La serre en juin

Article publié le
L’utilisation que font les jardiniers de leur serre varie selon la taille de l’équipement, la région et les cultures choisies. Après avoir visité dans le froid de janvier la serre de David Latassa, abonné isérois des 4 saisons, l’équipe du magazine a renouvelé l’expérience en juin.
La serre en juin

Que sont devenus les choux, la verveine emmitouflée sous son paillage, l’artichaut à moitié gelé, le citronnier et l’olivier ? Entre les semis spontanés et choisis (pois, haricots), les plants mis en place, tomates et patates douces, et ceux attendant d’être plantés à l’extérieur, comme aubergines et poivrons), la serre est bien occupée…

Elle fournit surtout des repas au quotidien, notamment des salades, de l’arroche, des choux. Grâce à la vigne, en pleine expansion sur le toit, et aux aérations, la température est idéale pour que les légumes se développent d’ici l’été.

Brouillon auto