Le fenouil : culture et recette

Article publié le
Laissez monter le fenouil en graines ! Avec le poisson, en décoction ou nature, celles-ci sont à croquer. Découvrez comment cultiver et déguster le fenouil !
Fleur de fenouil

Culture du fenouil

Le fenouil vivace (Foeniculum vulgare) se satisfait d’un sol pauvre, même calcaire, et d’un emplacement ensoleillé. En revanche, il redoute les sols détrempés et trop humides, le drainage est de rigueur ! Il se multiplie par semis, mais sa croissance est rapide. Dans un massif, placez-le en arrière-plan et laissez-le monter en graines, car ce sont surtout elles qui nous intéressent ici. Les graines sont offertes par des fleurs jaunes en ombelle, à l’odeur anisée, tout comme le reste de la plante. Au-delà de son intérêt gustatif, le fenouil déploie des tiges d’environ 1,5 mètre de long. Elles sont couvertes de fines feuilles duveteuses et vaporeuses.

Dessin d'un fenouil

Semis et plantation

Vous pouvez soit semer le fenouil, soit l’acheter en godet et le planter. On sème au début du printemps en mars-avril sous abris et en mai en pleine terre, ou bien à la fin de l’été (août-septembre). Pour le semis, respectez un espacement de 20 cm entre les graines et 50 cm entre les rangées. Puis, lorsque les pousses ont quelques feuilles, éclaircissez à 50 cm entre chaque plant, en ne gardant que les plus vigoureux. Pour la plantation, il suffit de creuser un trou un peu plus large et profond que la motte et de mettre en terre avant de combler les vides. Si votre terre est un peu lourde, vous pouvez la mélanger avec un peu de sable, afin de la drainer. Après la plantation ou se semis, il convient d’arroser en pluie fine pour le semis et plus abondamment pour le plant.

Entretien

Le fenouil n’a pas besoin de beaucoup d’entretien. On arrose pendant un mois après la plantation, ensuite, ce n’est plus la peine.

Nuisibles et associations de culture

Le fenouil peut être attaqué par les pucerons, les limaces et le mildiou. Mais dans les faits, c’est chose rare. Il n’est pas très courant que le fenouil se fasse attaquer. En revanche, il éloigne l’altise, la mouche du navet et la mouche de la carotte. Le fenouil s’entend bien avec le poireau, le céleri et le navet. Du reste, le fenouil n’est pas réputé pour être un très bon voisin, et n’est pas apprécié par la plupart des autres plantes potagères.

Multiplication

Le fenouil se multiplie tout seul par semis. Il est possible de maîtriser cette multiplication spontanée en récoltant les graines et en les ressemant où bon vous semble l’année suivante.

Récolte

Les feuilles et les graines sont les deux parties récoltées du fenouil. Vous pourrez faire vos premières cueillettes 3 mois après le semis et 1 mois après la plantation. Prélevez des feuilles et des graines au fur et à mesure, selon les besoins. Privilégiez le matin pour récolter les feuilles, elles garderont ainsi mieux leurs arômes. Pour les graines, il faut qu’elles se détachent facilement de la fleur. Choisissez une journée sèche pour faciliter la conservation ensuite.

Conservation

Une fois les graines récoltées, il suffit de les entreposer sur un papier journal, dans une pièce sèche, aérée et sans soleil direct. Ensuite, placez-les dans un bocal hermétique. Pour les feuilles, mieux vaut les déguster fraîches !

Usages et propriétés

À la fois légume et aromate, le fenouil parfume d’une saveur légèrement anisé les garnitures, les potages ou la ratatouille. Il se marie tout particulièrement avec le poisson. Toute la plante est comestible, mais ce sont surtout les graines qui sont consommées. Elles sont médicinales : diurétiques, elles luttent contre la rétention d’eau ; digestives, elles soulagent efficacement les ballonnements.

Recette de fenouil en papillote

Une manière très simple et tout aussi savoureuse de cuisiner le fenouil est en papillote !

Ingrédients

  • Un filet du poisson de votre choix
  • ½ fenouil
  • Des carottes
  • Des agrumes
  • Du thym
  • Une tomate
  • Huile d’olive
  • Sel/poivre

Préparation

  • Coupez les légumes en lamelles.
  • Coupez un carré de papier aluminium.
  • Disposez la tomate et les carottes finement tranchées.
  • Mettez le filet de poisson par-dessus.
  • Ajoutez le fenouil et les agrumes.
  • Parsemez de thym.
  • Versez un filet d’huile d’olive.
  • Salez et poivrez à votre convenance.
  • Refermez la papillote et enfournez 20 à 30 minutes selon l’épaisseur du poisson, à 180°C.

Ou sinon, faites comme en Inde, croquez simplement des graines de fenouil (ou d’anis vert) à la fin des repas, elles vous garantiront une digestion légère et une haleine agréable !

Syvie Hampikian

 

Pavé essembio 594*164