Gels tardifs : participez avec Tela Botanica à une étude des dégâts causés sur les végétaux

Article publié le
Après un mois de mars aux températures particulièrement élevées, le mois d'avril a fait la place au froid, enregistrant de nombreux épisodes de gelées tardives. Pour bien rendre compte des effets de ce gel sur les végétaux, Tela Botanica a lancé un appel aux citoyens et citoyennes à observer les dégâts sur les plantes de leurs alentours et à les communiquer pour qu'une analyse en soit faite.
Fleur gelée, Roland Steinmann de Pixabay

Fleurs gelées.
R. Steinmann | Pixabay

Afin « d’évaluer l’ampleur des dégâts et la vulnérabilité des différentes espèces » de plantes impactées par les gelées tardives de ces dernières semaines, Tela Botanica a lancé un outil de saisie de données botaniques en ligne, participatif et ouvert à tous et à toutes.

Les témoignages et observations citoyennes contribueront à une étude menée par des chercheurs et chercheuses du CNRS et de l’Inrae, et permettront notamment d’améliorer « notre capacité à pouvoir anticiper ces événements dans le futur dont la fréquence risque de s’accroître dans les prochaines années ». Vous serez ainsi amené à identifier l’espèce ou la variété touchée, le lieu et le pourcentage de dommage, l’organe touché ou encore le stade de développement de la végétation.

Si vous avez constaté des dégâts proches de chez vous liés aux récentes vagues de froid, vous pouvez partager vos observations en suivant ce lien. Les observations seront visibles sur cette cartographie.

 

Madeleine Goujon

À lire aussi