Les Victoires des cantines rebelles : l’alimentation durable au service des territoires

Article publié le
Une alimentation de qualité, bio, saine ou encore locale devrait être selon vous accessible à tous et à toutes ? Vous portez un projet alimentaire durable collectif sur votre territoire ? Vous pouvez jusqu’au 4 juillet déposer votre candidature aux Victoires des cantines rebelles organisées par Un Plus Bio pour mettre en valeur votre initiative et inspirer le plus grand nombre !
Les Victoires des cantines rebelles : l’alimentation durable au service des territoires 1

J. Borba | Unsplash

« La Victoire est un graal de reconnaissance aussi bien en interne qu’à l’extérieur », avait confié Maxime Cordier, responsable de la restauration municipale de Fontenay-sous-Bois (94), à l’association Un Plus Bio en 2019. Offrant de la légitimité et valorisant des initiatives, les Victoires récompensent selon lui « une démarche holistique et pas seulement un pourcentage de bio qui, en soi, ne veut pas dire grand-chose ». En effet, l’événement national annuel organisé par Un Plus Bio vise à promouvoir les expériences de restauration collective innovantes, originales et inspirantes, engageant de véritables changements alimentaires sur les territoires : plus de bio, de saisonnalité et de localité, mais aussi un travail sur l’éducation alimentaire, la démocratie alimentaire, le gaspillage, la suppression des produits ultra transformés ou encore la réduction du plastique et le tri des déchets.

| Un plus Bio

Les huit Victoires 2021

Pour leur 6e édition, les Victoires des cantines rebelles récompenseront en novembre 2021 lors d’une cérémonie sept catégories : les victoires de l’éducation, du juste prix, de la démocratie alimentaire, des friches rebelles, de la solidarité, de l’audace écologique et de la cuisine rebelle, mais aussi un prix spécial coup de cœur du jury. L’accès au concours est ouvert à toute personne morale, collectif citoyen, association ou entreprise, dont le projet est déjà engagé concrètement. Partenariats installant des relations équitables entre les personnes productrices et celles qui consomment, évolution notable de la manière de cuisiner en collectivité, construction d’une cuisine écologique, implication des citoyens et citoyennes dans l’élaboration d’un projet alimentaire local ou encore campagnes de dons alimentaires soutenant les personnes en situation irrégulière sont des exemples de projets répondant aux critères pour concourir.

Si vous portez un tel projet, vous pouvez jusqu’au 4 juillet déposer votre candidature en suivant ce lien.

 

Madeleine Goujon  

À lire aussi

D’autres articles sur