chevaux, production de plantes médicinales... Un projet à dimension pédagogique également, avec des ateliers et des formations à l'agro-écologie, et un gîte de très grande capacité.

Laure et Dominique Darphin ont réussi à acquérir les bâtiments et les terres en investissant lourdement, mais ils ont  besoin de renforcer leur apport pour pouvoir aménager la ferme, acquérir d'autres terres agricoles pour les sortir du lobby agrochimique et produire une nourriture saine, investir dans du matériel, planter d'autres haies, améliorer le confort des animaux... Dans cet objectif, ils ont lancé une campagne de financement participatif sur la plateforme Miimosa, et ont déjà collecté 3 400 € sur les 5 000 € escomptés.

Si vous souhaitez les aider dans la construction d'un nouveau modèle d'agriculture, n'hésitez pas à contribuer !

Marie Arnould, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Soutenir le Tribunal Monsanto

20/06/2016 - Depuis le temps, ça devait bien finir par arriver ! Monsanto, en raison notamment de sa tentative de privatiser le vivant et de ses pratiques agricoles - et les nombreuses victimes de ces dernières -, va se voir traduire devant un tribunal qui porte son nom. Le Tribunal Monsanto - qui se tiendra à La Haye, aux Pays-Bas, du 14 au 16 octobre 2016 - est une mobilisation internationale de la société civile pour juger le géant américain de l'agro-industrie. Les faits sont graves : crimes contre l'humanité et écocide.

Cette instance, unique en son genre, sera présidée par des juges du monde entier qui, en suivant la procédure de la Cour Internationale de Justice, statueront sur les questions qui lui seront posées par une équipe de juristes. Le but ? Mettre en lumière les outils légaux existants - et les vides juridiques - afin de mettre les entreprises transnationales face à leurs pratiques criminelles. Si Monsanto était reconnu coupable en octobre prochain, les communautés du monde entier pourraient alors s'appuyer sur ce jugement dans des procès contre des entreprises telles que Monsanto.

Parallèlement à ce tribunal, se tiendra une Assemblée des peuples (dont le comité d'organisation comprend des gens tels que Marie-Monique Robin, Vandana Shiva, Corinne Lepage, Gilles-Eric Seralini...) dans le but de rallier les mouvements sociaux et de planifier un futur qui échappe aux manœuvres de groupes industriels semblables à Monsanto. Une initiative déjà soutenue par plus de 100 signataires dont Terre vivante.

Pour en savoir plus : www.monsanto-tribunalf.org/

Omar Mahdi, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Appel au don de graines

© Serge Lapouge© Serge Lapouge

01/06/2016 - Saint-Bonnet-les-Tours-de-Merle est une très petite commune corrézienne de… 44 habitants ! C'est aussi l'une des premières à avoir voté et mis en place le "0 pesticides" sur l'ensemble de l'espace public. Le site, déjà classé Natura 2000 Réserve de Biosphère de l'Unesco, a reçu ce printemps le label "Terre Saine" du ministère de l'Environnement.

Comme le dit le maire, Jean-Michel Teulière, « ce n'est pas parce que nous sommes petits que nous ne devons pas être exemplaires ! » Depuis 2015, sous son impulsion, les habitants jardinent leur commune, cimetière compris, sans aucun budget de fonctionnement... car il n'y en a pas !

Aussi, pour les aider à semer la biodiversité, vous pouvez leur envoyer des graines, plutôt des espèces sauvages ou rustiques, du genre que l'on cueille au coin du jardin pour les disperser un peu plus loin. Merci pour eux !
Les graines sont à envoyer à cette adresse : Mairie, "Le bourg", 19430 Saint-Bonnet-les-Tours-de-Merle.

6 résultats sur 19 - Page 1/4
1[2][3][4]

Notre sélection de livres

Le Guide Terre vivante du potager bio

Livre Le Guide Terre vivante du potager bio
Cultiver, soigner, conserver
Christian Boué Jean-Paul Thorez

Des semis à la conservation, en passant par les soins, les conseils de culture, la récolte et la production de ses propres graines, cet ouvrage réunit toute l’expertise de Terre vivante pour réussir son potager bio.

512 pages; (19.5 x 24 cm); 35,00 €

Ajouter au panier

Voir le catalogue  >

© 2008 Terre vivante