La phytoépuration
La phytoépuration 1
La phytoépuration 2
La phytoépuration 3
La phytoépuration
La phytoépuration 1
La phytoépuration 2
La phytoépuration 3

La phytoépuration

Assainissement collectif et individuel, dépollution...

25,00

Épurez vos eaux usées grâce aux plantes
Quantité

Qu’est-ce que la phytoépuration ? Est-elle efficace ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Quel est le véritable rôle des végétaux ? Tous les dispositifs se valent-il ?

Découvrez grâce à cet ouvrage exhaustif et pratique les mécanismes de l’épuration des eaux usées par les plantes. Les dispositifs de phytoépuration homologués sont décrits et illustrés par des dessins techniques, et une quarantaine de plantes phytoépuratrices sont inventoriées sous forme de fiches détaillées.

Que vous soyez élu local attiré par la phytoépuration pour votre collectivité, particulier désireux de vous lancer dans une piscine naturelle ou ou agriculteur soucieux de réduire votre impact sur les cours d’eau, ce livre sera un véritable outil de décision et de compréhension rassemblant toutes les démarches légales et administratives et les procédures d’intervention possibles.

Auteur : Aymeric Lazarin - Guillaume Lazarin
Nombre de page : 208
Date de parution : 29/05/2017
ISBN : 9782360982769
Thématique : Habitat écologique
Sous thématique : Conception et gros oeuvre
Collection : Conseils d'expert

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La phytoépuration”

AU SOMMAIRE

  • Pourquoi adopter la phytoépuration ?
    • Qu’est-ce que la phytoépuration ?
      • Définition – Un peu d’histoire
    • État des lieux de la gestion de l’eau
      • Le coût de l’eau – La qualité de l’eau – Et la phytoépuration ?
    • Phytoépuration versus dispositifs traditionnels
      • Les dispositifs traditionnels – Les dispositifs de phytoépuration – Comparaison entre les dispositifs traditionnels et la phytoépuration
  • Les mécanismes de la phytoépuration
    • La phytoépuration : des plantes, un substrat et des micro-organismes
    • Traiter la pollution organique :
      • L’épuration de la matière organique carbonée
      • L’épuration de la matière organique azotée
      • L’épuration de la matière organique phosphorée
    • Traiter la pollution chimique :
      • Le rôle de la phytoépuration face aux pollutions chimiques
    • Traiter la pollution microbiologique :
      • Les plantes : un support pour les microorganismes épurateurs
    • Les autres rôles des végétaux :
      • L’action sur les matières en suspension
      • L’évapotranspiration
      • L’intégration paysagère
      • Le confinement des odeurs
  • L’épuration des eaux usées domestiques
    • Règles d’entretien
    • Quelques gestes de prévention :
      • Ne jetez pas tout dans l’évier !
      • Choisissez des produits écologiques
      • Pourquoi pas des toilettes sèches ?
    • Les solutions d’assainissement collectif :
      • La réglementation
      • Le filtre planté de macrophytes à écoulement vertical
      • Le filtre planté de macrophytes à écoulement horizontal
      • Le lagunage naturel
    • Les solutions d’assainissement individuel :
      • La réglementation
      • L’agrément est-il gage de qualité, d’efficacité et de tranquillité ?
      • Le dispositif Jardi-Assainissement FV + FH (Aquatiris)
      • Le dispositif Jardi-Assainissement FV (Aquatiris)
      • Le dispositif AutoEpure® (Epur Nature)
      • Le dispositif Ecophyltre® (Opure/Jean Voisin)
      • Le dispositif Phytostation Recycl’eau (Blueset)
    • Comment passer à la phytoépuration en assainissement individuel ?
      • Quels interlocuteurs ? – Quel dimensionnement ? – La conception du projet – La validation du projet – Les travaux
  • L’épuration des eaux usées agricoles
    • Lutter contre les transferts de pollution
    • Les zones tampons sèches
    • Les zones tampons humides
    • Les zones tampons humides artificielles
    • Comment créer une zone tampon ?
      • La réglementation – La conception – Les démarches administratives
  • Les autres applications de la phytoépuration
    • Les piscines naturelles
      • Comment ça marche ? – L’entretien – Comment créer une piscine écologique ?
    • Les bassins d’ornement
      • Différentes sortes de bassins – La réglementation – L’implantation – La végétalisation
  • La phytoépuration : de vastes perspectives… et des limites !
    • Les eaux usées agricoles
    • Les eaux usées industrielles
    • De la phytoépuration à la phytoremédiation
    • Les limites de la phytoépuration :
      • Attention à la conception et à la réalisation ! – La phytoépuration craint-elle le froid ? – Faites de la place !
  • Les principales plantes pour les dispositifs de phytoépuration
    • Les différentes plantes aquatiques et de berge :
      • Les hydrophytes – Les hélophytes – Les rivulaires
    • Açore odorant – Alpiste faux-roseau – Arum d’Éthiopie – Aulne glutineux – Bambou pubescent – Butome en ombelle – Cératophylles – Consoude – Cornouiller sanguin – Élodée du Canada – Épi d’eau – Épilobes – Eupatoire chanvrine – Gunnère – Iris des marais – Jacinthe d’eau – Joncs – Laîches – Laitue d’eau – Lentilles d’eau – Massette à larges feuilles – Menthe aquatique – Nénuphar jaune – Noisetier commun – Nymphéas – Pesse d’eau – Peuplier noir – Plantain d’eau commun – Pontédérie à feuilles en cœur – Populage des marais – Potamots – Prêles – Reine des prés – Renoncule en crosse – Renouée amphibie – Roseau commun – Rubanier dressé et rubanier simple – Sagittaire à feuilles en flèche – Salicaire commune – Scirpe lacustre – Saules – Véronique des ruisseaux
La phytoépuration

La phytoépuration

25,00