Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Perma, Ruta, Résilience, Et cetera.

Par Audrey Silly - Mérignac (33)


Il était une fois, dans un petit bout de jardin,

Un joyeux bazar, où chacun vivait dans son coin.

Fée Grelinette, un train d'avance sur son temps,

Pratiquait la permaculture depuis déjà un moment.

Autour d'elle, dans 70 m² de verdure,

Cohabitaient des êtres de divers horizons et cultures :

- Alfonse le ragondin, creuseur de rives à ses heures perdues,

- Pimprenelle la chenille, complexée par son corps velu,

- Eugène le lombric, valeureux travailleur du sol,

- Iris la pie, gourmet et cleptomane de haut vol.

Tous vivaient ensemble mais chacun s'occupait de ses oignons,

« On n'est jamais mieux servi que par soi-même », c'est ce que dit le dicton !

Fée Grelinette, surnommée par tous, le Grelot,

Pensez donc ! Habiter une roulotte et avoir un récupérateur d'eau de pluie,

Cuisiner ses épluchures et faire ses propres semis,

Faut avoir une araignée dans la coloquinte, vouloir se casser le ciboulot,

Pour aimer se prendre le chou avec tout ça !

Alors qu'au Ravageur-Supermarché, il y a tout en un claquement de doigts !

« Je souhaite tendre vers l'autonomie », se défend Grelinette.

« Contribuer à la préservation de notre belle Planète »...

Des discours de Grands-mères, des propos de Hippies,

Tous s'accordent à dire qu'il s'agit d'inepties.

Mais un jour cependant, arriva un malheur,

Qui mit chacun face à ses plus grandes peurs.

Iris la pie, rentrant d'une lointaine contrée,

Avait trouvé de bon goût d'y tester l'asticot vapeur,

S'agissant d'un met rare puisque d'une espèce protégée.

Or certaines expériences sont de grosses erreurs,

Pas seulement pour soi mais pour le monde entier,

Car ledit asticot n'était pas vraiment frais,

Et porteur d'un virus de la classe des Rutabagaviridés.

Rutabaga-40 comme il fut appelé,

Fit ses premières victimes sans se faire remarquer.

Mais quand les malades se comptèrent par milliers,

Tout le monde se rua au Ravageur-Supermarché.

Pour certains, TV-Végé racontait des salades,

« Ils veulent créer la peur pour mieux nous contrôler ! »

Pour d'autres, touchés ou ayant un proche malade,

« Vous ne comprenez pas, ils veulent nous protéger ! »

Iris la Pie, finit par s'en remettre,

Mais chaque habitant dut être confiné,

Alfonse, Pimprenelle, Eugène et Fée Grelinette,

Tous n'y étaient pas pareillement préparés.

Faire preuve de patience et de débrouillardise,

Du temps, du temps, du temps, alors qu'ils en manquaient,

Ils étaient riches maintenant de toutes ces heures promises.

Mais comment pourraient-ils donc, enfin, les occuper ?!

Pimprenelle, s'ennuyant, se mis à boulotter,

Alfonse, quant à lui, continua de creuser,

Eugène, soignant de la Terre, fut réquisitionné,

Et pour Fée Grelinette, rien n'eut vraiment changé.

Tendre vers l'autonomie et préserver Gaïa

Faire évoluer son empreinte Carbone vers le bas,

Elle mettait déjà tout cela en pratique.

Etant moins impactée en cette période critique

Et voulant contribuer à l'effort collectif,

Elle commença à distribuer des conseils instructifs,

Comme apprendre à faire soi-même ou à observer.

Elle sema, de-ci de-là, ses graines de solidarité.

Après cela, la vie du petit bout de jardin

Ne fut plus jamais la même et changea pour chacun.



Tous ressortir touchés de cet étrange épisode,

Chacun en tira ces propres conclusions

Du pourquoi du comment de ces temps incommodes,

Mais tous s'accordèrent à dire à l'unisson

Que l'approche permacole de leur charmant Grelot,

Qui au premier abord sortait un peu du lot,

Etait finalement très réfléchie et sage,

Axée sur l'observation, la patience et le partage.

Audrey Silly
© 2008 Terre vivante