Grande camomille : une aide efficace contre la migraine

Article publié le
Les maux de tête font partie des problèmes de santé les plus répandus. Rares sont ceux qui sont épargnés au cours de leur vie. En France, 6 % de la population dit en souffrir chaque jour et 70 % y sont sujets de manière brutale ou récurrente.
Grande camomille : une aide efficace contre la migraine 1

| Pixabay

Cet article et ces recettes sont extraits du livre Le guide Terre vivante de la santé au féminin de Helga Ell-Beiser.

La grande camomille (Tanacetum parthenium) appartient à la famille des Astéracées et représente la plante la plus importante pour traiter les migraines liées à une cause hormonale. Elle ressemble à la camomille matricaire et était autrefois cultivée dans presque tous les jardins paysans.

Sur le plan médical, on utilise la sommité fleurie, particulièrement riche en principes actifs, surtout en huile essentielle (entre autres le camphre), en substances amères (parthénolide) et en flavonoïdes. Analgésique, anti-inflammatoire et fébrifuge, elle intervient sur le métabolisme de la sérotonine qui joue un rôle dans l’apparition de migraines. Auparavant, on utilisait la grande camomille contre la fièvre et les maux de tête, mais aussi pour faciliter l’accouchement et la délivrance.

Hildegarde de Bingen recommandait déjà la grande camomille en cas de douleurs menstruelles, préparée en bouillon avec de l’eau, de l’huile et de la farine. Aujourd’hui, cette plante a fait l’objet d’études approfondies concernant le traitement de la migraine. Elle permet de réduire aussi bien la fréquence que l’intensité des crises. En général, elle est prise en prévention en teinture alcoolique ou en extrait. Il est cependant possible de prendre, en cure, des feuilles fraîches. Il arrive parfois que les femmes souffrant de migraine rapportent aussi une diminution de la douleur en cas de crise aiguë traitée par de la teinture alcoolique et de la tisane.

Ne consommez pas de grande camomille pendant la grossesse et en cas d’allergie aux Astéracées.

Grande camomille : une aide efficace contre la migraine
La teinture alcoolique de grande camomille est très facile à fabriquer.
H. Schmidt-Röger |


Teinture alcoolique de grande camomille

  • Bocal en verre
  • 30 g de parties aériennes de grande camomille (fraîches)
  • 75 ml d’alcool à 70 %
  • Filtre à café ou à thé
  • Petit flacon compte-gouttes

Pilez les parties aériennes de grande camomille avec l’alcool dans un mortier à parois rugueuses, jusqu’à obtenir une bouillie végétale liquide. Versez celle-ci dans un bocal en verre et laissez macérer dans un endroit chaud pendant 2 semaines. Remuez régulièrement. Puis filtrez le liquide obtenu dans un filtre à café ou à thé et versez-le dans un petit flacon compte-gouttes. Prenez 40 gouttes de la teinture alcoolique le matin, pendant 3 mois.


Tisane de grande camomille

Vous pouvez acheter de la grande camomille en pharmacie ou dans une herboristerie bien achalandée. Si vous cultivez la plante dans votre jardin, préparez une tisane ou une teinture alcoolique à partir de la plante fraîche.

Mettez 1 c. à c. de grande camomille séchée (ou 1 c. à s. de grande camomille fraîche) dans une tasse puis versez dessus 150 ml d’eau chaude. Laissez infuser à couvert pendant 7 à 10 minutes avant de filtrer la tisane. Buvez-en 3 tasses réparties dans la journée.


 

Helga Ell-Beiser

Extrait du livre
Pavé A - Autoptomo stage Aroma