Manger sain, bio, local, économique et gourmand… un réel défi ?

Article publié le
Vous aimeriez vous orienter vers une alimentation plus biologique, locale et saine mais ne savez pas par où commencer ? Depuis une dizaine d'années, le défi "Foyers à alimentation positive" accompagne gratuitement des foyers dans leur transition alimentaire pour mieux manger sans se ruiner.

Des légumes au marché.
FitNish Media | Unsplash

Près de 90 % des Français et Françaises ont consommé des produits biologiques durant l’année 2019 selon le baromètre de l’Agence bio de février 2020. Des personnes interrogées, seules 14 % en ont néanmoins consommés quotidiennement. Parmi les principales raisons à cet écart : le prix des produits, jugé encore trop cher, le doute sur le fait que le produit soit totalement bio, mais aussi le manque d’information.

Depuis un peu moins de dix ans, les défis “Foyers à alimentation positive” (FAAP) proposent d’accompagner gratuitement des foyers vers une alimentation plus saine, biologique et locale, gourmande et économique. Inspirés du défi “Famille à énergie positive” qui avait pour objectif de sensibiliser le grand public sur les économies d’énergies réalisables au quotidien, les défis “Foyers à alimentation positive” ont été initiés en 2012-2013 à Lyon. Ces défis ont désormais été déployés partout en France, portés par le réseau des agriculteurs et agricultrices bio, membre de la Fédération nationale d’agriculture biologique.

En quoi consiste le défi ?

Le défi a pour objectif de « démontrer de manière conviviale que l’on peut avoir une alimentation savoureuse, bio et locale, sans augmenter son budget alimentaire ». Une dizaine de foyers – constitués de personnes seules, en couple, avec ou sans enfants – vont tenter de faire évoluer leurs modes de consommation sur une durée déterminée, grâce aux animations et conseils proposés par les organisateurs et organisatrices des défis. Les foyers peuvent notamment participer à des ateliers de nutrition et de diététique pour comprendre leurs besoins alimentaires, des cours de cuisine ou de jardinage, des visites de fermes bio, ou encore des initiations à la permaculture.

Ce défi citoyen offre des clés de compréhension pour la mise en œuvre d’une alimentation équilibrée biologique et locale, en mettant par exemple l’accent sur l’utilisation de protéines végétales. Il permet également un moment de partages et d’échanges de “trucs et astuces” utilisables au quotidien comme des recettes anti-gaspillage.

Êtes-vous prêts et prêtes à relever le défi ?

Vous trouverez les défis actuels et passés en suivant ce lien.

 

Madeleine Goujon

À lire aussi

D’autres articles sur