Les jardins de l’hôpital de demain : un concours pour plus de nature et plus de vivant !

Article publié le
Les aménagements paysagers fleurissent dans les établissements de santé. Apportant de nombreux bienfaits aux malades, ils contribuent également au bien-être du personnel de santé. Pour mettre en valeur ces initiatives et récompenser leur engagement, l’association biodiversanté a lancé ses trophées, les “jardins d’Hippocrate”.

Les jardins répondent à un besoin de nature et de verdure et contribuent au bien-être des humains.
G. Jimenez | Unsplash

« Un espace dans lequel les plantes sont prédominantes, avec la volonté de reconnecter l’Homme au vivant, dans l’intérêt de son bien-être, de sa santé et de son autonomie. » Voilà comment Paule Lebay – ancienne infirmière devenue consultante spécialisée dans les jardins de soin* – définit les jardins thérapeutiques. Pensés et adaptés aux publics que les établissements de soin reçoivent, ces jardins répondent à un besoin de nature et de verdure pour les patients et patientes et leurs familles. Mais ils sont également précieux pour les personnels de ces institutions, durement éprouvés par deux ans de pandémie et les conditions de travail du secteur de la santé. Aujourd’hui, des établissements de soins s’en rendent compte et créent leur petit havre de paix. Pour les identifier, les valoriser et récompenser ces démarches, l’association biodiversanté a lancé ses trophées, les “jardins d’Hippocrate”. L’objectif selon l’association est « de rappeler l’importance de la biodiversité dans le secteur de la santé […], (re)placer la biodiversité au cœur des enjeux du développement durable en rappelant les différents services qu’elle rend à l’Humain, et son influence dans l’ensemble des axes d’une démarche RSE [responsabilité sociale et environnementale, NDLR] ».

Biodiversanté part du constat que « le secteur de la santé est directement lié à la santé de la biodiversité, [et qu’une] biodiversité dégradée est une cause majeure des maladies ». La nature apaise et régénère, et la biodiversité est bénéfique à chaque étape d’un parcours de soin, alors que les établissements de santé « contribuent à la pression exercée sur la biodiversité ». Avec ces trophées, l’association entend mettre en valeur ces projets novateurs et aboutis qui contribuent au bien-être du personnel de santé engagé ainsi qu’à celui des malades. Cinq projets d’aménagement paysager d’établissements de santé – qu’ils soient publics ou privés – seront sélectionnés et recevront des formations en hortithérapie, un kit pédagogique et seront valorisés par les partenaires média de l’association. Le lauréat “grand trophée” recevra en plus une dotation de 1 000 €. Les thématiques pour évaluer les lauréats se basent sur les axes de la RSE, et mêlent qualité de vie au travail, santé de la biodiversité, prise en compte de la nature dans le parcours de soin des patients et patientes, et ancrage local au sein du territoire.

Si vous souhaitez mettre en valeur l’aménagement paysager de votre établissement de santé, vous pouvez envoyer votre dossier à l’association avant le 15 octobre prochain. Les résultats seront partagés au grand public le 6 décembre.

*Et autrice de Créer un jardin de soins aux éditions Terre vivante.

 

Madeleine Goujon

À lire aussi