Brède mafane : la cultiver et la consommer aisément

Article publié le
De ses pérégrinations sous les tropiques, la brède mafane nous rapporte des parfums exotiques puissants. Son goût poivré et sa saveur piquante sont à expérimenter en cuisine, notamment pour rehausser une salade. Au jardin ou en pots, elle s’adaptera assez facilement.
Pascal Aspe qui transporte des plants à côté de la pépinière

Avez-vous dit brède mafane ?

Curiosité potagère, la brède mafane ou bredy mafana, ou encore cresson de Para jaune (plus rarement spilanthe des jardins), est originaire du Brésil et du Pérou. Mais c’est dans les îles de l’océan Indien qu’elle est le plus cultivée : Madagascar, Réunion, Mayotte, Comores… Par exemple, à Madagascar, on l’utilise en cuisine dans le traditionnel “romazava”, plat traditionnel délicieusement parfumé, ou encore dans des salades. Elle a été adoptée dans toute l’Asie du Sud-Est, et on la trouve dans les épiceries asiatiques ou indiennes.

Du semis à la récolte

Semez les graines de brède mafane de mai à juin dans un sol drainant et bien fertilisé. La température optimale pour le semis est de 18 °C. Elle se sentira également bien en pots et en jardinières. Vous pouvez alors semer les graines dès le mois d’avril, et sortir la jardinière en mai.

Lorsque les plants ont 3 ou 4 feuilles, éclaircissez pour n’en laisser qu’un tous les 40 cm (en tous sens). Quinze jours plus tard, repiquez en pleine terre. Arrosez bien car la brède mafane ne supporte ni la sécheresse ni le froid. Cependant, attention à ne pas détremper le sol, elle n’aime pas cela. À maturité, la plante mesure 10 cm de haut. Ses feuilles sont ovales et ses fleurs jaunes (floraison de juillet à octobre).

La brède mafane est très résistante aux maladies. En revanche, faites attention aux limaces durant les premières semaines de semis.

Finalement, il faut attendre environ 60 jours avant la récolte. La brède mafane est à maturité lorsque les fleurs en boutons commencent à s’ouvrir. Récoltez les feuilles en coupant les tiges pour favoriser l’émission de nouvelles pousses. 

La consommer avec modération

En malgache, “bredy” signifie “herbe” et “mafana” signifie “chaud”, en référence à la saveur des feuilles qui, crues comme cuites, ont une saveur piquante, poivrée et rafraîchissante. Elles procurent pendant quelques secondes une impression identique à une anesthésie de la bouche ! On peut également consommer les fleurs, mais il convient de ne pas trop en abuser, car leurs propriétés sont beaucoup plus fortes que celles des feuilles !

Fleurs de Brède mafane

Il est recommandé de consommer les feuilles fraîches dans la journée après la récolte. On peut éventuellement les garder trois jours au réfrigérateur, roulées dans un torchon humide.

Un article proposé par la Ferme de Sainte-Marthe

 

1% pour la planète - 728*90