Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Récolter et conserver ses greffons en vidéo

Rapidité de mise à fruits, contrôle de la vigueur, adaptation au sol et au climat... voici les multiples intérêts du greffage !

Pour réussir vos greffes au printemps, tout se joue en hiver !
A cette période, les végétaux sont au "repos". Repérez les variétés que vous aimeriez voir dans votre jardin. Armé d'un sécateur, prélevez des pousses de l'année précédente d'un fruitier ayant déjà effectué une à deux mises en fruits. Celles-ci doivent être saines et vigoureuses. Evitez de prélever les gourmands et préférez les greffons de 40 à 50 cm, dotés d'un beau diamètre. Pensez à les identifier avec une etiquette.
La seconde phase de l'opération consiste à bien les conserver ; si cette étape est respectée, la greffe aura beaucoup plus de chance de réussir. Enroulez vos greffons dans un linge humide et placez-les dans une poche plastique hermétique (un sac-poubelle, par exemple). Conservez-les dans un bac à légumes de votre réfrigérateur jusqu'au moment du greffage. Tous les quinze jours, vérifiez que le linge est toujours légèrement humide.
Si vous ne savez, conservez les greffons et donnez-les à votre pépiniériste au tout début du printemps, il se chargera de les unir aux porte-greffes de votre choix.

Partager cet article :
|

Notre sélection de livres

Je cultive mes pommes de terre !

Livre Je cultive mes pommes de terre !
38 variétés testées

Le légume préféré des Français !

(21 x 21 cm); 14,00 €

Ajouter au panier

Voir le catalogue  >

© 2008 Terre vivante