Explore le monde… depuis ton jardin !

Article publié le
Embarquement immédiat pour un grand voyage autour du monde ! Au programme : des escales sur plusieurs continents pour découvrir les jardins aux quatre coins de la planète et mener des tas d’activités potagères.
Explore le monde… depuis ton jardin !

S. Duchesne

Ces activités sont issues du livre Les aventuriers au jardin bio explorent le monde de David Melbeck et Séverine Duchesne, en coédition avec Plume de carotte.

Jardin d’Europe : offre-toi des radis

Au temple antique de Delphes, on offrait les prestigieux radis sur des plats en or et les navets sur des plats en plomb ! Même si tu n’as pas de vaisselle en or, cultive des radis, c’est trop facile, même en jardinière. Ta plantation doit être en plein soleil et se réalise entre mars et octobre.

Comment faire ?

  • Remue la terre, retire les cailloux, ajoute du terreau fin et léger.
  • Creuse un petit sillon de 3 cm de profondeur.
  • Sème une graine de radis « 18 jours » tous les 3 cm et laisse un espace de 15 cm entre deux rangs. Recouvre de terre.
  • Arrose tous les jours. Et après environ 3 semaines, croque tes radis !

Le sais-tu ?

Le radis cultivé descend de la ravenelle, une plante sauvage de la famille du chou.

Rouge à lèvres nature

Les fraises des bois et les mûres étaient largement ramassées. Imagine un peu ces grands philosophes les croquant à pleines dents. Eux aussi avaient sans doute la langue et les dents devenues violettes par gourmandise. D’ailleurs, les femmes s’enduisaient les lèvres avec des mûres écrasées en guise de maquillage.

Jardin d’autrefois : la tour Babylonienne

En Mésopotamie, il y a environ 2 600 ans, le roi Nabuchodonosor II fit édifier les célèbres jardins suspendus de Babylone. Une merveille d’architecture, d’ingéniosité et de jardins en terrasses aujourd’hui disparus. Construis toi aussi un ingénieux système pour faire pousser tes aromates, tes fleurs ou tes légumes.

S. Duchesne

Matériel

  • 3 à 5 pots en terre cuite de tailles différentes ;
  • Du terreau et de la terre ;
  • Des plants à repiquer ;
  • Une tige de fer ou un bâton fin.

Comment faire ?

  • Classe les pots selon leur taille. Remplis-les à moitié avec le terreau du plus gros au plus petit.
  • Pose le deuxième pot au centre du plus gros. Enfonce-le bien, repique ton plant d’aromate puis ajoute du terreau pour le caler et compléter de le remplir autour. Continue avec les autres pots.
  • En passant par le trou d’évacuation de chaque récipient, enfonce la tige du sommet jusqu’au dernier pot pour stabiliser ta tour.

La menthe sous contrôle

La belle plante aromatique est très envahissante. Enterre un pot dans le sol en le laissant dépasser de 1 cm. Plante la menthe dans le pot pour contenir ses racines traçantes. Arrose fréquemment.

Conseil

Installe plutôt les plantes qui aiment la fraîcheur (menthe, persil, basilic) au premier étage et les plantes qui supportent la sécheresse et aiment le soleil (thym, origan) au dernier. Entre, tu as le choix (fraises, ciboulette, salades, tomates…).

Jardin d’Amérique : expérimente le lombriscope

Quand ils ne rencontrent pas le ver plat d’Argentine, les lombrics mélangent et aèrent le sol. La preuve avec cette petite expérience.

S. Duchesne

Comment faire ?

  • Remplis un grand bocal en verre en alternant des couches toujours humides de terre noire, de sable, de terre claire et de compost. Ajoute quelques herbes coupées et des feuilles mortes en surface.
  • Récupère une dizaine de lombrics en bêchant le jardin. Place-les dans le bocal. Perfore le couvercle de petits trous avec un clou et un marteau. Referme.
  • À l’aide d’une ficelle, enveloppe ton lombriscope avec du carton épais. Au bout d’une semaine, retire le carton et observe le travail des lombrics. Relâche-les lorsque ton expérience est finie.

 

Pavé essembio 594*164

 

Jardin d’Asie : ton mini-jardin flottant

En Asie du Sud-Est et en Indonésie, où un grand nombre d’épices poussent naturellement, des peuples de pêcheurs cultivent tomates, haricots et autres légumes sur des jardins flottants fabriqués avec des tapis de plantes aquatiques et de la boue. Imagine un petit potager flottant sur la mare de ton jardin.

S. Duchesne

Matériel 

  • Un grand saladier en plastique ;
  • Des bouchons de liège ;
  • Des semences potagères (radis, salades, aromates) ;
  • Une perceuse sans fil ;
  • Du fil de fer ;
  • Une pince ;
  • Du gravier ;
  • Du terreau.

Comment faire ?

  • Perce chaque bouchon de part en part, dans le sens de la largeur, avec la perceuse munie d’un foret fin.
  • Enfile les bouchons sur un fil de fer en veillant à les serrer les uns contre les autres.
  • Fixe ce collier de bouchons autour du saladier comme une ceinture flottante. Serre encore, tends, vrille puis coupe le fil de fer avec une pince.
  • Dispose une épaisseur de 4 cm de graviers en guise de lest au fond du saladier. Teste sa flottabilité dans un évier ou dans un bassin. Ajoute du terreau en laissant 2 cm de rebord.
  • Sème radis et salades ou même des épices comme la ciboulette ou la menthe. Pas trop quand même ! Et zou… Laisse ton jardin voguer sur l’eau.

Cœur piquant

Les graines de la bourse -à-pasteur se cachent dans des fruits miniatures en forme de cœur qui ont un petit goût agréable et piquant. Ajoute-les crus dans une salade. C’est une « mauvaise herbe » commune au jardin dans le monde entier

 

David Melbeck et Séverine Duchesne

À découvrir

D’autres articles sur